L’ombre de la guerre : la meilleure exposition de l’année (selon moi)

Et je pèse mes mots. Rarement une expo ne m’a à ce point scotchée, maintenue en haleine le long de ses murs, et autant appris. Depuis cet été (et jusqu’au 25 septembre), la Maison Européenne de la Photographie présente « L’ombre de la guerre », une exposition qui propose une réflexion sur le pouvoir symbolique des images. […]

L’ombre de la guerre : la meilleure exposition de l’année (selon moi)

Et je pèse mes mots. Rarement une expo ne m’a à ce point scotchée, maintenue en haleine le long de ses murs, et autant appris.

Depuis cet été (et jusqu’au 25 septembre), la Maison Européenne de la Photographie présente « L’ombre de la guerre », une exposition qui propose une réflexion sur le pouvoir symbolique des images. C’est l’occasion de découvrir 90 des photographies de reportage de guerre les plus marquantes.

Pour Alessandra Mauro (l’une des deux commissaires d’exposition), ces images ont une double-valeur : d’abord documentaire, puisqu’elles racontent des conflits qui ont endeuillé le monde entre 1936 et 2007; mais aussi symbolique, puisqu’elles renseignent sur ce perpétuel drame humain qu’est la guerre.

L’exposition commence avec la guerre espagnole, événement qui inaugure l’ère du photojournalisme moderne. Elle s’arrête en 2007, les commissaires d’exposition ayant choisi de s’accorder « un minimum de 4 années de recul par rapport à l’actualité brûlante, un décalage nécessaire pour ce type de travail ».

Henri Bureau / Agence Sygma

Outre la puissance visuelle des photographies, véritables bijoux que ces chroniqueurs de l’image ont ramené du front, l’intérêt de l’exposition se trouve aussi dans les textes qui accompagnent les oeuvres. Ils n’imposent ni ne parasitent pas une/la lecture des photos. Au contraire : ils offrent discrètement les clés de leur analyse. Le visiteur s’en saisit pour entrer dans l’image et en apprend alors un peu plus sur l’instant précis de la prise de vue, le contexte géopolitique du conflit et la philosophie du photographe.

Bref, une expo à ne pas manquer. En plus, de 17h à 20h demain comme tous les mercredi de l’année, c’est entrée gratuite pour tous !

Maison Européenne de la photographie
5/7 rue de Fourcy
75004 Paris
Métro : Saint Paul
Ouvert tous les jours de 11h à 20h, sauf lundi et mardi
Tarif : 4 euros pour les étudiants

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gustave
    Gustave, Le 11 septembre 2011 à 23h27

    Je ne savais pas que l'entrée était gratuite le mercredi aprèm, merci pour l'info ! Sachant que ma fac est juste à côté, je n'ai plus d'excuse, et je vais commencer à en profiter avec cette expo.

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)