Quelle est la meilleure leçon que tu as tirée d’un personnage fictif ?

L'expérience, ça forge, mais parfois c'est la fiction qui nous ouvre les yeux... La Question Reddit de la semaine se penche sur les leçons de vie qu'elle nous apporte !

Quelle est la meilleure leçon que tu as tirée d’un personnage fictif ?

Quand j’étais gamine, Il était une fois la vie m’a tout appris sur les neuro-transmetteurs et les gamètes, Fred et Jamy sur les volcans, et l’intégrale de Méga sur comment créer une fusée à partir d’une bouteille d’eau gazeuse. La science, c’est cool, et j’étais tout à fait consciente d’emmagasiner plein de savoir qui me servirait quand je serai adulte (bon, pas forcément en fait) (à part le week-end pour la fusée, si je m’ennuie vraiment).

J’étais un peu moins consciente des leçons de vie apprises au fil du temps : c’était moins factuel, plus insidieux, mais finalement, ça reste. Je m’en suis rendu compte bien tard, quand j’ai pris Hakuna Matata très au sérieux et décidé d’envoyer bouler une masse de stress qui me pesait. Et malgré le ridicule apparent de la méthode, ça a marché. Merci Timon, merci Pumbaa, gros inconscients que vous êtes.

Comme un peu de motivation et de sagesse ne font pas de mal, et que finalement, la fiction s’inspire de la réalité, pourquoi ne pas apprendre de ce que nous disent les livres, les films, les séries ? C’est la bonne idée d’un Redditor qui a lancé la question « Quelle est la meilleure leçon que tu as tirée d’un personnage fictif ? ». Les séries tiennent le haut du pavé :

« Quand je m’apprête à faire quelque chose, je me demande, « est-ce qu’un idiot ferait ça ? ». Et si la réponse est oui, je ne le fais pas. ». Dwight [the Office]

Malheureusement pas toujours applicable, si on suppose que les idiots vont aux toilettes et que tu ne voudrais pas te retrouver avec une occlusion intestinale.

« Rien n’est légendaire si tes amis ne sont pas là pour le voir. » – Barney Stinson

Chris Traeger de Parks and Recreation. « La positivité est un virus ».  Avant, je pensais que son personnage était presque trop cartoonesque. Mais j’ai commencé à me comporter comme il le fait et à parler davantage aux gens. Les gens ont commencé à me répondre de façon plus enjouée, et ma vie s’est améliorée de façon générale.

« Une fois que tu as accepté tes défauts, personne ne peut plus les utiliser contre toi. » Tyrion Lannister
– La citation exacte est un peu plus longue, et plus profonde à mon sens : « N’oublie jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t’en une armure, et nul ne pourra l’utiliser pour te blesser. »

Attends, « N’oublie pas qui tu es » ? Tyrion = Mufasa ? D’ailleurs, Mufasa a dit d’autres choses tout aussi cool :

« Je ne suis brave que lorsqu’il le faut. Être brave ne veut pas dire risquer l’impossible. » – Mufasa

Vous l’aurez compris, les dessins animés ne sont pas en reste : qu’on les ait regardés pendant l’enfance ou plus tard, ça fourmille de bons conseils beaucoup plus sérieux et applicables qu’on ne pourrait l’imaginer. Est-ce que je vous ai dit qu’il faut regarder My Little Pony : Friendship is Magic ? Il faut regarder My Little Pony : Friendship is Magic.

Et beaucoup d’autres :

« L’orgueil n’est pas l’opposé de la honte, mais sa source. L’humilité sincère est le seul antidote à la honte. » Oncle Iroh dans Avatar : Le dernier maître de l’air

–  « Ce ne sont pas les circonstances de la naissance qui importent, mais c’est ce que l’on fait du don de la vie qui détermine qui nous sommes. » – Mewtwo
– « Nous avons beaucoup en commun. Le même air, la même Terre, le même ciel. Peut-être que si l’on commençait à regarder ce qui est semblable plutôt que de toujours voir ce qui est différent, hé bien… Qui sait? » – Miaouss
« Pika Pikachu » – Pikachu

Il n’est jamais trop tard. Tu peux choisir de lâcher prise, d’être heureux. J’ai appris ça de Carl dans Là-Haut.

Bon, là normalement vous pleurez. Prenez un mouchoir, on continue avec les livres :

« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi. » – Bene Gesserit, litanie contre la peur (prononcée par Paul/Usul/Muad’Dib)

– « Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres… Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière. Ce sont nos choix, Harry, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes. » – Dumbledore
– « Harry, tu n’est pas une mauvaise personne, tu es une bonne personne à qui il est arrivé de mauvaises choses. En plus, le monde ne se divise pas entre braves gens et Mangemorts. Nous avons tous du bon et du mauvais en nous. Ce qui importe c’est ce que nous choisissons d’en faire. C’est ce qui montre qui nous sommes. » – Sirius Black
C’est ma citation préférée d’Harry Potter !

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – « D’abord, Scout, un petit truc pour que tout se passe mieux entre les autres, quels qu’ils soient, et toi : tu ne comprendras jamais aucune personne tant que tu n’envisageras pas la situation de son point de vue […] tant que tu ne te glisseras pas dans sa peau et que tu n’essaieras pas de te mettre à sa place. »

Bon, je vous laisse, il faut que j’aille réfléchir sur ma vie maintenant. C’est vous qui avez piqué tous les mouchoirs ?

Et toi, quelle est la meilleure leçon que tu as tirée d’un personnage fictif  ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 56 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Blade Swimmer
    Blade Swimmer, Le 12 novembre 2015 à 18h00

    Wild Hyena
    Ellana en premier selon moi, comme une évidence! Ces trois livres sont ceux qui m'ont le plus marqué.
    Ensuite Ewilan pour continuer sur la lancée dans cette partie de l'imaginaire Bottero. Un fois seulement que tu as fini TOUS les Ewilan (quete et mondes), puis enfin l'Autre. Là normalement tu es juste complètement accrochée. Tu peux maintenant lire les Ames croisées, mais à tes risques et périls
    Je pense que pour commencer il vaut mieux Ewilan :hesite: je sais pas, je le trouve plus abordable par rapport à Ellana, je pense qu'il vaut mieux lire Ellana pour approfondir Ewilan :hesite:
    (sinon j'ai lu les Ames Croisées, je m'en remettrai jamais :goth: ça me tue de savoir qu'on aura jamais la suite (et qu'il est mort aussi jeune) :goth:)

Lire l'intégralité des 56 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)