Et si Londres, c’était la Syrie ? Le court-métrage choc de Save the Children

L’organisation Save the Children frappe un grand coup avec un très court-métrage, qui transpose en moins de 2 minutes les évènements en Syrie… à Londres. Préparez-vous à avoir le souffle coupé.

Et si Londres, c’était la Syrie ? Le court-métrage choc de Save the Children

Si on transposait ces conflits qui nous paraissent si lointains pour les ramener à nos portes, est-ce que la réalité nous frapperait en pleine figure ? C’est ce que s’est dit l’Alliance Internationale Save the Children en voulant sensibiliser aux massacres qui ont lieu en Syrie depuis environ trois ans. Et si c’était Londres qui était ravagée par la guerre ?

Cette technique de renversement de situation, le « et si c’était nous ? », c’est loin d’être nouveau. Souvenez-vous de Majorité opprimée, le court-métrage signé Éléonore Pourriat qui inversait les rôles entre hommes et femmes pour provoquer l’empathie et la prise de conscience. Mais elle est terriblement efficace, parce c’est chaque fois comme une baffe dans ta gueule.

On le sait, pourtant, que la Syrie est déchirée par une terrible guerre civile qui fait de nombreux morts. Dont plus de 6 000 enfants. Et voilà que cette vidéo agit comme un piqûre de rappel — comme si montrer une petite fille londonienne traversant les mêmes épreuves horribles que des milliers d’enfants syriens rendait la guerre plus proche, et ainsi, plus réelle. Claire, concise, efficace, son format ne la rend que plus efficace en allant droit au but.

« Ce n’est pas parce que ça n’arrive pas ici que ça n’arrive pas du tout. »

« La Science-fiction peut-elle pousser les gens à aider les enfants de vrais pays ravagés par la guerre ? », s’interroge io9. J’avoue me poser la même question. Cette manière de faire est-elle vraiment efficace pour en appeler à l’empathie des gens, ou est-ce que ça peut paraître moralisateur ? J’ai tendance à penser que provoquer un choc pareil ne peut pas décemment laisser indifférent, et que c’est le plus important.

Parce que c’est vrai, non ? Ça pourrait être nous.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Saint-Lucq
    Saint-Lucq, Le 3 septembre 2015 à 23h07

    Je ne trouve pas cette vidéo raccord avec ce qui se passe en Syrie. J'ai vu il y a quelques temps de ça un reportage sur France 2 sur la Syrie. Dans ce reportage on voit des enfants qui sont devenu des combattants et parlent de vengeance. Je vous assure qu'entendre ça de la part de si jeune enfant c'est vraiment perturbant.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)