5 conseils pour se masturber comme une déesse

Par  |  | 9 Commentaires

Avec Queen Camille, se toucher ce n'est de la branlette. La masturbation est une saine activité qui peut permettre d'améliorer ta sexualité, et même ta vie dans son ensemble. Comment devenir une déesse de l'auto-toucher de vulve ?

Queen Camille, Queen Camille ! Aide-moi à me tripoter !

Voici, en substance, la teneur de nombreux messages qui remplissent chaque jour le mail de la Boîte à Q.

Alors sache que tu trouveras ici un excellent guide de la masturbation féminine, rédigé par notre bonne Anouk Perry.

Trouver le moment propice, utiliser des supports pour s’exciter… Autant de conseils-clés pour te toucher OKLM.

Pour ma part, je peinais encore récemment à guider mes ouailles vers les sommets du plaisir solitaire pour deux raisons :

  • Chacun aime des choses différentes, il n’y a pas de mode d’emploi de la masturbation. Dézo.
  • J’ai commencé à me masturber dès l’âge de 3 ans. Difficile pour moi de théoriser une activité aussi instinctive.

De plus, depuis ma plus tendre enfance, je me masturbais EXACTEMENT de la même façon et j’atteignais l’orgasme en 3,12 secondes, à TOUS-LES-COUPS.

Presque ennuyeux, à la fin.


J’adore quand un plan se déroule sans accroc 

Puis j’ai décroché un dream job chez madmoiZelle, un ptit mag sympa, et les sextoys sont enfin entrés dans ma vie comme dans ma chatte.

Je me suis dit qu’il était temps de redécouvrir la masturbation. De la réinventer même, n’ayons pas peur des mots. De passer à la vitesse supérieure, ou au niveau du dessus si tu préfères.

Bref, il était temps que j’apprenne à me branler comme une déesse.

Dans cette quête du kif cosmique, j’ai pu compter sur l’aide précieuse de la sex coach américaine Layla Martin.

Ces quelques conseils te proposent de faire de la masturbation un véritable rendez-vous avec toi-même, et pas juste un marathon mécanique, direction un petit orgasme nul.

C’est un peu de la masturbation de pleine conscience que je te propose là. Aaaah, les neurosciences ne cesseront décidément jamais de me fasciner.

Les grandes orientations de cet art du lâcher-prise s’adressent à un large public :

Allez tombe la culotte Jeannette, here we go !

Retarder le toucher de clito

Le gland du clitoris est la partie émergée de ce fantastique iceberg. C’est l’endroit le plus sensible de TOUTE l’anatomie humaine (8000 terminaisons nerveuses ma gueule)

Il est donc facile de le frotter contre à peu près n’importe quoi pour ressentir du plaisir.

Mais en tant que déesse de l’énergie sexuelle universelle, tu souhaites que ta masturbation soit une full body experience, et c’est bien normal.

Pour cela, tu peux utiliser une huile que tu adores et passer du temps à masser la poitrine, le ventre, l’aine, les cuisses…

Cela va éveiller tout ton corps en tant que zone érogène et en faire une expérience plus intense que si tu te focalises seulement sur le clitoris.

Prendre son temps

Ce moment doit être aussi succulent qu’une barre granola chez Starbucks. Crois-moi, vu le prix qu’ils te vendent trois graines et deux raisins secs enrobés de glucose, tu la savoures ta barre.

C’est OK d’avoir un quickie avec toi-même et de te faire jouir plus vite que l’éclair.

Mais pour s’entraîner à une masturbation plus consciente, tu peux t’accorder autant de temps que lorsque tu prends ta douche à l’hôtel (moi quand l’eau chaude est gratuite, je rentabilise).

Se connecter à sa respiration en prolongeant les inspirations et les expirations est un bon moyen de libérer le mentale pour s’ancrer dans le présent.

Le but étant de te connecter davantage à ta sexualité, il s’agit de goûter chaque sensation et de construire lentement le plaisir.


Quitte à prendre un jour off

Essayer quelque chose de nouveau

Il est très facile de tomber dans une bonne vieille routine de branlette.

Une fois trouvé ce qui marche, le même schéma peut se répéter encore et encore en donnant d’excellents résultats.

Mais essayer des mouvements ou des endroits différents à chaque fois, t’entraine à expérimenter le plaisir sous une grande diversité de formes.

Cela empêche le cerveau de se retrouver coincé dans des habitudes et de suivre toujours les mêmes « autoroutes » neuronales.

Exemples :

  • Si tu te touches toujours sur le dos, essaye sur le ventre
  • Si tu te touches uniquement le clitoris, essaye des trucs avec ton point G, ton anus, ta poitrine…
  • Si tu fais toujours un mouvement circulaire, essaye de te toucher de haut en bas

Et caetera, ET CAETERA.

Par ici les émotions

Beaucoup de femmes se sentent honteuses de se toucher.

Dommage car la masturbation est quelque chose de normal, de sain, et que le sentiment de culpabilité n’est que très peu jouissif.

Pratiquer l’amour de soi, de son corps, de ses fantasmes est un bon moyen de faire grandir des émotions positives autour de la masturbation. Ça ne se travaille pas seulement pendant l’auto-sexe mais au quotidien, et c’est un long travail.

Se tripoter peut aussi faire ressurgir des émotions de tristesse, de colère ou te faire te sentir bizarre ou complètement sauvage… C’est le moment d’accueillir ce qui pourrait se présenter, pour libérer tout ça grâce au pouvoir guérisseur du sexe.

Concrètement, cela passe par ne pas hésiter à faire bruit, voire parler, trembler, révulser ses yeux… Go crazy bb. 


Impose ton style

Définir une intention

Si tu trouvais le précédent conseil de Layla Martin trop perché, accroche-toi à ton Rabbit ma vieille.

Il est possible de se masturber à d’autres fins qu’avoir un orgasme.

Un peu comme pendant une séance de yoga, tu peux définir une intention, sous laquelle placer ta séance masturbesque.

La masturbation peut être l’occaz de travailler sur l’amour de soi, sur la valeur qu’on se porte, sur qui tu veux être ou ce que tu veux voir se manifester dans ta vie.

Oui, se masturber c’est comme méditer. Avec du plaisir physique en bonus !

Voilà mon ptit Bouddha, tu vas pouvoir atteindre le Nirvana de la branlette, ou du moins explorer des pistes auto-sexuelles nouvelles… Une aventure en soi, et sans mauvais jeu de mots.

Si tu souhaites toi aussi me faire part d’une question que tu te poses sur le sexe, n’hésite pas à m’écrire à queencamille[at]madmoizelle.com.

J’y répondrais peut-être en vidéo dans une prochaine Boîte à Q sur ma chaîne YouTube !

Et si cet article t’as donné envie de te pécho, tu peux aussi commander la box madmoiZelle date Yourself ! pour passer un excellent moment avec toi-même.

À tantôt mes chèvres chauds ♥

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?