20 Ans, Anthologie : dans les coulisses du magazine culte

Si tu as des soucis pour lire la vidéo, tu peux la lire sur Youtube

Par  |  | Aucun Commentaire

Voici un moment passé avec Marie Barbier, patronne des éditions Rue Fromentin (le même éditeur qu’Élise et son livre sur Britney), à qui on doit 20 Ans, Je Hais Les Jeunes Filles. Ce très chouette livre regroupe une anthologie des articles du magazine 20 Ans dans les années 90, mais aussi l’histoire de cette équipe […]

Voici un moment passé avec Marie Barbier, patronne des éditions Rue Fromentin (le même éditeur qu’Élise et son livre sur Britney), à qui on doit 20 Ans, Je Hais Les Jeunes Filles.

Ce très chouette livre regroupe une anthologie des articles du magazine 20 Ans dans les années 90, mais aussi l’histoire de cette équipe composée par Isabelle Chazot, rédac chef de l’époque. L’adolescence de Marie, comme beaucoup de nanas qui ont la trentaine aujourd’hui, a été bercée par le ton sulfureux et caustique du magazine. Elle raconte dans cette interview pour quelle raison, mais aussi pourquoi un OVNI comme 20 Ans ne serait plus possible aujourd’hui dans la presse papier.

Un livre à commander d’urgence pour toutes les fans et très très vite si tu t’intéresses de près ou de loin à la presse féminine. Pour cela, rendez-vous sur le site des éditions Rue Fromentin.

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Fab

Fab est le créateur et le patron de madmoiZelle.com, lancé le 1er octobre 2005 dans son grenier. Il aime mener de très longues interviews et aider des jeunes-qui-n'en-veulent à percer.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (19) Facebook ()
  • Sibérie
    Sibérie, Le 11 août 2011 à 6h54

    Alors, maintenant je l'ai reçu et lu, un petit compte-rendu:

    On apprend beaucoup de choses sur l'envers du décor de 20 ans, et certains articles permettent de se remettre dans l'ambiance et l' "esprit 20 ans", bien caustique, bien cynique. J'ai vu des choses qui ne m'apparaissaient pas quand je lisais le magazine (au niveau des références culturelles, qui vont jusqu'à des théories marxistes dont j'avais jamais entendu parler)... mais avec le recul, ça doit faire partie des choses qui ont formé mon regard critique jusqu'à aujourd'hui.

    Quelques petites critiques: la forme du texte est un peu "en vrac", on ne sait pas toujours si on a affaire au commentaire de l'auteure ou à la voix de la personne interrogée. Et aussi, le leitmotiv auto-congratulatoire à base de "c'était mieux avant", "20 ans c'était génial et yaura jamais rien d'équivalent maintenant c'est plus possible", même s'il est justifié, est asséné un petit peu toutes les deux pages... Bon au moins on est sûr d'avoir compris :d

    Et ce qui manque, vraiment, (mais j'imagine que techniquement c'était pas possible) c'est d'avoir des pages du magazine, avec le graphisme, la maquette, l'iconographie tellement particuliers. On est vraiment nostalgiques de ça (surtout qu'il en est souvent question dans le bouquin, par exemple des fameuses illustrations noir&blanc et de l'influence que ça a eu sur d'autres publications) et pouvoir voir une page originale ce serait pas du luxe.

    Du coup ça rend frustré et ça donne très envie d'aller acheter des vieux numéros!!!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!