Life, un huis-clos flippant dans une station spatiale (avec Jake Gyllenhaal & Rebecca Ferguson !)

Rejoins-nous sur notre chaîne

Par  |  | 2 Commentaires

Life ne va pas vous donner envie d'espérer qu'il y a de la vie sur Mars ! Suivez l'équipage de la station spatiale internationale se faire pourchasser par une forme de vie extraterrestre pas tout à fait aimable...

Dans la famille des films qui font peur avec des extraterrestres, je demande Life. À cela près que l’alien en question est vachement bien fait, et que c’est pas tant son corps qui effraye mais tout ce qu’il peut faire avec… genre te tuer, en gros.

Le dernier long-métrage de Daniel Espinosa (Enfant 44, Sécurité rapprochée) en salles depuis le 19 avril se déroule entièrement dans l’espace et ne laisse pas très serein.

Le duo de scénaristes derrière Deadpool (et sa suite) signe le scénario original de Life, et si on a le droit à de belles réflexions sur l’importance de la vie, on s’éloigne du langage cru du superhéros.

Interdit aux moins de 12 ans, Life m’a bien sûr obligée à fermer les yeux parfois et à me boucher les oreilles, flippette que je suis !

À lire aussi : Alien : Covenant a une nouvelle bande-annonce !

Life, la survie en milieu hostile

Bienvenue dans la station spatiale internationale (ISS) où des astronautes viennent de récupérer un échantillon venu de Mars. Dedans, il y a la preuve que la vie sur la planète rouge existe.

Sauf qu’on apprend rapidement que cet organisme aurait exterminé toute autre trace de vie sur Mars il y a des millions d’années…

Les scientifiques de l’ISS ont pour mission de l’étudier et de jauger la menace que représente cette entité. Dans le lot, on retrouve des spécialistes en tout genres, que ce soit en microbiologie ou encore en mécanique : il faut que l’équipage soit autosuffisant pour pallier toute éventualité, de façon autonome, sur une station spatiale.

Le début de Life est super intéressant pour ça, on voit comment les habitant•es de la station occupent leurs journées, et les marches à suivre. Après… ça se gâte !

Dites bonjour à Calvin, le petit alien pas très gentil !

En fait, Calvin doit survivre sur la station, mais parallèlement, les humains doivent survivre à Calvin. Et tout ça crée un huis-clos bien dérangeant.

Le design de cette forme de vie extraterrestre est vraiment visionnaire. C’est donc l’intelligence qu’on peut atteindre quand on a autant de cerveau que de muscles…

Life, un thriller haletant dans l’espace

En voyant la bande-annonce, j’avais presque peur qu’il y ait du surnaturel dans Life à cause des airs hagards de certains personnages. Franchement, on dirait que certains deviennent possédés (rappelez-vous l’épisode de Doctor Who) par le démon.

Alors, non, ce n’est pas le cas, tout est scientifique ou biologique (plus ou moins). Comme dans Alien du coup.

Déjà, tenez-le vous pour dit, ne vous attachez pas trop aux personnages. Pas même à ceux joués par des acteurs et actrices vraiment connu•es. Personne n’est à l’abri de Calvin.

En fait, c’est vraiment l’aspect « je dois survivre coûte que coûte » qui marche bien. Y a de la poursuite, de l’action, des moments de jump scares mais pas trop. Les personnages sont sous tension continuellement.

Et le gros bonus c’est que tout ça se passe dans l’espace. Ce qui signifie, zéro gravité, trop belles vues de la Terre vue de l’espace, des combinaisons spatiales et tout le tralala !

C’est ce dont nous parlent Jake Gyllenhaal et Rebecca Ferguson en interview. Retrouvez-les dans Life, actuellement en salles !

À lire aussi : Êtes-vous prêtes à rencontrer des extra-terrestres ?

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Guerredesmiroirs
    Guerredesmiroirs, Le 21 avril 2017 à 23h04

    Je l'ai vu, on dirais juste une copie d'Alien avec des héros fades et un alien pas effrayant..

    Spoiler

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?