Les marchés de Noël scandinaves, de Göteborg à la Laponie

Poursuivons notre tour des marchés de Noël jusque dans les pays nordiques. À l’honneur cette semaine : la Suède, la Norvège, et le pays du Père Noël !

Les marchés de Noël scandinaves, de Göteborg à la Laponie

L’Alsace, ses biscuits et ses jolies maisons à colombages, c’est bien beau, mais il reste encore beaucoup de marchés de Noël à découvrir en Europe. Et, de préférence, à arpenter en rêvant, un verre de vin chaud entre les mains. Ou de glögg, plus précisément… puisque j’ai choisi de me tourner cette fois vers les pays nordiques ! C’est qu’ils savent y faire, en matière d’esprit de Noël, par là-bas.

À lire aussi : Les marchés de Noël en Alsace, de Strasbourg à Kaysersberg

Ne vous laissez pas influencer par ces histoires de longues nuits d’hiver : d’abord, il ne fait pas nuit si tôt que ça en Suède ou en Finlande (dans les 15h, on est bien), et puis de toute façon, c’est la nuit que les illuminations de Noël sont les plus belles. Sans oublier le sens de l’hospitalité et la bonne humeur qui caractérisent les pays nordiques, et réchauffent autant qu’une petite pause au bar tout décoré du coin en bonne compagnie.

marche-noel-scandinave-rise-guardians

Alors, hop, enfilez vos cache-nez, on décolle ! Direction Noël en Suède, en Norvège, avant d’atterrir en Laponie. Il n’y a pas que de la viande de renne au menu, c’est le moins qu’on puisse dire.

Noël en Suède : glögg et biscuits au gingembre

Ça sonne bien, « Noël scandinave », vous ne trouvez pas ? En plus du vin chaud (ma grande passion), ça m’inspire de jolies décorations d’artistes, et des promenades dans de jolies rues pavées et illuminées tandis que l’on sort les biscuits au gingembre et à la cannelle du four… C’est peut-être un cliché, mais je le vis bien.

marche-noel-scandinave-glogg

Ah, mais je vais trop vite ! D’abord, en Suède, on ne parle pas de vin chaud mais de glöggglögi en Finlande et gløgg au Danemark. Certes, ça reste un vin chaud. Mais un vin chaud épicé à la manière suédoise, mes petits amis, plus doux que ce que vous avez pu goûter en Alsace. (Et donc plus traître, méfiez-vous.) (L’abus d’alcool, même et surtout sous influence du petit papa Noël, est mauvais pour la santé.)

À lire aussi : Recettes des Zimtsterne et du vin chaud

Bref. Si votre choix s’est porté sur la Suède, sachez que vous allez avoir du pain sur la planche si vous tenez à faire tous les marchés de Noël. En fait, non, abandonnez l’idée : vous ne ferez pas TOUS les marchés avant Noël. Si pour une première fois vous voyez Stockholm (21 novembre – 23 décembre) ou Göteborg (20 novembre – 30 décembre) à la bonne saison, c’est déjà pas mal.

marche-noel-scandinave-liseberg

À Stockholm, vous passerez surtout du temps dans la vieille ville, alias Gamla Stan. Si vous avez de la chance, il neigera à ce moment-là, et entre les sapins et les décorations par centaines, ça suffira à changer la scène en conte de Noël. Les marchés traditionnels et leurs petites échoppes vous attaqueront les narines avec des effluves de châtaignes, de biscuits et d’épices de façon indécente, et vous n’aurez pas fini de mettre la main sur des pepparkakor (biscuits au gingembre) que ce sera déjà l’heure du fika, la pause café gourmande qui prend des allures d’institution.

À lire aussi : Le pays du fika – Carte postale de Suède

Pour tenter d’éliminer un peu, vous pourrez toujours vous faire un marathon des jouets en bois et des produits d’artisanat, mais ce sera bien vite l’heure du smörgasbrod : un bien beau buffet de Noël composé essentiellement de saumon, salades variées, charcuteries, patates et divers types de pains.

marche-noel-scandinave-repas

Göteborg de son côté est un peu plus petite, mais tout aussi animée pour les fêtes, si ce n’est plus. L’odeur de cannelle y est tellement forte qu’elle risque de vous monter à la tête, et de vous faire chanter « petit papa Noël » avec un bonnet à pompon vissé sur le crâne. Là-bas, vous aurez plutôt intérêt à vous promener dans le joli quartier de Haga, où les échoppes en ont pour tous les goûts… et les petits cafés vous appâtent avec des pâtisseries. Les fourbes.

Enfin, le parc d’attractions de Liseberg, à deux pas du centre de Göteborg, ne sera pas en reste. D’autant qu’on s’y rend en bateau le long du canal, et que c’est encore un excellent moyen d’admirer la ville illuminée avant d’alterner entre jeux et spécialités du pays qui tiennent au corps.

Norvège : pain d’épice et petits traîneaux

D’un autre côté, si les paysages tant vantés (à raison) de la Norvège vous ont fait pencher en sa faveur, vous aurez aussi de quoi faire. La capitale, Oslo, montre d’ailleurs l’exemple en ouvrant une belle quantité de petites échoppes en bois sur le thème des traditions de Noël. Le marché s’étendra dans toute la ville du 28 novembre au 22 décembre, et comptera notamment la Foire de Noël du musée norvégien des arts et traditions populaires. Traîneaux de Noël, reconstitution d’un village traditionnel, décorations, danses… Vous trouverez bien le temps de faire un sort à ces biscuits !

À lire aussi : Trois infusions maison à faire cet automne

En plus petit et plus mignon encore, vous avez également le choix entre Bergen et Røros. La première, qui se met sur son 31 dès le 23 novembre, propose en plus d’une ambiance particulièrement festive… le plus grand village en pain d’épice du monde, Pepperkakebyen. Enfin, je ne sais pas s’il y a un concours du plus grand village en pain d’épice du monde, mais quoi qu’il en soit, Bergen gagne. Laissez tomber.

Oui, il s’agit vraiment d’un petit village en mode Hansel et Gretel, auquel contribuent chaque année des écoliers. Des maisons, des voitures, des portes, des fenêtres… tous en pain d’épice ! Tous ! La folie. Paie ton projet de fin d’année (nous à l’école, on chantait Yellow Submarine pour Noël, v’là le thème).

Cependant, si vous rêvez d’un Noël plus calme et plus traditionnel encore, alors direction Røros début décembre. La petite ville, à laquelle on accède facilement en train, est le décor de la situation. Petites maisons colorées, illuminations grandioses, calèches et petits traîneaux tirés par des chevaux, luges… Bon, si en plus on mange bien, que demande le peuple ?

Saunas et village du Père Noël : la Finlande dans la place

Je tiens à vous prévenir : si en Suède et en Norvège, on prend Noël très au sérieux, c’est une affaire d’État en Finlande. Et plus encore en Laponie, la région la plus au nord et la plus isolée du pays, et dont la capitale n’est autre que Rovaniemi, la ville du Père Noël. Absolument.

marche-noel-scandinave-rovaniemi

Pour être précise, le village du Père Noël est situé à quelques kilomètres de Rovaniemi au niveau du cercle polaire arctique, et il accueille des visiteurs à partir du 21 novembre. Si le grand monsieur en rouge vous fait aussi peur qu’à moi (ça reste un barbu qui rentre chez toi en passant par la cheminée quand tu dors, hein), vous pouvez éviter la visite de sa maison pour vous concentrer sur les boutiques d’artisanat locales ou encore la forêt des elfes. Tout un programme.

À lire aussi : Tartiflette à la courge Butternut et à la cannelle — Recette automnale

Plus au sud, s’il ne fait pas beaucoup plus chaud, on s’en tient à des marchés un peu plus « classiques ». Parmi les plus réputés, on compte les plus belles villes finlandaises : Helsinki (du 28 novembre au 23 décembre), Tampere (du 4 au 22 décembre), et Turku (tous les week-ends jusqu’au 13 décembre). Mention spéciale à cette dernière, qui est aussi la plus ancienne ville de Finlande puisqu’elle fut fondée au XIIIème siècle, et n’a rien perdu de son charme avec les années.

Mais où que vous alliez en Finlande, je pense que vous trouverez l’ambiance de Noël chaleureuse, et riche en traditions. La procession de la Sainte-Lucie par exemple, qui existe aussi en Suède, au Danemark et en Norvège, peut laisser perplexe, mais vaut le détour. Et par perplexe, j’entends : je ne comprends toujours pas comment cette fille a fait pour descendre les énormes marches gelées de l’Esplanade sans mourir de froid dans sa petite robe, et avec une couronne de bougies sur la tête.

Quoi qu’elles peuvent s’en remettre en passant un peu de temps en famille au sauna, la tradition finlandaise de Noël par excellence. Je ne sais pas si on court vraiment tout nu dans la neige après, ce n’est pas une option que l’on propose aux touristes. Mais si c’est vrai, ça explique beaucoup de choses.

À lire aussi : Cookies au chocolat et à l’orange — Recette hivernale

Et vous, quel est votre marché de Noël préféré ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Charlie-Culotte
    Charlie-Culotte, Le 30 novembre 2015 à 19h36

    Ywana
    J'ai la recette des biscuits au gingembre, les pepparkakor <3 je suis sortie quelques temps avec un suédois, qui m'avait dit que les mien ressemblaient à ceux de sa mère 8)

    :ninja:
    Moi j'ai la recette du Snoddas / Mockarutor / Kärleksmums ('coeur de maman") de mon hôte suédoise :drama: Ça déchire ! C'est trop sucré bien entendu, et ça ressemble à ça:
    [​IMG]
    Au goût on dirait un peu les Kinder Delice à la noix de coco sans le fourrage au lait, surtout quand c'est mis au frigo :lunette: Sauf que tu peux t'en faire une vingtaine de carrés facile sans te déplacer jusqu'au supermarché, et te goinfrer pendant une semaine :frotte:

    Spoiler

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)