Chanteurs et acteurs : les pires idées de casting

On a cru que Justin Bieber avait été choisi pour interpréter Robin, le pote de Batman. Ça nous a donné envie d'imaginer quels seraient les pires choix de castings pour faire venir les chanteurs au cinéma.

Chanteurs et acteurs : les pires idées de casting

Ce week-end, l’Internet s’est mis en émoi avec une telle puissance que j’ai bien cru à la naissance surprise du deuxième fruit de l’amour qui unit Kate Middleton et le Prince William. La raison était tout autre.

Le noyau dur de la révolte, c’est une photo publiée sur le compte Instagram de Justin Bieber. On peut le voir y brandir le scénario de Batman VS Superman dont la page de garde est barrée de son nom. Pour parfaire le tout, le chanteur a accompagné le cliché du hashtag #robin.

Que. Quoi ? Des neurones se sont mis à cogiter à travers la planète : est-ce que les studios ont vraiment, du genre, VRAIMENT choisi de mettre Bieber dans le rôle du meilleur copain de Batman ? Sachant que sa carrière d’acteur se limite à une petite poignée d’apparitions, connaissant l’agacement qu’il produit chez une grosse partie des adultes du monde, c’est au moins aussi risqué que de croquer dans un piment oiseau avec un aphte.

Les arguments ont fusé de tous les côtés avant que plusieurs personnes ne remarquent que, peu de temps avant, il avait tweeté ceci (je laisse la traduction Bing sur laquelle j’ai malencontreusement appuyé avant de faire ma capture d’écran parce que c’est drôle) :

Tout va bien, donc, et que tout le monde respire bien fort : il pourrait bien ne s’agir que d’une grosse boutade dans le cadre d’un sketch avec les géants de l’humour que sont les membres de Funny or Die.

N’empêche que ce petit évènement a fait son chemin dans mon esprit. Et vu les réactions virulentes à chaque fois qu’un-e chanteu-r-se se lance dans le cinéma, je me suis demandé quels choix de casting pourraient bien faire trembler le monde entier. Un article d’anticipation.

Mariah Carey en Catherine Merteuil

Imaginons : nous sommes en 2015 et on nous annonce une énième adaptation cinématographique des Liaisons Dangereuses. Tout le gratin dauphinois d’Hollywood menace son agent de l’éviscérer devant ses enfants s’il n’obtient pas une place au casting.

Mariah Carey, absolument ravie de ses expériences au cinéma, notamment dans Precious ou de manière plus anecdotique dans Glitter, prend sa propre voix en otage et refuse de chanter tant qu’on ne lui donne pas le rôle de Catherine de Merteuil.

Cédant à la pression des grands groupes musicaux, les producteurs en charge du film finissent par céder. Ils se disent qu’après tout, elle a su faire preuve de talent et que si elle met autant d’énergie à jouer à la marquise cruelle et manipulatrice qu’à chanter et envoyer bouler Nicki Minaj dans American Idol, ça devrait le faire.

Malheureusement, Mariah Carey minaude chaque jour un peu plus, et toute personne dont le confort financier ne dépend pas d’elle ne saurait être convaincu par le jeu de manigances de l’héroïne qu’elle interprète. Pire, elle insisterait pour avoir un passage chanté, ce qui casserait drôlement le groove de Choderlos de Laclos.

Une petite idée de la chorégraphie de Cécile de Volange B*tch, chanson de promotion du film.

Le film fait un flop, est tourné en ridicule et sort directement en DVD dans tous les autres pays. Preuve de son statut de film moyen, il obtient sa propre page sur NanarLand.

Et Mariah Carey, en interprétant une Catherine de Merteuil aux battements de cils frénétiques, de devenir le pendant féminin de Steven Seagal.

Justin Timberlake en Dracula

La tendance s’est un peu calmée dernièrement, mais il y a quelques mois encore, Justin Timberlake était partout. Du genre à tourner dans des comédies romantiques, des films de science-fiction, à se marier et à préparer son album en un laps de temps record (pendant lequel j’ai à peine le temps de faire une liste de courses. C’est rageant).

Pour le faire revenir au cinéma, son agent lui proposerait alors de tenter sa chance pour jouer dans Dracula nouvelle version — une tentative de surpasser l’adaptation de Francis Ford Coppola.

Problème : Justin Timberlake a constamment l’air frais. Je suis sûre que ce mec a le caleçon qui sent encore la lessive à 20h. Alors forcément, dans le rôle d’un vampire âgé d’un bon paquet d’années, ça picote.

Cette image est la preuve que je n’ai pas de diplôme en graphisme.

Mais tu sais pas le pire ? Vu le professionnalisme à toute épreuve du chanteur, je suis à peu près sûre qu’il réussirait à faire quelque chose de pas trop dégueu. Et ça, ça me rend jalouse à un point que je n’aurais pas soupçonné.

En fait, le problème, ce serait pas Justin en personne morte amatrice de sang. Ce serait qu’un-e cinéaste se relance dans une réinvention de l’oeuvre de Bram Stoker, qui a déjà beaucoup trop pris cher.

Nicki Minaj en Diana Ross

Nicki Minaj et Diana Ross ont un point commun : ce sont toutes les deux des divas. La comparaison s’arrête là. La première est une chanteuse un poil capricieuse façon 2013, toute en faux-cils, en bootyshake et en exagération des expressions du visage. La seconde n’a qu’à rester debout sans rien dire pour en imposer sévèrement. C’est un don.

Du coup, voir Nicki jouer Diana serait à peu près aussi crédible que d’observer une centenaire souffrant de Parkinson faire du Smurf. Ou twerker.

Je suis pas convaincue.

Mais tout de même, je tiens à préciser que je n’ai jamais pu constater, comme le reste du monde, les talents d’actrice de Nicki Minaj. Si ça se trouve, elle serait excellente dans un rôle à des milliers d’années-lumière de son image publique. Si ça se trouve, même, Nicki Minaj EST Diana Ross avec un peu de maquillage. On sait pas.

Bonus franco-français : Dick Rivers dans un biopic sur René Descartes

Ça fait plusieurs fois que je fais référence à leur ressemblance physique dans un article et sur Twitter, mais j’insisterai tant que j’aurai ne serait-ce qu’un seul détracteur. Alors pour le coup, si après s’être attaché à l’idée de nous faire pleurer avec la vie d’Edith Piaf et Grace de Monaco, Olivier Dahan se décidait à faire un biopic de René Descartes, je lui proposerai avec pour le coup beaucoup de sérieux de choisir Dick. 

Et toi, quels chanteurs/quelles chanteuses ne voudrais-tu jamais voir dans un personnage mythique ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tyfeine
    Tyfeine, Le 26 septembre 2013 à 3h10

    merci, j'ai pleuré de rire grâce au biopic de Descartes joué par Dick River!! J'espère que les producteurs français sauront t'entendre SPP!

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)