Lettre ouverte aux anti-mariage pour tous

Il arrive que Jack Parker doive évacuer. La fois passée, c'était lors de l'affaire Mohamed Merah. Aujourd'hui, c'est les manifestations anti-mariage et adoption pour tous qui ont eu lieu ce week-end qui l'ont révoltée. Et notamment ces images.

Lettre ouverte aux anti-mariage pour tous

==

Vous allez perdre. Vous n’avez aucune chance. Absolument aucune. Votre acharnement fait peine à voir, comme celui d’un animal en fin de vie, infirme et malade qui tente d’échapper aux mâchoires des lionnes. Vos convictions sont déjà mortes.

Le monde ne s’arrêtera jamais de tourner, la rotation ne s’inversera jamais, les poings levés ne se baisseront jamais et vous ne pourrez rien contre cette évolution. Vous pourrez marcher, crier, insulter et même frapper autant que vous voudrez, la société continuera de progresser et vous resterez à quai. Chaque jour, de plus en plus de gens se lèvent et viennent faire gonfler nos rangs, tandis que chez vous ça pourrit, ça dépérit, ça n’a même pas la décence de s’effacer en silence. Peu importe que vous refusiez de l’admettre : vous avez déjà perdu. Le monde est en marche et vous resterez derrière. Vous ne pourrez rien contre notre volonté de progresser. Nous avons les meilleures armes, les meilleurs alliés, les meilleures stratégies, nous sommes du bon côté – alors regardez-nous avancer.

Vous tournez en rond pendant que nous avançons en ligne droite. Le réflexe viscéral qui vous pousse à déverser votre bile sur le monde n’aura jamais autant d’impact que notre envie d’exister. C’est aujourd’hui que tout se joue, et regardez à quelle vitesse on file. Depuis le premier coup de poing sur la table, admirez un peu le chemin parcouru. Tandis que vous persistez à vouloir vous rouler dans le même tas de poussière qui vous sert d’abri depuis des siècles, nous avons choisi de tout reconstruire à notre image – et vous ne trouverez pas votre place dans ce nouveau monde en gardant mâchoires et coeurs serrés.

Vous avez déjà perdu.

Nous sommes trop nombreux, trop heureux de pouvoir respirer, trop impatients de pouvoir reprendre le contrôle de notre existence. La haine ne peut rien contre nous. Profitez de vos petites victoires, vos minuscules, ridicules, insignifiantes petites réussites – vous ne faites que préparer le terrain pour notre triomphe final. Nous serons les vainqueurs de cette insupportable bataille contre tout ce que vous représentez. Haine, intolérance, ignorance, rejet, égoïsme – vos petites peurs minables, vos petits conforts pathétiques qui vous donnent l’impression d’avoir accompli quelque chose. Tout ceci finira par disparaître – et vous avec. Éduquez-vous, libérez-vous de vos oeillères et de vos bâillons, ou acceptez votre défaite. Vous faites déjà partie du passé.

Vous n’êtes déjà plus qu’un mauvais souvenir.

Continuez à déverser vos litres d’acide, ils ne font que nous rappeler pourquoi nous sommes là. Ils nous aident à ouvrir les yeux. Ils réveillent les esprits de ceux qui pensaient que tout allait bien, que ce n’était pas si grave, que ces choses-là faisaient déjà partie du passé. Vous faites le travail pour nous. En répandant votre aigreur, vous ne faites que semer des graines de révolte, d’agitation, d’insoumission, de combativité et de rébellion. Sans surprise, vos alliés vous appuieront – mais ce sont toujours les mêmes, tandis que chez nous, de nouveaux visages se pointent chaque jour. Chaque matin voit arriver son nouveau lot d’insurgés. Coup de bol pour nous : il est beaucoup plus facile de communiquer et de rassembler en 2012. Et comme ça vaut pour tout le monde, chacun de vos dérapages fait le tour du monde avant même que vous n’ayez eu le temps de faire quoi que ce soit.

Alors savourez vos derniers instants de gloire, profitez de vos petits conforts, de vos avantages et de vos pensées marécageuses.

Parce que vous avez déjà perdu.

==

Suite aux questions posées sur le forum, voici un commentaire de Jack sur ses intentions :

Premier point : il s’agit effectivement d’un coup de gueule, sorti de mes tripes, qui témoigne de mon point de vue sur la question. Si ce point de vue correspond à celui de certaines des lectrices, qu’elles s’y retrouvent et souhaite le partager, soit. Si ça ne vous correspond pas, c’est bien aussi, je ne cherche pas à imposer ce point de vue et à le rendre universel en marchant sur la gueule de tout ce qui sont soit complètement contre, soit pour mais avec des nuances différentes ou d’autres façons de l’exprimer. Si ce texte vous parle, tant mieux, si vous ne vous y reconnaissez pas, c’est pas très grave, je peux le comprendre et je ne rejetterai jamais votre vision des choses pour autant. Ce qui me dérange, me dégoûte, me révolte, c’est la haine, l’intolérance et la violence dont font preuve ces gens là. J’ai pris ce prétexte pour en parler, mais ça vaut pour tout ce qui englobe l’intolérance (racisme, sexisme, xénophobie, homophobie…).

Deuxième point : le but n’est pas non plus de faire passer tous les « contre » pour des abrutis finis. Ça s’adresse en grande partie aux extrémistes/intégristes/homophobes violents et autres férus de l’intolérance bien sale. Le message est simple : au même titre que les choses ont changé pour l’esclavage ou les droits des femmes, elles changeront aussi pour les homosexuels. C’est une évolution logique et inévitable – d’où mon énervement face à cet acharnement contre le mariage pour tous, lorsqu’il est exprimé de cette manière. On ne peut pas arrêter le monde de tourner et d’évoluer, il est dans l’ordre naturel des choses d’aller de l’avant et pour l’instant c’est comme ça que ça se présente.

Troisième point : si vous êtes contre mais que vous ne vous reconnaissez pas dans ces discours de haine, je serais sincèrement ravie d’écouter votre point de vue. Je ne supporte pas qu’on mette toute une catégorie de personnes dans le même sac, il est donc logique que j’évite d’en faire autant même si je n’approuve pas les idées des autres. Je suis curieuse de savoir quels sont les arguments contre qu’on pourrait avoir et qui n’appartiendraient pas à une forme de haine, de rejet ignorant ou d’homophobie.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 302 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gripandclocks
    Gripandclocks, Le 27 novembre 2012 à 15h18

    Très bel article. Je ne crois pas en effet que la société puisse aller contre le droit de tous à se marier pour la vie et à avoir des enfants. Je ne crois pas qu'on puisse interdire le mariage pour quelque raison que ce soit, de couleur, de religion, d'opinion politique ou de sexe des deux seules personnes concernées.

    Cependant, je ne crois pas non plus que la réaction des femen ait été honorable, ou qu'elle ait rendu service à l'image des féministes et des homosexuels. Quand on a raison, quand on sait que les choses vont avancer de toute manière, ce n'est pas correct d'insulter les croyances des perdants. "fuck God" et "fuck the church", ce ne sont pas des arguments constructifs, et en plus ça peut détourner de vous les catholiques non intégristes qui soutiennent sa cause. Et c'est dommage. Vraiment, vraiment dommage.

Lire l'intégralité des 302 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)