Le dispositif « meilleurs bacheliers » récompense les élèves les plus méritants

Najat Vallaud-Belkacem a présenté le dispositif « Meilleurs bacheliers » qui offre l'opportunité aux élèves ayant obtenu les meilleurs résultats au baccalauréat de pouvoir accéder aux plus grandes écoles.

Les résultats du baccalauréat ont été annoncés ce mardi 7 juin. Après cette étape cruciale qui met un terme aux années lycée, il est parfois difficile d’accéder à des prépas prestigieuses ou à des écoles aux critères de sélection parfois élevés…

À lire aussi : Le bac 2015 commence : on se détend !

Invitée d’Europe 1, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation Nationale, a présenté le dispositif Meilleurs bacheliers qui permet aux élèves ayant eu les meilleurs résultats au bac d’accéder à certains établissements d’études supérieures sans passer par les procédures de sélection. Ce dispositif, qui a fait ses premiers pas l’année dernière, et a été généralisé à tous les établissements en 2015.

Après l’annonce des résultats du bac, les 10% des meilleurs éléments d’une promotion seront récompensés par une possibilité d’accéder aux classes préparatoires ou aux grandes écoles grâce à leurs bonnes notes. Najat Vallaud-Belkacem avait écrit à la totalité des recteurs et des proviseurs pour qu’ils informent leurs élèves de ce nouveau dispositif. Son principal avantage est d’aider les élèves issu•e•s de milieux défavorisés pour leur permettre d’avoir les mêmes chances que ceux et celles issu•e•s de lycées moins bien cotés.

Toutefois, ce dispositif n’a pas été bénéfique pour beaucoup de monde en 2014. En effet, les 10% d’élèves avec les meilleurs résultats avaient déjà de bonnes notes toute l’année et des dossiers acceptés par les établissements d’études supérieures auxquels ils et elles avaient adressé leurs vœux. Une réalité justifiée, selon le ministère, par le fait qu’il ne s’agissait que de la première édition et que la seconde tentative sera largement améliorée.

Même si ce dispositif élargit les possibilités d’accès aux grandes écoles pour les plus brillant•e•s, les choix restent tout de même limités. En effet, si l’élève est accepté dans l’établissement choisi en premier vœu, même si ce dernier est une filière non-sélective comme la fac, aucune autre proposition ne lui sera soumise. Certains voient en cette opportunité un moyen de dire aux bons élèves « qu’ils valent mieux que la fac », réservée à ceux qui n’ont pas le choix…

D’après Le Monde, l’Éducation Nationale affirme avoir pris conscience des faiblesses de ce dispositif, précédemment en phase expérimentale, et espère atteindre  « 30 à 40% de candidats potentiels en plus » cette année.

Selon vous, ce dispositif est-il une bonne initiative ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Drea147
    Drea147, Le 8 juillet 2015 à 14h30

    Encore quelque chose qui va donner aux meilleurs plus de moyens de réussir tandis que tous les autres, bons, moyens mais aptes à la réussite, vont galérer encore plus ... Merci NVB de créer encore plus de disparités dans une société déjà bien trop inégalitaire :paillettes:

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)