L’incroyable histoire de Southland Tales

Festival de Cannes 2006. Richard Kelly, jeune réalisateur déjà réputé pour son premier et excellent long-métrage, Donnie Darko, présente son nouveau film, Southland Tales. Le film divise, entre ceux qui sont époustouflés par cet OVNI et ceux qui sont dégoûtés par son mauvais goût. Apparemment, Southland Tales est plein de bouzin, d’acteurs parmi les moins […]

L’incroyable histoire de Southland Tales

Festival de Cannes 2006. Richard Kelly, jeune réalisateur déjà réputé pour son premier et excellent long-métrage, Donnie Darko, présente son nouveau film, Southland Tales. Le film divise, entre ceux qui sont époustouflés par cet OVNI et ceux qui sont dégoûtés par son mauvais goût.

Apparemment, Southland Tales est plein de bouzin, d’acteurs parmi les moins appréciés d’Hollywood et d’ailleurs (Sarah Michelle Gellar, Sean William Scott, Justin Timberlake, Mandy Moore…). Mais aussi, lit-on par-ci par-là, d’humour et d’intelligence, ETC.

Malheureusement nous ici, on ne le saura jamais. Le film, non seulement méprisé cette même année par le festival, est plus tard saboté par la prod : Kelly doit le remonter pour espérer voir son film sur les écrans américains. C’est comme ça qu’un nouveau film voit le jour, mille fois moins bon dit-on.

Wild Side avait parlé il y a peu de sortir en France un DVD du film avec ses deux versions. Mais aux dernières nouvelles, celle de Cannes n’y sera pas : Kelly l’aurait refusé.

La bande-annonce sous-titrée du film vient de débarquer sur internent, sans doute pour promouvoir la sortie du DVD d’un film qu’on ne verra jamais sur grand écran.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !