Lotion, essence, sérum… Quelle différence pour ma peau ?

Par  |  | 12 Commentaires

Lotion, essence, sérum... Tu te perds parmi tous ces produits belle peau ? Voici un petit guide pour bien les utiliser et ne plus les confondre.

Lotion, essence, sérum… Quelle différence pour ma peau ?

Article initialement publié le 10 mars 2016

Ces dernières années, avec le boom des cosmétiques asiatiques, de nombreux nouveaux produits de soin à l’utilité parfois obscure ont rejoint les étagères beauté de tes magasins préférés.

Pour t’éviter de te tromper dans leur ordre d’application, ou même de les confondre, voici un petit guide pratique de la lotion, de l’essence, du sérum et des ampoules (non, pas celles qui font mal aux pieds) ! De rien.

La lotion, ça sert à quoi ?

La lotion, aussi appelée tonique, est une eau de soin qui sert à parfaire le nettoyage de la peau en la débarrassant des dernières traces de maquillage et de produit démaquillant, ainsi qu’à restaurer le pH de l’épiderme après un nettoyage plus ou moins agressif.

Elle s’applique (la plupart du temps) avec un coton sur la peau tout juste séchée, directement après le nettoyage, ou le matin au saut du lit pour retirer l’excédent de sébum produit pendant la nuit.

10-Breakfast-at-Tiffanys-quotes

Il existe différents types de lotions, qu’on peut classer en trois catégories selon leur texture.

  • La brume : contenue dans un aérosol, cette lotion se pulvérise directement sur le visage, en veillant à bien fermer les yeux. Tu peux laisser les centaines de fines gouttelettes sécher sur ton visage ou, si tu n’as pas le temps, tamponner ton doux minois avec une serviette propre.
  • La lotion liquide : sûrement la plus répandue, la lotion liquide s’applique sur le visage, le cou et le décolleté (on a tendance à les oublier, c’est dommage !) grâce à un disque de coton. Pas besoin de l’essuyer, elle est directement absorbée par la peau.
  • La lotion gélifiée : inspirée par les lotions asiatiques, à la texture plus épaisse, la lotion gélifiée s’applique sur le visage avec les doigts, de la même façon qu’un sérum ou un gel hydratant. Comme pour la lotion liquide, pas besoin de prévoir une serviette car la peau la boit en quelques secondes.

Attention : même si elles ont le même aspect, l’eau micellaire ne fait pas partie de la famille des lotions, étant un produit de nettoyage de la peau. Tu peux utiliser les deux produits dans la même routine de soin (le tonique en second, pour rincer l’eau micellaire) mais ils ne sont pas interchangeables.

Un pschitt d’eau thermale ne peut pas non plus remplacer la lotion tonique, cette dernière étant un vrai produit de soin, pouvant parfois aider à traiter certaines problématiques (rougeurs, boutons, taches…), et pas uniquement une brume rafraîchissante et hydratante (ce qui n’enlève rien aux bénéfices de l’eau thermale, évidemment).

L’essence, qu’est-ce que c’est ?

L’essence (à ne pas confondre avec le diesel) (j’aime l’humour), est un produit hybride, quelque part entre la lotion tonique et le sérum… qui, justement, s’applique entre la lotion et le sérum (ou la crème hydratante si tu ne tiens pas à rajouter une étape supplémentaire à ta routine déjà bien longue comme ma bite).

Concrètement, il s’agit d’un gel très liquide ou légèrement visqueux, plus riche en actifs que la lotion tonique, mais moins concentré que le sérum ou les ampoules. Ce n’est pas une étape indispensable mais si ta peau a souvent soif, ou si elle souffre de déshydratation occasionnelle, rajouter une essence à ta routine de soin peut te permettre de combler ce besoin d’eau, ou en tout cas retarder ses effets indésirables.

MTI4MjEyOTQwNjY1OTUxNTA2

Pour l’appliquer, c’est très simple : mets quelques gouttes de produit dans les paumes de tes mains puis presses-les sur ton visage afin de répartir le produit de façon uniforme.

Si les essences sont très populaires en Asie, elles restent moins courantes en France, où le layering (une technique qui consiste à superposer différentes couches de produits) est encore méconnu d’une bonne partie de la population.

Le sérum, c’est obligatoire ?

serum-soin-visage

Le sérum est un produit de soin destiné à traiter certaines problématiques de la peau bien spécifiques comme les rougeurs, les imperfections ou les rides. Il s’applique entre la lotion (ou l’essence si tu te chauffes) et la crème de jour ou de nuit. Si ta peau n’a aucun problème particulier, il n’est pas obligatoire (de toute façon, en beauté, rien n’est jamais obligatoire) (à part le démaquillage et la crème hydratante, si tu tiens à la vie). Enfin, en aucun cas il ne peut se substituer à une crème hydratante.

Grâce à sa texture très fine et liquide, le sérum pénètre plus profondément dans l’épiderme qu’une crème classique et va donc pouvoir cibler chaque petit souci de façon plus efficace. Pour cette raison, les sérums sont souvent plus concentrés en actifs traitants qu’une simple crème. Ils s’appliquent par légères pressions de la paume des mains sur le visage, de la même façon que l’essence.

Attention tout de même : si des mots finissant par « -methicone » ou « -siloxane » apparaissent tout au début de la liste des ingrédients du produit qui te fait de l’œil (voire dans la liste tout court), pars loin et ne reviens jamais ! Le sérum choisi avec tant d’application risquerait de ne pas avoir l’effet escompté et pire, de provoquer l’apparition de comédons sur ton joli minois.

Les ampoules, c’est vraiment efficace ?

capsules-soins-visage

Les ampoules, qu’on trouve aussi dans le commerce sous le nom de « capsules », sont des sérums ultra-concentrés qui s’utilisent en cure à chaque changement de saison ou de façon occasionnelle quand ta peau file un mauvais coton. Selon le produit, elles s’appliquent directement sur le visage, après la lotion et avant l’essence ou le sérum, ou se mélangent à la crème hydratante.

Ce n’est pas une étape obligatoire mais elle peut faire la différence en cas de peau au bord de la crise de nerfs.

En Europe et aux États-unis, le liquide est contenu dans de petites capsules individuelles, mais en Asie, on peut trouver des produits étiquetés « ampoules » qui sont présentés comme des sérums, avec un système de pipette pour bien doser la matière.

Sélection shopping lotions, essences et sérums

selection-shopping-lotions

selection-shopping-serum

À lire aussi : Un sérum, c’est quoi ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Virginie

Virginie est tombée dans la marmite des cosmétiques quand elle était toute petite. Depuis, elle se barbouille de rouge à lèvres à longueur de journée et prêche les bienfaits du démaquillage à qui veut l’entendre. À part ça, Virginie aime se trémousser sur du Taylor Swift et actualiser son site mode et beauté.


Tous ses articles

Commentaires
  • DvasssT
    DvasssT, Le 11 mars 2016 à 23h03

    Virginie
    Qu'est-ce que tu as testé comme sérums anti-boutons ? Ça m'intéresse !! J'ai utilisé le Copaiba & Zinc Perfect Balance Blemish Serum de Pai et j'ai pas vu de résultat flagrant sur mes imperfections... Je me demande même si j'y ai pas fait une réaction allergique... :sad:
    Je m'y suis mise depuis un an et je n'ai pas eu le temps d'en tester beaucoup du coup mais parmi ceux qui ont pu marcher sur moi, il y a surtout le Pore Refining Solutions de Clinique et le serum Elixir du Marabout de Garancia que j'ai cité. Le premier est pas spécialement pour boutons, c'est plus un travail sur l'aspect global de la peau qui donne un rendu assez "confortable" et laisse effectivement la peau assez douce au toucher, ça peut suffire pour les petites imperfections je pense ; le second est quand même à utiliser avec parcimonie dans la mesure où c'est vraiment ciblé imperfections, c'est surtout un effet asséchant dans l'immédiat, la peau absorbe quasi-instantanément donc c'est plutôt à mettre le soir s'il faut choisir (moi je n'en mets qu'une fois parce que le flacon ne fait que 15ml il me semble, et que j'en suis déjà au tiers), j'ai vu une vraie efficacité sur les gros boutons qui se font beaucoup plus rares et l'effet est assez rapide, personnellement je l'ai commencé depuis presque deux mois mais je reste attentive pour voir ce que ça donne sur le plus long terme.

    Après j'en cherche un autre à tester quand j'aurais fini le Garancia mais c'est compliqué de trouvé THE serum (mais existe t-il ? :happy:) surtout pour les imperfections où un mauvais choix peut vite aggraver le problème au lieu de le résoudre :erf:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!