Les hipsters et les concepts un peu concons qu’ils ont initiés

Les hipsters ont (re)mis au goût du jour des trucs cool, mais aussi pas mal de choses absurdes. Genre les restaurants qui portent juste le prénom de ton grand-oncle (lequel était facho en plus).

Les hipsters et les concepts un peu concons qu’ils ont initiés

Article initialement publié le 1er avril 2016

D’après des rumeurs bien fondées, cet article aurait été écrit par une hipster une personne qui a déjà fait l’acquisition d’un t-shirt imprimé Louise chez Zara, qui a acheté sa veste en jean préférée 5€ chez Emmaüs, qui porte parfois des bonnets en été, qui adore montrer ses petites chevilles — qu’il vente ou qu’il neige — et qui a un jour recyclé une boîte de thon pour en faire une bougie… mais qui a beaucoup d’autodérision !

À lire aussi : Le mystère du bonnet Carhartt décrypté en 3 points

Les hipsters et les t-shirts imprimés avec le prénom de ta grand-mère

Alors que tu n’as pas pris de ses nouvelles depuis la dernière canicule car « Tu comprends mémé j’ai pas souvent le temps, je travaille beaucoup… ». Il ne faut pas avoir peur de dénoncer le vintage quand ça part trop loin et que ça commence à sentir l’hypocrisie.

tshirt-louise-emile-hipster-sdf-couple

Pour info ce monsieur est en carton

Les hipsters et les fixies à 350€… pour rouler au centre-ville

Se déplacer en plein centre-ville avec un vélo qui file hyper vite et qui, cerise sur le gâteau, ne dispose pas de freins ? Vraiment, ça ne choque personne ?

S’il vous plaît, merci d’arrêter de risquer vos vies et celles des jeunes gens honnêtes par la même occasion, car comme a dit Louis de Funès :

« Peu importe que vous ayez du style […] si vous n’avez pas bon cœur, vous ne valez rien ».

À lire aussi : 5 phrases de hipsters décryptées

Les hipsters et les bars où ils commandent un bol de céréales

Pour un prix supérieur à 3€ en plus de ça ! Alors qu’on est adultes, vacciné•es et qu’on sait remplir un constat d’assurance à l’amiable. La vraie question qu’il faut se poser avant de penser à adopter ce genre de comportement est « Quelle crédibilité aurons-nous auprès des archéologues du futur ? ».

big-bar-cereales-paris

Les hipsters et les fringues qui ont déjà été portées… par des inconnu•es

Sachant qu’on gagne plus de 3000€ par mois. Quelqu’un peut m’expliquer la démarche ? Se sentir plus proche du peuple ? La peur de paraître tellement propre sur soi qu’on risquerait l’agression ? Eh bien sachez que c’est à cause de ce genre d’attitude que, dans le doute, on donne moins qu’avant aux gens dans la rue.

Comment ça, vous ne gagnez pas plus de 3000€ par mois ? Tût tût les prolos !

Les hipsters qui transforment les violons pour en faire des chiottes

D’accord, l’exemple est un peu extrême mais le principe est là. Qu’est-ce que c’est que cette mode de détourner la fonction première des objets pour en faire quelque chose qui n’a absolument rien à voir ? Qu’aurait ressenti Gepetto si on avait transformé Pinocchio en distributeur à M&M’s ? Et combien de fois avez-vous entendu « NON ! Ne bois pas dans cette tasse, c’est un pot de fleurs » ?

D’accord, jamais, mais ça aurait très bien pu arriver.

À lire aussi : Petits espaces & petits budgets : customiser de vieux meubles

Avant de jouer aux petits Frankenstein en transformant des violons en chiottes, merci de penser aux gens qui ont travaillé dur pendant des mois pour créer des objets les plus cohérents possible, tout ça pour votre confort d’utilisation.

Valerie-lemercier-home-made

Les hipsters et les tableaux avec des insultes sur les murs de son salon

« Je t’encule avec des fleurs »… C’est en général cette même catégorie de personnes qui utilise des jurons de type « merde… credi » pour n’offusquer personne. Je tiens à informer le peuple que ce sont ces nouvelles idées décoration qui ont amené Valérie Damidot à quitter D&CO.

Les hipsters : Boire du jus d’herbe et croquer des radis pour le 4h

Il y a un milliard de jus différents sur le marché, tous aussi succulents les uns que les autres, et certaines personnes ne trouvent rien de mieux à faire que de mixer de la pelouse pour faire du jus d’herbe. Certes, beaucoup préfèrent consommer des aliments frais parce que ça apporte plus de valeurs nutritives (mais surtout parce que c’est trop nul d’être mainstream), mais la question qu’on peut se poser est :

« Allez-vous un jour manger votre caca ? »

Car ça répond quand même à des attentes similaires.

À lire aussi : Quels objets d’aujourd’hui feront kiffer les hipsters de demain ?

Les hipsters : Faire des ourlets sur ses jeans EN HIVER

Et, par-dessus le marché, oser prétexter qu’on n’a pas froid. Mais ça se comprend, on bouffe des haricots en fin de mois toute l’année pour pouvoir payer notre inscription à la salle de sport dans le but de se sculpter des gambettes de sauterelles, il est hors de question de ne pas rentabiliser ça à 100% !

Et de toute façon, comme dirait l’autre : « Pfff y a que les boloss qui s’habillent en fonction de la météo » (oui, il l’a dit).

reine-des-neiges-froid

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fée de l'aube
    Fée de l'aube, Le 25 novembre 2016 à 12h38

    Ce qui me saoule personnellement, c'est que dès que les Hipsters posent leur regard sur quelque chose, ça devient "trop hype" et donc cher...

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)