Les Français fument toujours autant

L’office français de prévention du tabagisme (OFT) n’en revient pas : malgré les hausses de prix, malgré l’interdiction de fumer dans les lieux publics et malgré les campagnes de prévention, ces foutus gaulois fument toujours autant. Ils ont grillé 54 milliards de cigarettes en 2008, le même nombre qu’en 2004.Chiffre optimiste par ailleurs puisqu’il ne […]

Les Français fument toujours autant

L’office français de prévention du tabagisme (OFT) n’en revient pas : malgré les hausses de prix, malgré l’interdiction de fumer dans les lieux publics et malgré les campagnes de prévention, ces foutus gaulois fument toujours autant.
Ils ont grillé 54 milliards de cigarettes en 2008, le même nombre qu’en 2004.
Chiffre optimiste par ailleurs puisqu’il ne tient compte ni de la contrebande, ni des achats à l’étranger.

L’OFT déplore le manque d’initiative du gouvernement, tout particulièrement à destination des adolescents : « les collégiens n’ont reçu en 2008 que peu de messages de prévention pour leur délivrer les vrais dangers du tabac : les dernières campagnes importantes leur ont été en effet présentées lorsqu’ils étaient encore à l’école primaire. Depuis deux ans, ils se remettent à fumer davantage. « 

Et de proposer « dix solutions parmi d’autres pour avancer :

1. Augmenter le prix du tabac (une augmentation du prix de vente des cigarettes de 10 % diminue de 4 % la consommation).
2. Instaurer les paquets génériques sans publicité (le paquet reste un objet publicitaire pour les marques de cigarettes).
3. Mettre en place sur les paquets de cigarettes les avertissements sanitaires avec image (pour renouveler l’information, comme cela a été fait en Belgique).
4. Placer les cigarettes sous le comptoir chez les buralistes (pour supprimer l’incitation à l’achat).
5. Prendre en charge l’arrêt du tabac (au moins pour les maladies de longue durée dont l’arrêt du tabac est décrit comme un traitement essentiel par la Haute Autorité de Santé et pour la grossesse).
6. Reprendre des campagnes TV bien ciblés (pour casser l’image du tabac chez les jeunes en particulier).
7. Financer et promouvoir les actions vers les jeunes (le concours Classes non fumeurs, par exemple).
8. Aider à la prise en compte du tabagisme dans le monde du travail (l’entreprise peut faire plus qu’appliquer la simple interdiction de fumer).
9. Aider à la formation des professionnels de santé (tous sont concernés mais pas toujours formés).
10. Faire du « zéro tabac » une norme sociale pour les femmes enceintes et pour les sujets devant subir une intervention chirurgicale (un investissement très rentable à retour sur la santé effectif dans l’année !). »

Mise à part l’idée de placer les cigarettes sous le comptoir des buralistes (ça va les réjouir les buralistes…) il n’y a rien de bien nouveau dans l’arsenal proposé.

Penses-tu que de telles mesures, si elles sont adoptées, feront baisser la consommation du tabac en France ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Djananas
    Djananas, Le 23 décembre 2008 à 23h24

    A 100% daccord avec ces reformes (et apparament seule!)
    Pourquoi? Parce que qui ne tente rien n'a rien, tout simplement! :rockon:

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)