« Let’s Save Africa », la vidéo satirique

Par  |  | 4 Commentaires

« Let's Save Africa » est une vidéo qui détourne les clichés des pubs pour des associations humanitaires : les petits enfants tristes, la savane africaine, la femme blanche maternelle et émue...

Let’s Save Africa est une vidéo norvégienne tournée pour promouvoir les Rusty Radiator Awards et les Golden Radiator Awards, qui récompensent respectivement les campagnes de collecte de fonds les plus stéréotypées et les plus créatives.

On plonge dans les coulisses d’un documentaire européen fictif sur la pauvreté en Afrique. Tous les clichés sont là : le petit garçon noir démuni mais plein de vie, les cadeaux un peu nuls offerts par la femme blanche émue aux larmes, les enfants courant derrière une voiture dans la savane…

Sauf que le jeune garçon est Michael, un acteur spécialisé dans ces films stéréotypés. « Je suis la première personne qu’ils appellent pour ce genre de films », dit-il fièrement avant de réendosser son rôle de petit-enfant-pauvre-mais-si-inspirant tout en faisant tourner en bourrique l’équipe de tournage.

Même si les créateurs de la vidéo ne nient pas que la pauvreté et la famine existent en Afrique, ils déplorent le fait que les campagnes de charité appuient toujours sur ces points-là avec des clichés usés jusqu’à la moelle. La preuve qu’on peut faire de l’humanitaire avec humour, et déconstruire en même temps les idées reçues concernant l’Afrique en général !


Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Sarah Walker
    Sarah Walker, Le 15 novembre 2013 à 12h30

    J'adore :d c'est vraiment génial comme idée.
    Par contre c'est super dur de pas tomber dans le cliché quand on part en Afrique.
    J'ai eu la chance de partir au Bénin avec une ONG et à Madagascar et je pense que même sans le vouloir par moment on tient du cliché (les jolis vêtements couleur sable pour ne citer que ça ^^)
    Y a pas mal de clichés véhiculés aussi sur le "blanc" (par exemple: le blanc n'est pas manuel, le blanc est bourré de fric, le blanc se prend de haut, le blanc n'a pas d'humour,...) et c'est hyper intéressant de déconstruire ces clichés une fois sur place

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!