L’Instant Putassier #11 – Les Narcissiques

Nom d’une marmotte échangiste, comme j’aime détester les narcissiques. Pour une fois qu’un instant putassier porte sur un terme défini dans le dictionnaire (je suis actuellement en pourparler avec Robert, du Petit Robert, pour intégrer l’acronyme du PPD), je ne vois aucune bonne raison de s’en priver. Le narcissisme est donc expliqué de la façon […]

L’Instant Putassier #11 – Les Narcissiques

Nom d’une marmotte échangiste, comme j’aime détester les narcissiques. Pour une fois qu’un instant putassier porte sur un terme défini dans le dictionnaire (je suis actuellement en pourparler avec Robert, du Petit Robert, pour intégrer l’acronyme du PPD), je ne vois aucune bonne raison de s’en priver.

Le narcissisme est donc expliqué de la façon suivante : « Amour excessif (de l’image) de soi, associant survalorisation de soi et dévalorisation de l’autre ». A partir de là, il existe deux sortes de narcissiques : le drôle, proche du mégalo, qui connaît le pouvoir comique inhérent au narcissisme et qui en abuse (John Malkovich dans Dans La Peau de John Malkovich, Robbie Williams en 2002) et le narcissique pathétique qui se clonerait bien pour se faire l’amour à lui-même (Alain Delon, Prince en 2008).

Internet a permis à de nombreux individus de se révéler, et les narcissiques ne sont pas en reste puisqu’une importante partie de la population adolescente traînant sur les réseaux numériques ont ainsi développé des troubles de la personnalité narcissique comme l’attente d’être reconnu comme supérieur sans avoir accompli quelque chose en rapport et bien sûr le besoin excessif d’être aimé.

Pour ce faire, le narcissique internautique va user de tous les moyens technologiques à sa disposition pour montrer son beau visage : réflex numérique, webcam, voire scanner dans des cas extrêmes. Acheminées vers le disque dur gràce à un câble USB (que Dieu te maudisse, câble USB !), les photos sont ensuite photoshoppées et larguées en masse sur les sites communautaires tels myspace et facebook.

Je sais ce que vous vous dites : vous vous dites « moi aussi je fais ça », et effectivement, comment délimiter la frontière entre narcissisme et esprit raisonnable ? La tâche est plus aisée qu’il n’y parait, car finalement il existe une sorte d’intuition face au narcissique, comme une évidence : quand on en voit un, on sait. Si toutefois vous vous posez encore la question, un exemple concret en vidéo :

Mais contrairement aux apparences, force est de constater que le narcissique ne s’aime pas tant que ça. Polluer la bande passante avec des photos de lui n’est qu’un moyen de se rassurer, une béquille pour se prouver à travers les quelques commentaires qu’il reçoit qu’il a un physique acceptable, un tremplin vers l’estime de soi – qu’il n’aura jamais, car admettons le, si Internet pouvait parler il dirait comme John-David : « je suis pas un gentil moi ».

A force de donner l’illusion qu’il se trouve merveilleux, le narcissique donne également l’impression qu’il se suffit à lui-même avec son amour-propre démesuré. Le résultat est le suivant : il n’arrive à convaincre personne de l’aimer, seul son pathétisme et son manque d’humilité impressionnent.

Le narcissique est certes névrosé, son délire égotique est bel et bien une psychose relou, de celle où vous n’osez rien dire par peur d’être malpoli. Les rôles s’inversent rapidement avec le narcissique, et on en arrive parfois à des extrêmes redoutables comme faire semblant de s’intéresser à lui ou lui laisser effectivement des commentaires sous ses photos dont il nous a rabâché l’existence via bulletin et autres pop-ups intrusives parce qu’une fois, il nous en a laissé un (alors que c’était juste pour que vous alliez voir sa page).

Soyez fourbe, personne n’a à être le faire-valoir d’un narcissique qui ne pense qu’à sa pomme. Spammez le de photos de chinchillas en lui disant : « regarde il est plus mignon que toi hihihi ». Laissez lui des commentaires odieux sous les objets de délit tel que « hey t’as mal caché ton poireau hihihi ». Enfin, si vous commencez à rêver du narcissique, c’est qu’il rentre dans votre cerveau, et dans ce cas employez les grands moyens : supprimez-le, bloquez-le, et dites-lui qu’il est moche avant de le quitter, tel un dernier bras d’honneur à toute la haine qu’il a engendrée chez vous.

!!! ATTENTION, IMPORTANT !!! Ne vous prenez pas à son propre jeu en lui envoyant des photos de vous, pensant ainsi lui montrer l’effet que cela fait. Vous ne pouvez pas éduquer le narcissique de cette façon, cela ne fera que l’exciter encore plus.

Ci-dessous, des photos de chinchillas à votre disposition :


Chinchilla 1


Chinchilla 2


Chinchilla 3

La prochaine fois, je vous raconterai comment les gens qui se roulent des pelles bruyamment en public me font aller mettre un cierge à l’Eglise pour qu’ils aient une MST purulente.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • VesperColdstare
    VesperColdstare, Le 31 août 2008 à 16h07

    Ce gars est un cas mythique sur le net, un groupe facebook lui est même dévoué...C'est le Cindy Sander de la pose narcissique :P
    L'article m'a bien plu (as usual) même si les cas sont extrêmes (cf supra) et axés sur le net, je pensais me reconnaître dans l'article et même pas (ouais genre je fais toutes les glaces d'une rue...):o

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)