Madhu Kinnar est la première maire transgenre élue en Inde

Par  |  | 10 Commentaires

A 35 ans, Madhu Kinnar vient de remporter les élections municipales de Raigarh en Inde, où les droits des personnes transgenres sont encore peu pris en compte.

Madhu Kinnar est la première maire transgenre élue en Inde

Elle s’appelle Madhu Kinnar, elle a 35 ans et une chouette victoire à son actif : le 4 janvier, cette indienne a été élue première maire transgenre de l’Inde, comme l’explique The Independant. Elle s’est présentée en candidate indépendante et a battu Mahendra Chauhatha, le maire sortant et candidat du Bharatiya Janata Party, l’un des deux principaux partis politiques du pays. Elle va donc prendre la tête de Raigarh, la sixième plus grande ville de l’Etat du Chhattisgarh.

Madhu Kinnar appartient à la communauté des Dalit, les « intouchables », qui est la caste la moins privilégiée en Inde. Elle a arrêté ses études en 8th grade (l’équivalent de la 4ème), puis a fait divers jobs et a notamment chanté et dansé dans les trains pour gagner sa vie.

Son élection est remarquable en Inde, car le pays reste encore très conservateur sur le sujet des personnes trans*. En 2013, Roberte avait rencontré Rose Venkatesan, la première femme trans à animer une émission de télé en Inde, qui expliquait que sa famille avait coupé les ponts avec elle après avoir initié sa transition.

À lire aussi : Le sexe « indéterminé » bientôt officiellement reconnu en Allemagne

Cela dit, on avance : depuis le 15 avril 2014, la communauté transgenre est reconnue dans le pays comme un troisième genre à part entière. Mais d’après Le Monde, la situation des personnes transgenres reste encore critique en Inde : en marge de la société, ils•elles doivent se rabattre sur les emplois précaires, la prostitution ou la mendicité.

Les principaux opposants politiques du Bharatiya Janata Party (le parti que Madhu Kinnar a battu) affirment qu’elle n’a pas remporté cette élection grâce à son genre, mais parce que les gens étaient lassés de la corruption de ses prédécesseurs. Quoiqu’il en soit, c’est une belle victoire pour Madhu Kinnar :

« Les gens ont foi en moi. Je considère cette victoire comme l’amour et les bénédictions des gens pour moi. Je vais faire tous les efforts possibles pour accomplir leurs rêves. »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Lea Bucci

Léa (pas celle qui fait des vidéos, l'autre) traîne son clavier sur madmoiZelle depuis la fin de l'an 2011. Elle a commencé par collectionner les WTF mode, avant de revenir en 2015 pour causer culture, société et gens qui font des trucs tellement cools que ça ne pouvait pas rester un secret.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • AngeWinnie
    AngeWinnie, Le 6 janvier 2015 à 16h22

    Z.Woka
    Oui !
    Mais elle est en fait Hijra, ce qui est un peu différent : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hijra_(Inde) Elles ont un statut à part, qui correspond à une caste, une communauté très resserrée avec une culture, et un "troisième" genre officiel différent si elles le souhaitent.


    C'est quelque chose qui est propre à l'Inde, n'est-ce pas ?
    C'est la première fois que j'entends parler de ça, je ne pensais pas qu'ils voyaient les choses différemment ailleurs. :)

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement