Megan Fox enceinte, ou le déni collectif de grossesse

Megan Fox (profession : sex symbol) est enceinte de Brian Austin Green, et beaucoup de monde semble avoir du mal à y croire.

Hier soir, un radar à news et photos people connu sous le nom de Jack Parker a posté sur son compte Twitter la photo d’une Megan Fox aussi radieuse qu’enceinte, Keith, l’ex de Bree David, l’ex de Donna son mari lui embrassant le ventre. Une photo toute en douceur et en amour, toute en spontanéité et en normalité, toute en vernis sur les pieds et en chaussures sans lacets comme tu pourras le constater ci-dessous :

Bon, déjà, soit j’ai vécu dans une grotte pendant des semaines, soit il faudrait sérieusement que je me remette à la presse people parce que je suis totalement passée à côté de l’information. A moins que tout le monde s’en foute et ait décidé de boycotter cette grossesse, je sais pas trop.

Bref, quoiqu’il en soit, beaucoup continuent de nier l’évidence. Pire, des milliers de petits Américains semblent apprendre la nouvelle en même temps que moi. Pourquoi donc la grossesse de Megan Fox semble-t-elle aussi inconcevable ? Pour percer ce mystère, je me permets d’émettre quelques hypothèses à ce sujet.

Raison #1 – Megan Fox ne se ressemble plus

Ce n’est un secret pour personne, l’actrice de Transformers 1 et 2 a eu recours à la chirurgie esthétique et c’est tout à son honneur. Mais finalement, je trouve personnellement qu’elle ressemble de plus en plus à Lindsay Lohan qui commençait sérieusement à ressembler à Megan Fox, tu vois. Rapport au petit nez tout droit, aux lèvres qui ont triplé de volume, au sourire un peu figé et à la peau lisse, lisse comme un cheveu de Zhan Ziyi, lisse comme le teint de cire de Benedict Cumberbatch.

Du coup, si, comme moi, tu vois flou jusqu’à midi, tu es en droit de te demander si toutes ces photos nous montrent bien Megan Fox, si ce n’est pas Lindsay Lohan ou n’importe qui ayant un goût un peu prononcé pour cette délicieuse substance qu’on appelle botox.

Raison #2 – Le déni de vieillesse

Ce n’est qu’à la sortie du premier Transformers que j’ai appris l’existence de la susnommée Megan Fox. J’allais avoir 18 ans, et j’étais encore au lycée. La voir enceinte me rappelle, dans une moindre mesure, ce que j’ai ressenti lorsque j’ai appris qu’Hillary Duff avait accouché : j’ai soudainement réalisé que les icônes de mon enfance et/ou de mon adolescence étaient en âge de procréer, et que je l’étais également en théorie.

Si mon utérus va rester comme il est encore très longtemps (voire pour toujours), il n’empêche que voir toutes ces filles devenues des femmes et s’apprêter à devenir mère de surcroît me fait soudain courber le dos, en prévision de l’arthrite que j’aurai sans doute bientôt, sans doute demain, car chaque jour est un petit pas de plus vers la mort (je digresse). C’est comme si Megan Fox et consoeurs me rappelaient à ma condition de jeune adulte en me collant mes 23 ans sous mon nez. Si je vis ma transition vers l’âge adulte de la façon la plus naturelle qui soit, ces photos viennent bouleverser cette sérénité et me secouer comme un cocotier en me rappelant que j’ai vieilli. Et ça m’angoisse l’espace de quelques minutes, voilà.

Raison #3 – Être enceinte à Hollywood VS être enceinte dans la Creuse

Devinette : je suis une contrée où les femmes, enceintes de plusieurs mois, arborent un joli ventre rond aux formes harmonieuses et semblent ne pas avoir enflé des autres parties de leur corps. Que suis-je ?

Bingo, c’est bien d’Hollywood qu’on parle. On est tellement à des kilomètres des femmes enceintes qu’on croise dans la rue que le contraste paraît surréaliste. Alors bien sûr, il y a Photoshop, il y a les vêtements faits sur mesure et le décor de rêve tout autour, mais tout de même.

Bien souvent, une femme qui s’apprête à « donner la vie » comme on dit dans le jargon des materneuses semblent avoir les organes qui s’apprêtent à se frayer un chemin à travers chaque parcelle de peau, commence à avoir de l’acné et a le regard méchant de celle qui veut passer devant toi à la caisse prioritaire. A contrario, les femmes enceintes à Hollywood respirent tellement le bonheur, l’amour et l’épanouissement personnel que c’en est surréaliste. Si on creuse un peu, on peut même se dire que toutes les rumeurs qui disaient que Beyoncé n’était pas enceinte prenaient naissance dans cet embellissement de la grossesse chez les stars. Elles réussissent tellement à dégager du sex-appeal alors qu’elles ont Alien en leur sein que leur grossesse nous rend nous, simples mortelles, dubitatives.

De ce fait, alors que la voisine de ta grand-mère à Guéret dans la Creuse semble avoir tous les pores qui te disent « Casse-toi de ma vue ou je te fais avaler des pilules à l’entonnoir jusqu’à ce que des poils te poussent sur le palais », cette photo de Megan Fox (qui a semble-t-il refilé à son mec les varices quasiment inévitables en période de grossesse) ressemble à une campagne prônant la procréation.

La grossesse serait-elle le premier symbole de la fracture sociale entre le monde des stars et nous ? Faut croire. A égalité avec les relevés bancaires.

Raison #4 – « Un sex-symbol avec un polichinelle dans le tiroir », un Kamoulox ?

Certains utilisateurs-trices de Twitter qui ont une certaine propension à fantasmer sur Megan Fox ont du mal à croire que cette dernière est réellement enceinte. J’imagine qu’au fond d’eux, une fille qui a provoqué leurs tout premiers émois sessouels ne peut décemment pas trahir leurs hormones en apparaissant comme une future maman.

Alors bon déjà, j’aimerais rappeler à ces jeunes hommes qu’une femme reste une femme même quand elle devient mère, mais qu’importe, ils comprennent pas le français, et puis ils sont trop loin pour que je leur foute mon coude dans la cornée. Mais il faut tout de même faire preuve d’un peu d’empathie : l’un de leurs premiers frétillements intra-slip leur est sûrement venu à la vue de Megan presque cul-nu sur une moto : eux-aussi prennent un coup de vieux en voyant qu’elle n’est plus « la fille qu’on voudrait choper » mais « la femme qui a décidé de faire un mouflet ».

Bien heureusement, ils auront vite fait de la nommer « MILF en chef » et le monde se remettra à tourner dans le bon sens.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Dies Irae
    Dies Irae, Le 2 juillet 2012 à 0h35

    Stalowa Wola : euh ben j'en sais rien en fait. Le gros ventre tendu, ça me met très mal à l'aise. Je n'ai aucune idée du pourquoi... la déformation du corps humain peut-être :sad:

    (le plus étrange étant que j'ai quand même très envie d'avoir des enfants un jour, je suppose que quand je serai prête/directement concernée ça ira mieux)

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)