Confession d’une accro aux livres de recettes

Les livres de recettes, c'est le dada de Margaux. À tel point qu'elle se sent légèrement accro ! Voici ses astuces pour bien les choisir, en évitant de creuser son découvert autorisé !

Confession d’une accro aux livres de recettes

Quand j’ai commencé à aimer cuisiner (autant que manger quoi), j’avais environ 7/8 ans. Ma mère m’avait offert un livre de recettes pour enfants, que j’ai toujours, spécial gâteaux et sandwichs. C’était le meilleur truc qu’elle pouvait faire vu que ce sont mes deux types de recettes préférées. Sans le savoir, elle a lancé ma passion pour la cuisine, mais surtout : ma passion pour les livres de recettes.

cuisine des enfants margaux

Ma relique

Je suis accro aux livres de recettes. Vous ne me verrez jamais entrer dans une librairie sans faire un tour au rayon bouffe et même, sans repartir avec un bouquin sous le bras. J’ai une grosse collection qui fait déborder mes étagères et je redoute le jour (très proche) où je devrai faire du tri pour pouvoir déménager dans un 25m², car 60 livres de recettes, ça prend un peu de place.

À lire aussi : Sélection de livres de recettes — Spéciale fêtes de fin d’année !

Mais je ne peux pas m’en empêcher ! Bon, c’est pas non plus le truc maladif qui me ferait passer dans Tellement Vrai, mais c’est suffisant pour impressionner mes invités.

Comme je ne peux pas tout acheter, mes critères de choix sont ultra sélectifs et précis.

collection de livres de recettes

Une partie de ma collection

Il faut qu’il y ait des photos (ou des dessins bien faits)

La base du livre de recettes me direz vous. Il existe quand même des bouquins sans illustrations, et ça, c’est non, les gars : déso (dez dez comme dirait l’autre), mais pour donner un minimum envie et pour savoir à quoi ressemblera le résultat final, il faut au minimum un dessin alléchant. Un jour j’ai même trouvé un livre de recettes pour enfants sans aucune illustration, aucune photo : juste une tonne de texte rébarbatif. J’ai pas compris, parce que c’est juste la base, un des trucs qui plait le plus à un enfant dans un livre de recettes ! Comment rêver, saliver et acquérir le goût de la chose bien faite sans photo ou illustration ? Mon incompréhension est totale.

Au passage, les livres à base de photos bien trop photoshoppées ou ceux qui contiennent plus de photos de l’environnement de l’auteur que de recettes et de bouffe sont également exclus.

Il faut que le design soit joli

Va de paire avec les photos. Quand je dis joli, je ne veux pas forcément parler de fioritures poussées à l’extrême, mais au moins d’un petit design sympa, qui donne envie d’ouvrir le livre et qui fasse un peu pro mais quand même convivial. Pour moi, la cuisine est synonyme de bon moment, de joie, d’amis et de famille : pas de cette froideur industrielle qu’on peut retrouver dans certains livres de recettes.

À lire aussi : « Hamburger Gourmet », le livre de recettes qui donne faim

Il faut qu’au moins la moitié des recettes me donne envie

J’ai déjà acheté des livres de recettes rien que pour une recette à l’intérieur. Grosse erreur. Pour rentabiliser son achat et éviter d’acheter des millions de bouquins en creusant son découvert autorisé, je pense qu’il faut déterminer le pourcentage de recettes alléchantes à partir duquel on peut dire « Okay je shoppe ». Moi j’ai fini par me dire que je n’achetais que les livres dans lesquels au moins la moitié des recettes me donne envie. J’achète moins, mais je ne tape que dans la qualité.

Il faut que les recettes soient un minimum originales

ice king reading

Quand même, hein. S’il y a plein de recettes alléchantes mais qu’elles sont toutes basiques et sans grosse originalité : je ne shoppe pas. Attention, j’aime le basique en cuisine ! C’est quelque chose de toujours efficace. Mais quand on a déjà une bonne collection de livres et qu’on tâte un peu soi-même du fouet électrique, on a envie d’aller un peu plus loin.

En fait, j’aime acquérir des bouquins de cuisine pour les feuilleter, lire les recettes, apprendre de nouvelles manières de faire ou juste baver. On trouve plein de recettes sur internet toutes plus formidables les unes que les autres, et je trouve que posséder quelques livres de recettes vient compléter cette palette géniale de richesse culinaire.

À votre tour de me raconter ! C’est votre came, les livres de recettes ? Vous en achetez souvent ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Camille la chenille
    Camille la chenille, Le 13 août 2015 à 11h39

    Tout comme @Audrey13to01 et @Lagrima naveña je suis tombée amoureuse de la collection Marabout :puppyeyes: mais je ne choisis pas ceux qui se consacrent à un seul ingredient... (comme le nutella et compagnie).
    Mon dada à moi ce sont plus ceux comme le Marabout Cupcakes.
    Ayant eu mon premier appartement d'étudiante l'an dernier, j'ai eu la passion de la cuisine qui me filait de près : n'ayant pas trop cuisiné au domicile parental, je me suis d'abord expérimentée dans la patisserie (d'où les cupcakes ;)). Puis je me suis laissée tentée par le sale, seules les idées me manquaient.. puis je suis tombée sur Marabout, avec ses recettes collection "ma petite cuisine"... Un regal !
    Pour ceux qui veulent commencer, n'hésitez plus :taquin:

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)