EN LIVE – Les #Oscars 2016 commentés en direct !

Les Oscars 2016, c'est ce dimanche 28 février ! Leonardo DiCaprio va-t-il enfin repartir avec une statuette ? Y aura-t-il des chutes sur les marches ? Tant de questions qui auront bientôt leur réponse.

EN LIVE – Les #Oscars 2016 commentés en direct !

Les Oscars 2016, c’est parti ! Dans la nuit (décalage horaire oblige) du dimanche 28 au lundi 29 février 2016, la cérémonie la plus huppée d’Hollywood fera péter les paillettes, les robes à tomber par terre, les costumes bien coupés et surtout les statuettes.

À lire aussi : Incarnez Leonardo DiCaprio courant après son Oscar dans un jeu en ligne !

La question sur toutes les lèvres, Est-ce que Leonardo DiCaprio va enfin décrocher un Oscar pour The Revenant ?, ne doit pas faire oublier toutes les personnes de talent nommées dans différentes catégories.

big-oscars-2016-pronostics

Retrouvez dans cet article, dès le début de la cérémonie, un commentaire des évènements digne des plus grandes heures de Nelson Monfort ! Mais avec un meilleur accent. Promis.

D’abord le tapis rouge !

0h01 : et c’est là que je me dis que ça craint si je lague car j’aurais les résultats plus tard que tout le monde… Mais bon, le défi sera de rester éveillée déjà. C’est sur Canal+, avec Laurent Weil et Didier Allouch.

0h13 : comme je live-tweete, j’ai le droit de faire de la pub pour Room et Brooklyn, et même si j’aimerais que l’un des deux gagne le meilleur film, je n’y crois qu’à moitié (mais allez les voir, par exemple au CinémadZ).

0h25 : petit point sur l’industrie cinématographique américaine et son manque de diversité. Que ce soit diversité raciale ou des sexes. Quelles sont les solutions ? En tout cas, de nombreux acteurs (Noirs-Américains en majorité) boycottent l’édition de cette année pour ces raisons.

0h30 : est-ce qu’Eddie Redmayne peut réussir un doublé ou bien ? Mais soyons honnêtes, on espère tous que Leo va l’avoir, non ? Tiens, un Jacob Tremblay sur le tapis rouge ! Il est trop chou, et il aurait mérité une nomination pour Room où il livre une prestation bien mûre pour son âge.

0h43 : je suis toujours choquée (et déçue) qu’Alicia Vikander ne soit pas considérée comme l’actrice principale de The Danish Girl. Concrètement, qui est la girl du titre ?

0h52 : heureusement que Kate Winslet soit contente pour Leo… Mais son cœur balance entre son co-star Michael Fassbender pour Steve Jobs et son amour de croisière… Canal mentionne également Mustang, nommé comme dans la catégorie du meilleur film étranger comme co-production franco-turque qui met en scène une vie entravée pour des jeunes filles turques. Le film a remporté pas moins de quatre César vendredi dernier.

1h10 : le malaise quand la présentatrice du tapis rouge croit que Nick Hornby est le père de Saoirse Ronan… (P.S. : ce n’est pas « Sersheuh » mais plutôt « Seurchia » ) Et Brie Larson (dont la couleur de la robe est superbe et lui va à merveille) n’est pas juste magnifique aujourd’hui, mais tout le temps, hein, Didier ! Sinon, Jacob Tremblay est vraiment le chouchou de tout le monde dans le circuit des festivals cette année.

1h38 : Jimmy Kimmel et Matt Damon à deux micros différents qui se taquinent, c’est toujours sympa à voir. Comme chaque année, Kimmel propose une émission spéciale après les Oscars, où Matt Damon, son très bon ami, fera une apparition.

1h55 : l’arrivée que tout le monde attendait, ou plus exactement, les arrivées. Mesdames et messieurs, Kate Winslet et Leonardo DiCaprio sont arrivés, et oui, ils posent ensemble sur le tapis rouge. L’Internet vient d’exploser.

2h22 : quelqu’un pense à toi ! Mais la faim me rattrape surtout, je vais profiter des quelques minutes avant le début de la cérémonie pour remplir mon estomac.

2h29 : ah ben bravo, J.Law ! En retard, hein ! C’est bien parce que cette année tu ne gagneras rien (oups) !

La cérémonie commence !

2h34 : Chris Rock lance ses piques, ça y est (toujours en criant, ce que c’est fatigant), la blancheur de ces Oscars, pourquoi aurait-il dû boycotter, mais non, il ne va pas laisser la place à Kevin Hart ! Il avait déjà présenté la cérémonie en 2005. Franchement, si c’était Neil Patrick Harris qui avait présenté, au moins l’ouverture aurait été un numéro musical, #CestDit. Mais effectivement, il balance bien sur les nominations. Et BIM. Ça fait mal quand il dit que dans le In memoriam, ils allaient faire des petits changements, ils allaient honorer les Noirs tués par des policiers cette année. Malaise dans la salle… Enfin, ça commence un peu à traîner sur l’inégalité quand même, non ? Puis bon, il y a d’autres minorités…

2h45 : allez, on attaque en glamour, Emily Blunt (enceinte et resplendissante) et Charlize Theron pour présenter le meilleur scénario original du doux accent britannique de Blunt. Pour la première statuette, ce sont les scénaristes de Spotlight qui gagnent ! Josh Singer et Tom McCarthy sont sur la scène, et peut-être pas pour la dernière fois…

2h50 : mais y avait Bitter Sweet Symphony qui passait en fond musical ! Vous ne voyez pas la scène de Sexe Intentions là ? Bref, pour la meilleure adaptation de scénario présentée par Ryan Gosling et Russell Crowe (ensemble dans The Good Guys), c’est au tour d’Adam McKay et Charles Randolph de monter sur scène pour The Big Short, l’adaptation du livre de Michael Lewis du même titre.

3h00 : une pub déjà du côté des États-Unis. Et Chris Rock reprend le problème du manque de diversité. Whoopi Goldberg intervient dans une parodie de Joy tandis que Leslie Jones (Saturday Night Live) interrompt The Revenant et Tracy Morgan dans The Danish Girl, du beau monde pour des parodies bien drôles !

3h04 : je dois avouer que passer après Adele, ben ce n’est pas évident. Surtout pour un James Bond. Pour moi, y a un gouffre énorme entre les deux chansons, je ne peux pas adhérer à Writing’s on the Wall de Sam Smith… déso mais pas déso.

3h09 : J.K. Simmons le vainqueur du meilleur acteur dans un second rôle dans Whiplash vient présenter comme de coutume la catégorie de la meilleure actrice dans un second rôle, je croise les doigts pour Vikander…
OH OUIIIIII !!! Voilà, voilà, voilà !

3h19 : une magnifique Cate Blanchett qui s’est habillée en conséquence pour la catégorie des meilleurs costumes. Bravo Jenny Beavan pour les costumes de Mad Max: Fury Road !

3h23 : Tina Fey sans Amy Poehler, c’est des larmes. Mais c’est encore des bravo pour Mad Max pour les décors, cette fois-ci de Colin Gibson et Lisa Thompson !

3h25 : jeez, Louise. C’est que Mad Max enchaîne les récompenses là ! On ne les arrête plus ! Maquillage maintenant !

3h36 : pour la meilleure photographie, j’ai de l’espoir pour Carol qui avait une image vraiment jolie. Tiens, le tacle de Chris Rock qui dit que Michael B. Jordan n’a pas été nommé pour Creed… Ah ben, c’est pour The Revenant et une troisième victoire consécutive pour Emmanuel Lubezki !

3h39 : bon, meilleur montage, encore du Mad Max ! Ils sauront plus quoi en faire ! Je ne peux que dire oui, oui, et encore oui ! Reste encore à décrocher meilleur réal, hein !

3h43 : oh punaise, j’ai quand même ri pour la minute noire et pour le jeu de mots avec Jack Black, j’avoue… Elle arrive quand Lady Gaga là ?!

3h48 : mais l’orchestre des Oscars gère la fougère cette année ! Ou du moins, le choix musical est très bon.
Bon, alors, meilleur montage son ? Je crois qu’on va arrêter de compter les Oscars de Mad Max, hein ?

3h52 : je veux pas trop m’avancer, mais on parie sur Mad Max ?
Bon, ben voilà. Et de 6 !

3h56 : qui de mieux qu’Andy Serkis pour présenter les effets visuels ?
Ex-Machina qui arrête la lancée Mad Max ! Il faut dire que le dépeçage de l’androïde était vraiment particulièrement bien réussi. (mais la musique entraînante de l’orchestre, je kiffe)

4h00 : comment Olivia Munn et Jason Segel ont l’air de s’éclater ! BB-8 !! R2D2, C3PO, et Jacob Tremblay qui se lève car il est trop petit pour voir les droïdes. Ohlala, trop de mignonneté dans ce segment de fan-service !

4h07 : nan mais tellement plus minion que Ted y a quelques années ! Il faut le faire pour laisser des Minions présenter une catégorie complètement. Même si ce sont des courts-métrages d’animation. Bear Story (il y a un ours dans l’histoire, coïncidence ?) remporte la statuette !

4h10 : le coup de vieux avec le duo de Toy Story ! 20 ans déjà ! Dire que le 4 est en projet actuellement.
Sinon, pas trop de surprise pour Vice Versa, même si ça aurait très beau si Anomalisa l’avait remporté…

4h17 : intermède musical avec le groupe The Weeknd et sa mélodie langoureuse dans 50 Nuances de Grey, deuxième nommé de la meilleure chanson. Pardon, je me répète, mais rien ne vaudra Les Misérables de 2013.

4h25 : l’histoire de Spotlight était quand même très puissante, comme ils le disent. Et je suis grave en retard sur la diffusion, enfin, comme tout le monde sur Canal, hein. Le sketch sinon est vraiment sympathique, mais blaguer autour d’un seul thème, un peu redondant.

4h28 : ah, Patricia Arquette, toujours à fond à un autre niveau ! Et comme tout à l’heure, celle qui a remporté l’Oscar l’an dernier le remet à son homologue masculin de l’année.
La voix de l’interprète est tellement fatiguée aussi… Dommage que ce ne soit pas Stallone, ça aurait été un bel hommage et une belle boucle. Mais Mark Rylance l’a bien mérité (et un point de plus pour mes espoirs secrets) pour ce Pont des espions.

4h38 : Louis CK est dans la place ! Il jouera bientôt dans Trumbo d’ailleurs. Pour le documentaire court, c’est A Girl in the River ! Déjà lauréate en 2012 avec un autre documentaire court-métrage, Saving Face, la réalisatrice déclame qu’il ne faut pas abandonner ses croyances.

4h42 : Daisyyy ! Encore un accent britannique tellement adorable. Ça faisait longtemps que Dev Patel n’avait pas eu autant de cheveux. Pas trop de surprise pour la victoire d’Amy, le documentaire sur Amy Winehouse.

4h51 : au tour des Oscarisés d’honneur, Spike Lee qui a boycotté la cérémonie par exemple. Gena Rowlands en est une autre et Debbie Reynolds également, des actrices légendaires. Et c’est la pause avec la présidente de l’Academy of Motion Pictures qui dit un petit mot pour calmer la polémique mais aussi tenter de la résoudre.

4h56 : cette année, une hécatombe en matière de pertes. Sur une reprise de Blackbird des Beatles, le In Memoriam, oh punaise Alan Rickman

5h04 : attention pour une nouvelle explosion de mignonneté entre les deux jeunes participants de l’assemblée. Oh, est-ce que j’ai entendu I’m a Good Person en fond chanté par Chris Rock ? Ou j’entends juste du Crazy Ex-Girlfriend partout…
Et pour le meilleur court-métrage, c’est Stutterer qui gagne.

5h08 : moment de vérité pour Mustang
Là non plus pas de surprise pour Le fils de Saül qui était superbe. Deuxième Oscar pour László Nemes, ne l’oubliez plus !

5h11 : Joe Biden qui débarque sur l’air d’Indiana Jones ! Je veux dire, y a bien qu’aux Oscars qu’on voit ça ! Il est bien enthousiaste M. le Vice-Président là.
ET VOILÀ LADY GAGA. Désolée pour les détracteurs de la chanteuse, mais sa voix est juste géniale. Til It Happens to You est tirée de Terrain de chasse, le documentaire sur les agressions sexuelles à l’école… Et tout le public se lève et a les larmes aux yeux, je ne cite que Rachel McAdams, Kate Winslet, Eddie Redmayne, mais whaou l’émotion, c’est l’effet Lady Gaga, et c’était même pas un medley de La mélodie du bonheur.

5h20 : Pharell Williams et Quincy Jones, deux géants de la musique pour annoncer le vainqueur de la meilleure musique originale, ça commence à s’accélérer, on voit la fin arriver. Et l’Oscar revient à Ennio Morricone pour Les huit salopards ! La compétition était bien rude ! Le grand monsieur devient le récipient le plus âgé d’un Oscar.

5h26 : l’an dernier, Glory de John Legend et Common pour Selma avait vraiment su frapper là où ça faisait mal. En vrai, Simple Song #3 sort vraiment de l’ordinaire par rapport aux autres nommés, donc j’aimerais qu’elle gagne, mais bon.
AUCUN MÉRITE Sam Smith (enfin, si, mais pas assez pour remporter un Oscar théoriquement). Déso, mais pas déso.

5h31 : Sacha Baron-Cohen a essayé le drame, mais il n’a pas réussi, il revient donc à ses caricatures. Bref, Room et Brooklyn, on voit les deux derniers films (OH PUNAISE LE SPOILER) pour clore la sélection des meilleurs films.

5h36 : les choses sérieuses commencent. J.J. Abrams prononce le nom d’Alejandro G. Iñárritu. C’est fini pour George Miller. Mais comme Canal le répète si bien, Mad Max est quand même le grand gagnant de cette édition. La musique te dit de boucler maintenant ! C’est donc un doublé pour le réalisateur de The Revenant.

5h45 : Eddie Redmayne vient remettre le prix de la meilleure actrice. Quelle tension ! J’en tremble d’excitation (et de froid) pour Brie Larson. J’y crois !
EH OUI ! Elle a tout raflé cette année : Golden Globe, BAFTA, SAG, Spirit, maintenant l’Oscar. Au tour de Leo ?

5h52 : une pub par catégorie dans ces dernières là, c’était dur. Bon, Julianne Moore pour remettre à DiCaprio, bien sûr.
#OscarForLeo OUI ! Standing O pour l’un des plus longs running-gag de l’industrie ! Premier Oscar, vous vous rendez compte ?! Comment il a préparé son discours à votre avis ? Il est heureux le Leo, il est heureux…

6h00 : pour la dernière catégorie de la cérémonie, qu’est-ce que ça va être ?
WTF ? Spotlight ? Eh ben. Okay. Pourquoi pas, c’est même une super nouvelle en fait ! Excellent.

6h03 : merci à tous les braves qui sont encore là et qui n’ont pas dormi, je vais filer sous ma couverture car je m’en…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 865 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • LilyOnMarch
    LilyOnMarch, Le 1 mars 2016 à 1h26

    OUI OLDMAN FFS

Lire l'intégralité des 865 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)