Low boots & bottines, mode d’emploi

A chaque saison ses termes modesques ! Cet hiver, pour briller lors de tes dîners en ville, il te faudra porter les fameuses « low boots » mais attention aux faux pas !

Low boots & bottines, mode d’emploi

Pour ne pas risquer la fashion entorse® (magnifique expression dont je viens de déposer le brevet), voici un petit mode d’emploi illustré.

Les Low boots, c’est quoi ?

Bien procédons étape par étape. Déjà, dans « low boots », il y a « boots », hors voilà un terme qu’on connaît bien. Les boots font partie de notre vocabulaire courant et de notre paysage depuis longtemps. Traduction du mot « bottes » en anglais (bah oué j’ai fait des études supérieures, moi), elles désignent des chaussures qui couvrent le pied et la cheville. Les low boots partent donc du principe de la botte mais version « low » (c’est à dire bas, toujours en anglais – ui je sais, mon savoir est sans limite). Plus couvrantes qu’un escarpin mais pas autant qu’une botte, les low boots sont donc des « bottes basses » qui arrivent juste sous l’os de la cheville (malléole). Lorsqu’elles montent plus haut, on parle de bottines, les deux termes ne désignant donc pas la même chose même si la frontière entre les deux est parfois mince… Ainsi, des podiums aux boutiques, les low boots (et bottines) s’imposent comme chaussure de la saison. On leur trouve une certaine élégance et un charme très féminin, qui peut s’adapter à moult styles. (visuel ci-contre : Les 3 Suisses)

Big up
Viens apporter ta pierre aux 45 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Laminimiss
    Laminimiss, Le 4 octobre 2013 à 2h50

    Moi j'ai acheté des bottines noires à fermeture sur le côté, simili cuir, 29,90€ chez pimkie c'est vraiment peu cher !

Lire l'intégralité des 45 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)