Make Up Culte : Gwen Stefani

Annelise vous propose une nouvelle série d'articles sur les looks beauté cultes. Cette semaine, ça commence avec Gwen Stefani, reconnaissable entre toutes, même au beau milieu d'un champ de bégonias.

Make Up Culte : Gwen Stefani

S’il y a bien un maquillage qui m’a longtemps marquée, c’est celui de Gwen Stefani. Toujours lookée de la même façon (enfin presque), c’est devenu une telle signature que personne ne l’imagine sans son make up. Voyons ensemble les éléments de son maquillage et comment se l’approprier. Non, la décoloration et le blond platine ne sont pas forcément nécessaire, mais tu fais comme tu le sens hein.

Métaphysique du tube

Ce qui constitue l’essence même du make up de Gwen Stefani, c’est bien entendu son tube de rouge à lèvres. C’est d’ailleurs ce que tu remarques en premier chez elle : une bouche incroyablement rouge vif, en toutes circonstances. Je commence même à croire qu’à force de se laquer les lèvres 7 jours sur 7, les pigments se sont définitivement transférés sur sa peau. Parfois, le soir, je rêve d’être un Demak’Up et d’effacer tout ça pour voir ce que ça donne (soyons honnêtes : même sans son rouge à lèvres, Gwen resterait canon). Il arrive que Gwen Stefani porte autre chose que son carmin, mais c’est loin d’être son look le plus courant.

Le rouge à lèvres est tellement présent que lors de sa collaboration avec L’Oréal Paris, Gwen Stefani était l’égérie de Rouge Infaillible, rouge à lèvres longue tenue. Une collaboration bien trouvée, qui lui allait comme un gant.

Le liner est aussi très présent : toujours un trait ni trop fin ni trop épais, noir, sur une paupière nude. Tu ajoutes à ça beaucoup de mascara noir et hop, Gwen Stefani apparaît. Magique, je sais.

Get the look express

Je ne te cache pas que le rouge à lèvres bien rouge est facile à porter, mais à une condition : ne pas avoir trop de rougeurs sur le teint. Lèvres rouges + teint rouge = tu perds tout l’effet. Il faut donc avant tout travailler le teint en calmant le jeu sur les rougeurs, et l’unifier au maximum.

Pour cela tu peux t’aider d’une base verte ou d’un correcteur vert (à mettre sur les rougeurs), en-dessous du fond de teint. Il existe aussi des crèmes hydratantes anti-rougeurs qui possèdent une base légèrement verte (chez Mixa par exemple), mais vous devez ensuite mettre de la poudre ou du fond de teint. Il ne faut jamais laisser le « vert » tout seul, sous peine de devenir grise, ou pire, juste verte.

Pour structurer le visage, Gwen Stefani a finalement peu de blush (enfin elle en a peut-être plein la salle de bain, je sais pas, on est pas si intimes). Le plus sûr est de miser sur un peu de bronzer mat et d’enlumineur bien placé. Pour le bronzer, le mieux est de le placer juste en-dessous de l’os de la pommette. Il faut avoir la main légère pour ne pas ressembler à un apache. Si comme moi vous souffrez du syndrome de la grosse joue, appelée aussi « Hamtaro face », faites le poisson en aspirant vos joues, on sent tout de suite mieux son os de pommette. L’enlumineur, lui, est à placer là où vous mettez normalement votre blush : le long de la pommette.

Pour les lèvres, le mieux est d’adopter le combo crayon + rouge à lèvres assortis, pour bien dessiner les lèvres. Pour le fini, gloss ou pas, c’est comme tu le sens…

Enfin, histoire de se faire des yeux comme Gwen Stefani, il faut tout d’abord unifier la paupière. Pour cela tu peux utiliser une base neutre, ou un fard nude. Les teints champagne sont par exemple idéaux pour cela. Fais ensuite un trait de liner (feutre, pinceau… tout dépend ce avec quoi tu es à l’aise), avec une toute petite virgule. Enfin, Gwen Stefani met des faux cils, pas toujours portables en journée : un très bon mascara suffit.

Est-ce que ce look peut aller à tout le monde ? Oui, mille fois oui, du moment que vous assumez bien le fait de mettre l’accent sur les lèvres ! Généralement, après quelques essais, la confiance arrive rapidement. De plus, le rouge va à toutes les carnations, puisqu’il en existe environ quatre-vingt-quatre mille nuances, du foncé à l’orangé en passant par le coquelicot…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Suomi
    Suomi, Le 28 février 2013 à 22h00

    Jamais je n'aurais cru mettre du rouge. Et puis un jour, une vendeuse m'a conseillé un ton "corail étincelant" de chez Yves Rocher. Le rendu était top, si bien que j'ai craqué pour 2 tons au-dessus, le "corail incandescent', très sympa en soirée. C'est vrai que si on n'est pas habituée, faut y aller mollo. Je suis pas encore prête à mettre du rouge de chez rouge.

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)