Mélanie Laurent sera-t-elle victime d’une surexposition ?

Mélanie Laurent dans plein de films, Mélanie Laurent chanteuse, Mélanie Laurent maîtresse de cérémonie à Cannes, Mélanie Laurent égérie de Dior Beauté… est-ce qu’on va tous faire un trop-plein de Mélanie Laurent dans les semaines à venir (ou bien est-ce que ça a déjà commencé) ?… En tout cas, l’actrice ne semble pas s’en soucier […]

Mélanie Laurent dans plein de films, Mélanie Laurent chanteuse, Mélanie Laurent maîtresse de cérémonie à Cannes, Mélanie Laurent égérie de Dior Beauté… est-ce qu’on va tous faire un trop-plein de Mélanie Laurent dans les semaines à venir (ou bien est-ce que ça a déjà commencé) ?…

En tout cas, l’actrice ne semble pas s’en soucier et continue à truster les médias. Difficile de savoir si c’était une stratégie « délibérée » de tout sortir en même temps, mais cette surexposition finit par lasser çà et là sur l’internet.

Là où ça se gâte pour son image sur le web, c’est que l’actrice semble avoir beaucoup de mal avec le principe même de « 2.0 » et ne devait sans doute pas penser qu’en répondant au journal « Le Berry » en marge du Printemps de Bourges 2011, elle deviendrait la risée de Twitter et consorts. Gros gros coup de bad buzz, comme y disent chez les pubards.

Cette interview où elle raconte qu’elle n’en peut plus de la surmédiatisation, qu’elle ne peut plus rien faire sans être filmée tout en étant interviewée et filmée est une magnifique mise en abyme.

Chargement du lecteur...

Qui commence ? L’oeuf ou la poule ? L’artiste omniprésent, sur toutes les facettes du jeu ou la machine médiatique qui tente de suivre son rythme effréné ? Débat intéressant en perspective, lancé sur un ton plutôt offensif par l’actrice. Il n’en fallait pas moins pour nourrir le troll, il suffit d’observer Twitter ou quelques blogs pour s’en rendre compte.

Qu’en pensez-vous ? Selon vous, elle nous fait un coup de « c’était mieux avant » ou bien son discours se tient ? Faut-il arrêter de trikiter à tout va ou bien la critique est-elle salvatrice ? Est-ce que Mélanie Laurent gagnerait à être à l’écoute des gens qui la critiquent de façon constructive, tout en évitant de critiquer les gens qui la critiquent juste pour la critiquer ? Est-ce son rôle à elle, en tant qu’artiste, de tenir ce genre de discours ? Est-ce qu’au final, en ayant tous grâce au web, aux réseaux sociaux, aux forums, aux commentaires dans les blogs la possibilité de le faire, on s’octroie tous le droit de dire d’la merde ? Et si finalement, c’était pas ça, la vraie force de notre époque toute pourrie par bien d’autres aspects ? Et il en dirait quoi, Robert Ménard, notre joyeux défenseur de la liberté d’expression ? Le Professeur Bobby Freckles a quelques réponses aux questions de Mélanie.

Quant à son album, faites-vous donc un avis en l’écoutant sur Deezer ou sur Spotify. Elle a tout de même bossé avec Damien Rice. Moi j’ai écouté, ça m’a plu, c’est très nostalgique

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 42 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lilie-Rose
    Lilie-Rose, Le 6 mai 2011 à 10h25

    Je trouve qu'elle a complètement raison, je l'adore cette fille là et j'adore sa dernière phrase sur le fait qu'il ne faut pas se laisser déboussoler par la critique.

Lire l'intégralité des 42 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)