Les tendances mode été 2006

Rima brave le froid, ramène un peu de soleil dans ta (future) garde-robe et te présente en avant-première les grandes tendances mode de l'été 2006.

Il existe une règle contre-nature mais inévitable qui veut que ce soit toujours lorsqu’il fait vraiment, mais vraiment très froid que l’on est supposées fantasmer sur les toutes neuves collections estivales. C’est d’ailleurs frigorifiée, mitaine au poing (j’ai essayé avec des moufles, mais c’est moins facile), que je tape ces mots sur mon petit clavier afin de te livrer les tendances du printemps et de l’été 2006.
Tout d’abord, laisse-moi te dire que c’est light, très light : jupettes fluettes, shorts vraiment très shorts, voiles transparents… bref, des fringues pour quand il fait chaud et que, boum, ton petit cœur fait boum.
Un fait nouveau : la taille remonte. Certes, pour les pantalons, comme on ne s’était pas toutes résolues à montrer nos strings, ça n’est pas du luxe. Mais mettre la taille au bon endroit, c’est-à-dire entre les côtes et les hanches, on avait perdu l’habitude… pour ceinturer nos robes, par exemple, ça change tout !

Alors, voilà : j’ai dégagé 5 tendances générales. Je sais, c’est totalement arbitraire mais c’est moi qui décide :

  • So Chic
  • Antique
  • Champêtre
  • Désert / Safari
  • Deauville

Femme fatale sortie d’un film noir des années 50, en noir et blanc, évidemment.

  • Le smocking masculin-féminin s’affirme, à la Dietrich, revisité d’une touche contemporaine qui lui donne un côté un peu décadent. Exit le pantalon classique légèrement évasé. Cette année, c’est tout ou rien : les pantalons sont presque des fuseaux (Gucci), ou alors au contraire, complètement déstructurés, quasi des sacs (Jean-Paul Gaultier, Dsquared). Le pantacourt (sous le genou) a laissé place au pantalon raccourci (à la cheville) et au mini-short à revers. Les vestes sont cintrées, soit courtes, portées à même la peau ou sur des chemises à motifs graphiques, soit longues et portées avec un large ceinturon en cuir à la taille.
  • Avec ou sans son manteau coordonné, c’est le retour de la petite robe noire. Souvent vaporeuse, avec rubans, nœuds, drapés, forme boule, volants et tout le toutim, elle a l’allure et la fausse sagesse des années 50 (Stella Mc Cartney, Sonia Rykiel…).

:: Lis le dossier complet sur cette tendance en cliquant ici

Déesse grecque inaccessible et sculpturale (on peut rêver, non ?).
Cette tendance-là est moins fréquente mais tout à fait caractérisée quand elle est représentée. Donc, même si tu ne vas peut-être pas tout de suite la voir chez Zara ou H&M, j’en parle. Si, j’ai dit. Des robes très longues et des tops drappés, plissés, froncés, enroulés (Dries Van Noten, Mc Queen). Des volumes droits comme des colonnes de temple (Philosophy) et des structures simples. Surtout du blanc, un peu d’or et d’argent, une touche de bleu ou de gris. C’est froid me diras-tu. Oui, mais c’est beau.

:: Lis le dossier complet sur cette tendance en cliquant ici

Femme enfant, country et cabrioles dans le foin, tons pastels et gais.

  • La robe chemisier fleurie (Kenzo, JP Gaultier, Cacharel) risque d’être un autre « must have » de cet été. Si, si, elle est sexy ! On mélange tous les imprimés, on défait les boutons du haut… et ceux du bas… quitte à porter un marcel et un jean en dessous. On ressort le fichu « petite fermière », les tresses, et on réemploie ses santiags. On peut aussi investir sans trop se tromper dans une paire de ballerines.
  • Les créateurs ont piqué les chemises de nuit de nos arrières grand-mères (Chloé, Paul Smith) et en on fait, qui l’eût cru, des robes légères drôlement olé-olé. Les dentelles et la gaze transparente, dans tous les tons de blancs, nous donnent des allures fraîches de petit-déjeuner au soleil.

:: A lire : deux dossiers complets sur cette tendance :: Un dimanche à la campagne :: La petite maison dans la prairie

Chasseuse d’homme en plein safari, toute de lumière vêtue.

  • C’est l’apogée de la saharienne. Elle se porte ultra cintrée, voire ceinturée, ultra féminine, avec un bermuda ou un pantalon très large en lin (Céline, Michael Kors). Les créateurs ont misé sur des superpositions de matières naturelles mais avec des volumes plus ajustées que les années précédentes. Le daim est de retour, aussi bien pour les vestes que pour les jupes, mais on oublie les franges et on range les clous, on mise tout sur le chic et la sobriété. On se permet juste quelques touches de tissus africains. C’est une tendance sport et très luxe en même temps, dans les tons de beige, de peau et d’or.

:: Retrouve le dossier complet sur cette tendance ici-même.
:: Comment les marques de prêt-à-porter ont adapté la tendance Désert.

Petit matelot au fil de l’eau.

  • On garde le côté marin de l’été dernier mais sans l’aspect « amiral ». Rien de militaire, que du frais. Un look de petit garçon, des formes basiques et sages : robes t-shirt, polos, marinières, pantalons à ponts ou pantalons raccourcis façon corsaire, jupes-pyjamas ultra larges coulissées à la taille, mini-shorts enfantins… mais des associations de rayures, de carreaux et de fleurs plutôt osées (Kenzo, Moshino)

:: Dossier complet sur cette tendance :: Petit matelot au fil de l’eau
:: Comment les marques de prêt-à-porter ont adapté la tendance Deauville.

Ben voilà. Quelques idées piochées ici et là pour être la plus mode des souris, des villes comme des champs. Bien sûr, ce sont les tendances de créateurs un peu pointus, mais les marques abordables s’en sont déjà emparées, ce qui fait qu’elle sont déjà chez les Kookai, H&M et autres Zara. Tu pourras d’ailleurs retrouver dans les semaines à venir une sélection de fringues du prêt-à-porter en fonction de ces tendances. Histoire de voir comment les boutiques les ont transposées.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 22 mars 2006 à 22h02

    Estella =) bah moi les poignées d'amour j'en ai pas et les strings c'est pas mon strip ! Donc les tailles basses je les garde :)

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)