L’Italie signe cette semaine un code éthique pour ses défilés de mode

La ministre des Sports et de la Jeunesse Giovanna Melandri vient d’annoncer la signature d’un « code éthique » pour combattre l’anorexie dans la mode et « revaloriser un modèle de beauté sain et généreux ». Elle a déclaré vouloir ainsi réhabiliter une forme de beauté plus « méditerranéenne » dans l’esprit des jeunes italiennes. […]

La ministre des Sports et de la Jeunesse Giovanna Melandri vient d’annoncer la signature d’un « code éthique » pour combattre l’anorexie dans la mode et « revaloriser un modèle de beauté sain et généreux ». Elle a déclaré vouloir ainsi réhabiliter une forme de beauté plus « méditerranéenne » dans l’esprit des jeunes italiennes.

Cette réglementation sera signée vendredi par la Fédération de la mode et l’association Alta Moda qui regroupe les couturiers présentant leurs collections à Rome et à Milan. Ce texte prévoit l’interdiction de défiler pour les jeunes filles de moins de 16 ans, un contrôle médical obligatoire pour s’assurer que les mannequins n’ont pas un indice de masse corporel inférieur à 18 (58kg pour 1m80) et l’obligation pour les couturiers de produire des vêtements de taille 42 et 44. En effet, certains stylistes ne proposent pas dans leurs boutiques de taille supérieure au 40 alors que, selon le quotidien La Stampa, 60% des italiennes s’habillent en taille 40 et plus. Ces nouvelles règles devront être appliquées dès les prochains défilés, en janvier à Rome et en février à Milan.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Live
    Live, Le 19 décembre 2006 à 18h16

    No comment :rolleyes:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)