Les régimes – L’Instant Putassier #27

Pondu par Pr. Bobby Freckles le 29 avril 2010     

Les régimes   LInstant Putassier #27 oldie1

Publié le 2 mars 2009

Nom d’une pipe en bois (restons simples pour une fois), vous ai-je déjà parlé de mon abjection pour les régimes ? Je parle bien sûr de ceux qui ne servent à rien ou presque, mis à part à se rassurer lorsque les beaux jours arrivent et que les farnientes à la plage se profilent dangereusement. Je parle du régime quasi-obligatoire, celui qui s’est imposé comme une institution au fil des années consuméristes, à tel point que les plus grands journaux de notre pays battent des records de vente lorsqu’ils affichent un titre racoleur type « perdre 8 kilos en 15 jours sans vergeture ! » – même les spams n’osent pas nous mentir à ce point.

Avant, les peintres trempaient leurs pinceaux dans les couleurs d’huile pour mieux représenter des femmes aux formes charnues, des fesses et des seins, et je doute qu’ils passaient des annonces de casting (« cherche bouffie, amies bouffies bienvenues aussi ») dans la gazette du coin. C’est pas à Simone De Beauvoir qu’ils lui auraient retouché le cul comme sur cette fameuse couverture du Nouvel Obs début 2008. Cette obsession de la minceur semble presque être apparue au cours du XVIIème siècle, mais à l’époque elle ne touchait que la taille, qu’on essayait d’amoindrir à coup de resserrage de corset. Puis Hollywood aidant, l’image a commencé à se déformer : Elizabeth Taylor se serait fait enlever des côtes, Maria Callas aurait bouffé du ver solitaire, et pendant ce temps-là Marilyn Monroe faisait soi-disant du 42. Où est la vérité dans toutes ses légendes urbaines, je vous le demande !

L’apologie de la minceur rend dingue

Aujourd’hui, ce n’est un secret pour personne : être mince est signe de réussite. Même Lily Allen le chante dans son dernier album, sur la chanson The Fear : « everything is cool as long as I get thinner » (Tout va bien tant que je deviens de plus en plus mince). Les corps filiformes ont fini par rendre les gens complètement à côté de la plaque, et je ne dis pas seulement ça parce que nous n’allons pas tarder à nous priver pour mieux rentrer dans notre jean après essorage, je le dis parce que j’ai lu la mère d’Agyness Deyn dire des conneries comme « ma fille a des courbes merveilleuses [elle] est un peu charnue » et que la mannequin Coco Rocha a brisé la loi du silence en avouant qu’on lui avait dit « on ne veut pas que tu sois anorexique, seulement que tu en aies l’air », non mais ARRETEZ TOUT, si maintenant Agyness est grosse et le look géante rachitique est tendance, autant se couper un bras, ça ira plus vite que de s’éreinter à faire des régimes.

Donc je suis contre les régimes, pour la simple et bonne raison qu’avoir 2 kilos en trop, je ne vois pas en quoi ça ferait de moi une personne plus laide / moins heureuse qu’une autre. Je crois en l’expression « faire attention » (pas comme dans la phrase « je fais attention à ne plus bouffer de beurre » mais comme dans « je fais attention à ne pas aller tous les 4 matins au McDo »), et au fait d’équilibrer ses repas, mais aux régimes à répétition, non. C’est une torture moderne, une diversion comme une autre (quand vous êtes trop occupées à penser à la nourriture, vous ne pensez pas à autre chose), une arnaque censée nous apporter joie et considération, un leurre attractif et  obsessionnel et pourtant oh-combien-démoralisant.

Quelques exemples de régimes

Le régime dissocié : le but est de manger les féculents avec les légumes, ou les légumes avec les protéines mais de ne JAMAIS mélanger féculents ET protéines (sous peine évidemment d’obésité spontanée). Sauf que ça tombe mal, parce que vous avez déjà eu envie de manger des frites avec autre chose qu’un bon steak saignant vous ? Ou de mâcher une biscotte recouverte d’un brocolis ? Sérieusement ?

Le régime hyper-protéiné : en plus d’être mauvais pour la santé, ce régime promet pertes spectaculaires de poids si vous ne mangez QUE de la viande pendant un certain laps de temps. Bizarrement, tremper une côte d’agneau dans mon café, ça me paraît non seulement peu ragoûtant, mais aussi carrément dégueu.

La méthode Montignac : Ce régime-là a du fasciner vos mères, il était aussi populaire que Prince dans les années 80 (Prince le chanteur, pas les biscuits). En gros (AH AH AH), selon Montignac, nous serions tous sveltes tels des moineaux si nous arrivions à manger certains aliments ensemble et d’autres pas. Par exemple : pain + miel = okay ; pain + beurre = 666 (calories).

Voyons maintenant plutôt les différentes causes de la prise de poids…

Les raisons courantes d’une prise de poids

Je vous ai listé les raisons courantes à une petite prise de poids :

Les régimes   LInstant Putassier #27 2009 03 02 regimes

Comme vous le voyez sur le graphique nous avons : la dépression (manger reste mon seul plaisir dans ce monde de merde), l’hiver (on ne sait jamais si un jour l’homme ne devra pas hiberner), l’ennui (manger occupe), le stress (manger rassure), le PMS (hormones, je te hais et je brûlerai ton paillasson !).
Reste donc des solutions moins relous que faire un régime : soigner sa déprime, se trouver une activité, faire du yoga, bien dormir (quand on est fatigué les envies de sucres se font vachement plus ressentir), et les 4 à la fois en période pré-ragnagnas.

De l’observation en milieu naturel

Un jour où je me sentais fort grassouillet (car oui, le professeur est coquet), je me suis assis sur un banc et j’ai regardé les gens passer. Mauvaise nouvelle (surtout pour eux) : la majorité sont loin d’être des bombes sexuelles.

Mais alors que je contemplais les rondeurs et autres imperfections de mes pairs (ce qui tombait plutôt bien, étant donné que je n’avais pas pris de magazine people avec moi), j’ai même vu plus que ça : j’ai vu des filles bien en chair, rire et habillées pas comme des sacs, fantastiquement jolies.

J’ai vu des femmes dégageant plus de charme avec leur gras que des femmes au cheveu plat et à la joue creuse n’en auront jamais. Enfin, j’ai vu des filles normales, dont le poids doit forcément osciller comme tout le monde, et qui se préoccupent sûrement de faire un régime de temps à autre, comme tout le monde.

Le secret, c’est p’tet bien d’assumer.

Et puis n’oubliez pas de manger des twix et des chips de temps en temps, on a assez de contraintes au quotidien pour en plus s’en rajouter soi-même.

La prochaine fois je vous raconterai comment je suis à la fois agacée quand le contrôleur du train me réveille pour avoir mon billet (alors qu’il est juste posé sur la tablette devant moi), et frustrée quand il ne passe pas (le gangster qui est en moi se dit qu’il aurait pu frauder).

Ça vous a plu ? Partagez !

239 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Pr. Bobby Freckles - Tous ses articles

Plus de Pr. Bobby Freckles sur le web :

Tous les articles Beauté
Les autres papiers parlant de ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. GringoGringo

    Le 04 mai 2010 à 23:25

    Posted by Titeintello07
    Je me trompe peut-être mais les mensurations moyennes de la taille 18ans sont :
    170cm en hauteur et 88-66-94 ce qui correspond à peu près à du 36/38 ?
    Du coup on ne peut pas vraiment dire que ton but soit d'être "dramatiquement maigre pour correspondre à un idéal" (même si ça dépend de la morphologie). C'est vrai que les rayons enfants ont souvent un peu de fantaisie et d'originalité alors que les vêtements "adultes" sont plus normatifs.


    Non je ne veux pas être maigre, être fine me suffit amplement. Par contre pour les vêtements enfants ça correspond plus à du 36 qu'à du 38 à cause de la coupe. Je ne peux pas mettre de pantalons: la cuisse ne passe pas ou si on a des trop gros seins, ça ne passe pas non plus.

    Mais bon dans ma tête mon idéal c'est la couverture de magazine, j'ai beau essayé de me raisonner en me disant que c'est photoshopé, il n'empêche que l'idéal c'est ça.
  2. Le 05 mai 2010 à 08:07

    Posted by Gringo
    Non je ne veux pas être maigre, être fine me suffit amplement. Par contre pour les vêtements enfants ça correspond plus à du 36 qu'à du 38 à cause de la coupe. Je ne peux pas mettre de pantalons: la cuisse ne passe pas ou si on a des trop gros seins, ça ne passe pas non plus.

    Mais bon dans ma tête mon idéal c'est la couverture de magazine, j'ai beau essayé de me raisonner en me disant que c'est photoshopé, il n'empêche que l'idéal c'est ça.


    Obligée de big upper parce que même si on trouve d'autres filles jolies quand elles sont rondes ou ont leur propre morphologie et leurs défauts, bah on voudrait être "parfaites".
    Quand je vois qu'avec un 38 j'ai toujours pas un ventre plat, une super peau, que j'ai toujours mes vergetures avec de nouvelles qui sont apparues et de boutons ça me déprime et ça me donne envie :
    -de maigrir davantage
    -de faire de la chirurgie (mais je le ferai pas car il faut que je traite la cause psycho)

    Bref, on a beau se raisonner, on veut toujours ressembler à un idéal.
  3. LazulieLazulie

    Le 10 mai 2010 à 13:29

    Posted by Titeintello07
    Obligée de big upper parce que même si on trouve d'autres filles jolies quand elles sont rondes ou ont leur propre morphologie et leurs défauts, bah on voudrait être "parfaites".


    bah la "perfection" des magasines sa me donne pas envie u_u

    nAstrid89 je crois que pour beaucoup le mot "ronde" s'applique surtout a une fille ayant dépassé la taille 38 (c'est triste n'est ce pas?)
  4. aliceaupaysdesdelicesaliceaupaysdesdelices

    Le 11 mai 2010 à 20:27

    a vu de nez marilyn faisait vraiment un 40/42…..
  5. aliceaupaysdesdelicesaliceaupaysdesdelices

    Le 11 mai 2010 à 20:32

    Posted by Titeintello07
    Je me trompe peut-être mais les mensurations moyennes de la taille 18ans sont :
    170cm en hauteur et 88-66-94 ce qui correspond à peu près à du 36/38 ?
    Du coup on ne peut pas vraiment dire que ton but soit d'être "dramatiquement maigre pour correspondre à un idéal" (même si ça dépend de la morphologie). C'est vrai que les rayons enfants ont souvent un peu de fantaisie et d'originalité alors que les vêtements "adultes" sont plus normatifs.


    la moyenne pour une fille c'est 1m65 et la plparts des femmes font plus du 40 que du 36 je pense mm si c'est sur que les ado et jeunes adultes sont plus minces…..


    et perso je sors de l'anorexie boulimie et c'est encore dur, alors franchement j'ai donné dans le rayon bouffe et restriction….


    alors oui une fois maigre, voir plus maigre que sur les couvertures de magazines, la tu te dis ya un pb….et la frustration alimentaire éme rendait si insupportable que je pense que je suis plus attirante mm envers les garçons maintenant, et plus souriante. La beauté on la dégage, c'est une attitude , un tout. Maigrir ne rend pas plus belle.

    (ps: l'anorexie ce n'est pas vouloir être plus belle ou aussi belle que les mannequins; le pb est bien plus profond, donc attention aux conclusions trop hâtives……)
  6. KarbankoojayKarbankoojay

    Le 12 mai 2010 à 01:47

    Pfiou, les régimes…

    Jusqu'au début de la fac, (avant de rencontrer mon copain, quoi) j'étais littéralement obsédée par mon poids, mon corps, et la nourriture. Je ne me nourrissais que de pommes vertes, de soupe, et de yaourt nature. Et une méga tonne de thé, bien -sûr^^
    Du coup bien-sûr, je pesais à peine 50 kgs (je mesure 1,56m mais j'ai des gros os) et je me trouvais énorme.

    Aujourd'hui je pèse 65kg (voire plus), Monsieur est toujours avec moi (à l'époque il avait halluciné quand je lui avais dit que jamais de la vie je ne considèrerais 2 pizzas familiales juste pour moi comme un repas normal). OK, je suis tombée dans l'excès et j'aimerais bien à nouveau revenir à 53 kg, mais je me souviens du "moi" de l'époque qui passait son temps à mettre la main sur le ventre pour vérifier que ça n'avait pas gonflé, et qui faisait ses 300 abdos rituels avant de dormir (d'ailleurs ça m'a trop énervé quand j'ai réalisé que je ne pouvais plus faire mes 300 abdos avant de me coucher quand je dormais chez lui, grr)

    En observant les photos datant de 2006 et celles d'aujourd'hui, je me rends compte qu'à l'époque de mes 50kgs, j'étais disproportionnée: le visage était beaucoup trop grand pour le reste du corps et comme je n'ai pas de taille marquée, ça me donnait l'impression qu'il fallait que je maigrisse encore et encore, alors que c'était juste impossible! Là j'ai des seins (je suis passée d'un tout petit 90A à un 90B) et comme j'ai des hanches, ma taille est légèrement marquée^^

    Je me suis même rendue compte que
    - je pouvais porter des jupes quasi-mini qui passent très bien dans la rue si je mets des collants opaques en-dessous
    - que les hauts moulants m'avantageaient contrairement à ce que j'aurai cru
    - que même si je trouve Beyoncé EXTREMEMENT vulgaire dans tout ce qu'elle fait (il n'y a que quand elle est sans maquillage, les cheveux décoiffés et tout que j'envisage pendant 3 secondes de la prendre en modèle), elle m'est très utile quand vient le moment de choisir une fringue (je ne regarde pas la couleur ni le motif, juste la coupe ;) )

    Bref, quand on est grosse (je ne m'en cache pas, je ne considère pas cela comme une insulte; ça exprime juste ce que c'est censé représenté: une fille grosse^^), les hauts moulants mettent en valeur (même si on a des pneus à la place du ventre) et les jupes sont à privilégier.


    Et pour les bourrelets au niveau des hanches, je remonte mes collants jusqu'au nombril en remontant les bords de mon string: ça me fait une jolie silhouette (les vieilles astuces de mémé :xd:)
  7. Micro-K7Micro-K7

    Le 14 juin 2010 à 16:16

    C'est drole. A coté de ce bel article faisant l'apologie des filles qui ne se prennent pas la tête avec leur poids, je trouve une pub pour Silhouette Active, la super boisson qui te coupe la faim !
    Ils comprendront, un jour, que la bouffe, c'est la vie.
  8. drakelexdrakelex

    Le 14 août 2010 à 12:31

    ba certains régimes sont biens et permettent de se sentir bien dans sa peau.
    perso je fais 1M78 et je pesais 82 kilos en Mai. j'ai fait un régime hyperprotéiné (j'ai eu des problèmes de reins quand j'avais 8 ans donc je me suis fait suivre par un doc) et j'ai perdu 12kilos en un peu moins de 4 mois.

    je n'ai aucun soucis de santé, je me sens bien dans ma peau, j'ai pu reprendre le sport sans m'essoufler et je n'ai pas eu l'impression de me priver.
    :)

    je n'ai pas fait ça par soucis d'esthétisme en priorité (bien sur ça arrive quand meme sur le podium des raisons^^), j'ai d'abord fait ça pour ma santé, c'est mauvais d'être en surpoid, surtout au niveau du ventre car le gras empeche une bonne digestion et les germes stagnent au niveau des organes principaux.., ensuite ce régime m'a apporté comme je l'ai déjà dit la possibilité de refaire du sport sans douiller un max (à la base j'étais très sportive et arrivée à la fac et suite à une rupture amoureuse, plus le temps ni la force de faire du sport… donc bam 15 kilos en plus..) et enfin bien sur esthétiquement parlant je me plais plus maintenant qu'il y a 6 mois :)

    après bien sur, il faut controler la reprise d'une alimentation normale et équilibrée ( et oui quoiqu'on en dise, macdo fait grossir meme en controlant et en croyant manger équilibré en suivant leurs tableaux à la con)

    voilou^^ alors les régimes qui pronent la perte en 2 semaines 8 kilos… c'est pas possible sans reprise derrière (voir meme pas possible du tout). perso je sais que j'en ai encore pour 6 mois du régime… non pas pour perdre mais pour stabiliser. :) et donc ne pas reprendre.

    en bref… les régimes oui mais suivi par un médecin et surtout pas dans l'extreme!!!
  9. Summer_Summer_

    Le 13 février 2011 à 11:31

    Jamais fait un seul régime mais je n'ai jamais eu besoin non plus, mes parents sont minces, héritage. La seule chose qui m'agace, c'est quand je dis que j'ai grossi (oui ça arrive et j'en fais pas un drame mais je constate) donc faut que je change un jean qui ne me va plus, on me dit que je vais pas me plaindre. Non je ne me plains pas (bon ça me soule quand c'est mon jean fétiche :cretin:).
    Passée une période, je voulais grossir, parce que je suis petite et toute mince donc on me donne facilement 3-4 ans de moins ce qui quand on a 15 ans, est légèrement pénible. Mais j'ai beau manger souvent des cochonneries et manger quand même à table, je n'ai pas grossi. Maintenant, (à 18 ans :) ) j'suis passée au dessus. Même si ma petite taille fait qu'on me donne toujours 3 ans de moins mais ça c'est un autre débat :D
  10. Le 13 février 2011 à 17:04

    a vu de nez marilyn faisait vraiment un 40/42…..


    Le poids de Marilyn a beaucoup évolué et les tailles étaient différentes mais elle ne faisait pas un 40/42 si on prends les tailles de notre époque.
    D'ailleurs, elle ne faisait aucune taille à cause de la finesse de sa taille (justement), elle avait une morphologie en 8 qui tendait légèrement vers le type poire.

    Was Marilyn Monroe a size 16? - Times Online

    Size 8 ou 10, 36 ou 38 donc. Mais avec des courbes qu'on n'a plus l'habitude de voir dans les média.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !