Les 5 livres préférés de… Kwack !

« Les 5 livres préférés de… », c’est une rubrique qui vous présente cinq ouvrages phares d’une madmoiZelle : qu’ils aient changé sa vie, marqué son enfance ou l’aient sauvée d’un trajet ennuyeux, voici les bouquins qu’elle ne pourra jamais oublier !

Les 5 livres préférés de… Kwack !

Le Seigneur des Anneaux, de J. R. R. Tolkien

Nous y voilà ! Premier ouvrage sur ma liste, et définitivement le plus important. Le Seigneur des Anneaux est certainement le livre que j’ai lu le plus de fois dans ma vie. Découvert relativement tôt (dans les alentours de mes 9 ans je pense), ce fut une véritable révélation pour moi.

Étant d’un naturel renfermé, c’est le premier livre qui m’ouvrait un tel univers, de telles possibilités d’évasions à simple portée d’imagination. Je m’y plongeais et je n’étais plus une gamine un peu timide mais une véritable habitante de la Terre du Milieu. Tantôt Hobbit, tantôt Elfe, Nain ou Humain, je me projetais (et puis je me projette encore, je ne vois pas pourquoi utiliser le passé) entièrement dans ma lecture.

Même après toutes ces relectures (pour vous donner une idée, je mets un point d’honneur à lire Le Seigneur des Anneaux au moins une fois par an, et cela depuis mes 11 ans) je ne suis toujours pas lassée et je suis transportée toujours aussi loin à chaque fois et avant autant d’intensité.

Pour l’anecdote je me souviens qu’une année, pendant que j’étais au collège, je me levais tous les matins deux heures avant la sonnerie habituelle de mon réveil, soit à 4 heures du matin, afin de pouvoir lire tranquillement pendant deux heures avant de partir à l’école. Et à ce rythme digne d’une grande marathonienne, il m’est arrivé de lire la trilogie entière en moins d’une semaine.

Bon, ça c’était le bon temps de la jeunesse. Je ne suis plus capable à présent de me lever à 4 heures pour quoi que ce soit !

Le Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes, de Robert Pirsig

Derrière ce titre, somme toute assez barbare, se cache un livre qui vaut de l’or à mes yeux. Le traité du zen est un roman quelque peu atypique qui, sur fond de road-trip à moto à travers l’Amérique d’un père et de son fils, nous mène sur les pentes de la philosophie et nous livre la vision de l’auteur sur la vie, notre société moderne et consumériste ainsi qu’une interrogation sur la notion de qualité. L

e roman se révèle particulièrement profond et, pour ma part, m’a menée sur la voie de pas mal de prises de conscience et a introduit certaines interrogations.

On suit l’auteur dans son cheminement autant géographique que mental à travers une véritable expérience initiatique qui peut, si on y est sensible, réellement vous transporter.

C’est le genre de livre qui reste toujours à portée de main sur ma table de chevet et dont j’ai reporté un tas de citations dans mon petit carnet de poche pour les relire quand je le veux.

Pour vous la faire en court, si, comme moi, vous êtes passionnées de philosophie, et de motos, le livre est absolument fait pour vous. Et puis même si ce n’est pas le cas, vous pourriez êtres bien surprises à sa lecture.

D’après mon expérience, un livre que l’on adore ou que l’on déteste mais qui laisse rarement indifférent !

Les Aventures du capitaine Hatteras, de Jules Verne

Tout d’abord, je dois dire que nombreuses ont été les personnes, au fil des années qui, l’air de rien, m’avaient un peu donné des appréhensions vis-à-vis de Verne. On m’avait dit « Oui, oui, c’est bien, ce sont des classiques ; mais c’est vite ennuyant et puis c’est trop détaillé, c’est des longues énumérations, listes, explications et descriptions scientifiques »… En un mot, on m’avait fait doucement croire que, Verne, c’était chiant.

Eh bien, je m’insurge ! ?Halte aux idées reçues, vade retroviseur !

Cette histoire ne m’a jamais ennuyée.? Certes, c’est documenté, descriptif et explicatif mais cela est parfait !? En effet, grâce à ça, le récit devient vivant, plausible, convainquant.

Le roman nous mène donc sur les traces du Capitaine Hatteras et de son équipage en expédition vers le Pôle Nord. La science ici donne à l’histoire un côté absolument fascinant digne d’un vrai roman fantastique. C’est une vraie immersion au côté des personnages dont on se surprend à partager les appréhensions et les mésaventures.

Du suspense plein la tronche quoi !

Les Annales du Disque-monde, de Terry Pratchett

Bon, là je triche un peu car je ne parle pas d’un livre en particulier mais de toute une série. En effet, Les Annales forment un tout, et si en effet l’un ou l’autre de ses tomes se démarque un peu, il ne saurait, à lui seul, représenter correctement l’univers dont je parle.

Bref donc, cette série de romans (une bonne vingtaine sont publiés en français à l’heure actuelle) sont sortis de l’imaginaire abondant de Terry Pratchett. Il s’agit ici de livres avant tout humoristiques, sans tomber cependant dans le ridicule, qui tournent en dérision les codes de la fantasy.

Toutefois, c’est fait avec tant de finesse et tant talent qu’il ne s’agit pas ici de moquer, au sens méchant du terme, la fantasy mais plutôt de lui rendre hommage tout en la rendant moins sérieuse.

Le Disque-monde, de par sa complexité et sa vastitude, est un univers plausible et magique qui, sous ses atours humoristiques, sert souvent discrètement à critiquer notre propre société.

C’est rempli de non-sens typiquement britannique et de situations à mourir de rire.

Shada, l’aventure perdue, de Gareth Roberts et Douglas Adam

J’ai constaté à plusieurs reprises que pas mal de madmoiZelles semblaient regarder, et être fans de Doctor Who. Ceci me fait extrêmement plaisir et je me dois donc de parler de cet ouvrage.

Il met en scène le 4ème Docteur (oui, je suis surtout fan de la série classique) et sa compagne Romana (qui est une Time Lady de la même planète que le Docteur).

L’histoire originale a été écrite par Douglas Adams (le fameux auteur de H2G2) et devait faire l’objet d’un épisode de la série en 1978, ce qui n’a finalement pas été le cas, pour des raisons diverses qui ne sont pas le sujet de cet article.

En 2012, Gareth Roberts, qui a déjà écrit pour des épisodes de la série, a choisi de déterrer cet épisode « perdu ». Parce qu’après tout, crotte, c’est quand même du Douglas Adams ! Et bien lui en a pris.? Il a réétudié le script depuis le début et a su garder l’âme de l’écrivain d’origine tout en réussissant à compléter au mieux et à densifier l’ensemble.? Le résultat est du plus bel effet.

Nous avons donc ici une aventure du 4ème Doctor et de Romana qui les mène entre la Terre (Cambridge et ses colleges pour être précise) et d’autres planètes plus exotiques dans une course pour… ben, pour sauver l’univers. Ouaip.

C’est un vrai bon gros roman qui prend le temps de se développer, de nous présenter une histoire détaillée et crédible et de nous entraîner entre suspense, peur, amusement et étonnement. On retrouve cette façon très « Adamsienne » de faire arriver des trucs d’un peu tous les côtés, une sorte de joyeux bordel qui finit par s’organiser pour dévoiler une trame bien définie.? C’est immersif, voilà.

Je veux préciser une dernière chose : vous n’avez pas besoin d’être calées sur la série –nouvelle ou classique — pour apprécier pleinement ce livre. Ne soyez donc pas rebutées par ça : j’encourage sincèrement tout le monde à le lire !

Tu veux aussi partager tes livres préférés ? Envoie la liste de tes cinq bouquins favoris, avec des photos si tu le souhaites, à mymy(at)madmoizelle.com !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kwack
    Kwack, Le 8 juillet 2013 à 14h25

    gotmilk;4233440
    @Kwack  l'image-preview pour l'article c'est une tortue avec des animaux sur sa carapace, c'est en référence à quel livre que tu cites :) ?
    Au Disque-Monde.
    En fait dans cet univers le monde est un grand disque plat posé sur le dos de quatre éléphants gigantesques, eux-même sur la carapace d'une tortue céleste qui "nage" dans l'espace. :d

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)