Mango : la gamme « esclave » fait polémique

Mango a provoqué un tollé en proposant des bijoux « style esclave ». Une pétition d'Aïssa Maïga, Sonia Rolland, Rokhaya Diallo en demande le retrait.

Après la controverse du shooting African Queen du magazine Numéro, c’est Mango qui crée la polémique. La marque a récemment lancé une collection de bijoux à l’appelation très douteuse : sur le site, des parures à grosses chaînes dorées sont référencées comme des bijoux « style esclave ».

La comédienne Aïssa Maïga, l’actrice et mannequin Sonia Rolland et la chroniqueuse Rokhaya Diallo ont lancé une pétition en ligne demandant à Mango de retirer cette gamme de bijoux. Elles reprochent à Mango la banalisation des tragédies historiques, rappellant que « l’esclavage n’est pas un style pour Fashionistas » et qu’il « constitue un crime contre l’humanité ». Elles soulignent aussi la gravité des évènements ainsi que l’offense faite à la mémoire des victimes et de leurs descendants. J’en connais qui auraient bien fait d’aller voir Django Unchained.

Pour lire et/ou signer la pétition, c’est par ici.

Selon vous, Mango doit-il retirer cette gamme de bijoux ?

Edit :

Mango s’est excusé ce matin sur Twitter, prétextant un problème de traduction et a aussitôt changé le nom de la collection. Sur la version anglaise du site, les bijoux sont référencés de façon classique comme des « chokers » (tours de cou) et « bracelets ». Mais la théorie de la traduction est quand même peu crédible sachant que la description des bijoux souligne bien cette comparaison.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 53 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • SallyVonHolle
    SallyVonHolle, Le 6 mars 2013 à 0h50

    navajo;3963591
    @sallyvonholle : je me permets de te reprendre sur un point de détail, mais je pense qu'il est important d'éviter toute confusion sur ce sujet, terrain glissant par excellence. Tu sous-entends que l'étoile de David renvoie à la Shoah, or c'est faux, sa signification provient de la prophétie de Balaam, selon laquelle le Messie serait un "astre" issu de la descendance du roi David. Elle évoque entre autres la perfection du nombre 7 (les six jours de la création forment les branches, le centre est celui du repos), la toile tissée par une araignée qui aurait caché David de Saül et la répartition des douze tribus en Israël. Elle est devenue symbole du judaïsme après le décret de l'Alhambra qui a chassé les Juifs d'Espagne. C'est seulement le symbole d'une religion, comme la croix latine l'est pour le christianisme. Donc que Mango commercialise des chaînettes avec des étoiles de David, ce serait à la rigueur étonnant, mais certainement pas grave. On trouve après tout je ne sais combien de vêtements figurant des croix, tout le monde s'en fout, personne ne prend ça comme un signe d'appartenance au christianisme ou une offense à celui-ci.

    L'étoile de David n'est pas l'étoile jaune nazie, inspirée de la rouelle, disque jaune représentant les 30 deniers de Judas que le concile de Latran a imposé aux Juifs. Bref, c'est l'étoile jaune qui évoque la Shoah, pas l'étoile de David, qui n'est rien de plus qu'un symbole d'appartenance au peuple juif.

    D'ailleurs je serais bien curieuse de savoir d'où sort cette expression de "dandy nazi", ça fleure à dix kilomètres la trouvaille d'une journaliste d'un sous-magazine féminin débile, et ça m'étonnerait vraiment que l'étiquette prenne vraiment.

    Non mais bien sûr, l'étoile de David est un symbole avant tout juif, mais l'appliquer en broche comme un bijou serait super connoté. Quand je dis "étoile de David", je pense étoile à 6 branches, comme environ les 3/4 des gens.
    Je prends ce parallèle car tout comme l'utilisation du svastika, qui à la base est un symbole qu'on retrouve dès l'époque préhistorique dans certaines civilisations, son utilisation à tort et à travers pourrait prêter à polémique. L'histoire a connoté ces symboles, d'où le fait qu'il est sensible de les utiliser !

    Sinon j'avais jamais entendu "dandy nazi" non plus. Mais j'avais vu dans des concerts des mecs et des nanas avec des looks qui m'avaient mis mal à l'aise, sûrement dans cette idée (petite raie sur le côté, costume type militaire)...Vêtements qui en soient ne correspondent pas exclusivement aux dignitaires nazis, mais qui y faisaient référence dans l'inconscient collectif.

Lire l'intégralité des 53 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)