Les poupées Lanvin, bijoux de mode

Que les fashionistas restées bloquées au stade de la petite enfance – oui, toi qui ne veux pas grandir… – se réjouissent : ça y est, les petites poupées Lanvin signées Alber Elbaz sont disponibles. Et oui, la mode ne se cantonne pas à quelques bouts de tissus destinés à être portés…C’est pourquoi notre ami […]

Les poupées Lanvin, bijoux de mode

Que les fashionistas restées bloquées au stade de la petite enfance – oui, toi qui ne veux pas grandir… – se réjouissent : ça y est, les petites poupées Lanvin signées Alber Elbaz sont disponibles. Et oui, la mode ne se cantonne pas à quelques bouts de tissus destinés à être portés…C’est pourquoi notre ami Alber fait renaître les toilettes phare de la maison Lanvin par le biais de poupées en porcelaine. Un petit clin d’œil à Jeanne Lanvin qui aimait présenter ses créations sur des modèles en taille réduite.
Depuis longtemps le créateur prend plaisir à créer des figurines mais, pour l’occasion, le styliste confit ses petites poupées à Franz, un artisan chinois très réputé. Chaque pièce est peinte à la main et respecte au millimètre près les attentes d’Elbaz.

Maintenant c’est sûr, on retrouvera à chaque saison six nouvelles poupées en édition limitée à 800 exemplaires. Je te vois venir d’ici, toi la modeuse… Tu espères pouvoir collectionner ces petits bijoux de mode, mais à 250 euros pièce, ça ne pourra rester qu’un doux rêve… Cela dit, Noël approche, et un rêve peut devenir une séduisante réalité, qui sait ?

En vente dans les boutiques Lanvin

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lilie-Rose
    Lilie-Rose, Le 18 novembre 2007 à 23h08

    J'aime bien les poupées mais celles ci même si jolies ne sont pas flexibles telles de vraies poupées, donc, je n'aime pas trop et c'est vrai que même si c'est fait main, ce n'est pas à la portées de tous/toutes.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)