Des Hongkongais en soutien-gorge protestent contre une arrestation abusive

À Hong-Kong, des manifestants ont protesté contre l'arrestation d'une femme qui aurait « utilisé son identité féminine » contre un policier.

Dimanche 2 août, une centaine de personnes portant des soutiens-gorge, ont manifesté dans les rues hongkongaises en scandant le slogan :

« Les seins ne sont pas des armes ! »

Ce rassemblant a eu lieu devant le siège de la police du district Wan Chai, pour protester contre l’arrestation d’une femme accusée d’avoir agressé un policier avec sa poitrine. Il y a trois mois, Ng Lai-ying, a été arrêtée alors qu’elle manifestait contre la hausse des prix causée par l’augmentation du nombre de touristes chinois.

La femme de 30 ans a accusé d’attentat à la pudeur un policier qui aurait touché son sein gauche en tentant de la contrôler. Mais un juge a statué que Ng Lai-Ying aurait en fait « utilisé son identité féminine pour inventer l’accusation selon laquelle le policier l’aurait agressée ».

Rapporté par Le Parisien, lors du rassemblement, l’un des manifestants a dénoncé l’absurdité des faits, soutien-gorge sur les épaules :

« Nous devons être vigilants parce qu’un jour, la police va peut-être nous accuser de l’attaquer avec notre pénis ou notre derrière »

manifestation hong kong

Reste à savoir si cette manifestation permettra de faire changer d’avis la police hongkongaise qui a affirmé que la plainte de Ng Lai-Ying n’était qu’une « manoeuvre déloyale qui portait atteinte à la réputation du représentant des forces de l’ordre ».

À lire aussi : Une féministe chinoise lance un concours d’aisselles poilues

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Miss_Valou
    Miss_Valou, Le 6 août 2015 à 16h26

    Je sais @Grumpy Bunny j'ai vécue un peu la-bas (a cause du boulot de mon père) mais l’influence et les pression chinoise ne cesse de grandir et de ce fait une police plus stricte

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)