Matilda, votre nouvelle meilleure amie… pour lutter contre le sexisme !

Par  |  | 4 Commentaires

Lutter contre le sexisme, ça se fait dès le plus jeune âge. La plateforme pédagogique Matilda vient d'être créée afin de donner les outils nécessaires aux personnes qui souhaitent sensibiliser les plus jeunes à cette question.

Matilda, votre nouvelle meilleure amie… pour lutter contre le sexisme !

Les inégalités sexistes ont encore de beaux jours devant elles, mais il n’est pas question de se laisser abattre.

Alors, pour éduquer au mieux les plus jeunes sur cette problématique, une plateforme vidéo pédagogique vient d’être créée sous le doux nom de Matilda.

Non, le nom n’est pas inspiré de l’héroïne du célèbre roman de Roald Dahl mais de « l’effet Matilda ».

Ce dernier désigne la minimisation systématique de la contribution des femmes à la recherche dont les découvertes sont souvent attribuées à leurs collègues masculins. Son nom vient de l’Américaine Matilda Joslyn Gage, qui a été la première à observer ce phénomène à la fin du XIXe siècle.

Et ce n’est pas rien car ce site Internet est soutenu par (entre autres) le ministère de l’Éducation Nationale, celui de la Culture ainsi que par celui des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.

Matilda, une plateforme vidéo très complète pour lutter contre le sexisme

La première chose qui m’a interpellée en commençant à regarder ce site, c’est de voir à quel point il est complet. Il y a tout un tas de catégories à découvrir, elles-mêmes divisées en sous-parties.

Il est vaste car il s’adresse autant aux équipes pédagogiques qu’à leurs élèves.

En tout, ce sont plus de 80 vidéos qui sont proposées, chacune étant accompagnée de ressources pédagogiques et de quiz.

La plateforme Matilda est aussi (un peu) un réseau social

Matilda ne propose pas que des vidéos.

Il s’agit également d’une plateforme collaborative adressée aux personnes encadrantes. Elles peuvent ainsi échanger des idées et questionnements sur la question du sexisme via un forum.

Pour cela, il faut s’inscrire. Cette inscription permet aussi de participer au blog « contributions des jeunes » afin de déposer les travaux des groupes encadrés autour des vidéos.

Pour l’instant, ces deux parties sont vides : c’est au public de les remplir !

Le sexisme reste l’affaire de tou•tes

La semaine dernière, j’écrivais un article sur l’impact des stéréotypes sexistes sur les enfants. Ils sont dangereux et font du mal.

Heureusement, par l’éducation et la répétition, nous pouvons espérer en venir à bout. Après tout, on peut lire sur la plateforme :

« Matilda croit dans le pouvoir de l’imagination, de l’optimisme et dans le sens de la justice des êtres humains. »

Bien dit !

big-sexisme-internet-adolescentes

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (4) Facebook ()
  • Zeulapin
    Zeulapin, Le 6 février 2017 à 10h26

    Sexisme ordinaire : j'ai 3 enfants, 2 filles aînées et un garçon. Les 3 ont appris à nager avec moi et se débrouillent dans l'eau, sans peur mais sans connaître les nages "académiques".
    Lors des cours de piscine avec l'école, mes filles ont été placés dans le "groupe 2". (Les moyens, pour faire simple) Mon fils lui a été mis d'emblée dans le "groupe 1" (les "bons") alors qu'il ne nageait pas mieux que ses sœurs.
    En accompagnant la classe à la piscine, j'ai réalisé que le groupe 1 ne comptait que des garçons et que dans le groupe 2 -exclusivement féminin- il y avait des fillettes qui prennent des cours de natation depuis 3 ans. J'ai alors exposé à mon fils, très fier d'être "meilleur" que ses sœurs, les raisons qui, selon moi, faisaient qu'il se retrouvait dans ce groupe.
    Deux séances plus tard, il a demandé à être rétrogradé dans le groupe 2, parce qu'il ne se sentait pas capable de faire certains exercices qu'on lui demandait. Il s'est fait traiter de "fiote" par le maître nageur. Il s'en fiche, il a retrouvé ses copines et il est à nouveau heureux d'aller à la piscine alors qu'auparavant, il avait un peu peur. Et cet été, on ira ensemble chercher des petits cailloux au fond de l'eau, pour qu'il apprenne le plaisir de plonger.
    Pour l'égalité, il y a encore du boulot alors toutes les initiatives sont bonnes à prendre. Parce que le sexisme fait mal, des deux côtés.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!