Les faits divers les plus improbables #10 – Exclu Pause Culotte

Cet article est un complément en forme d’exclu pour les abonné-e-s à la Pause Culotte à l’article Les faits divers les plus improbables #10

Coucou, me revoilou ! En bonne passionnée par les titres de journaux les plus improbables, je reviens avec deux faits divers WTF rien que pour toi, bel-le abonné-e à la Pause Culotte. L’un d’entre eux sera vrai, l’autre inventé de toute pièce par mes soins. N’hésite pas à essayer de deviner lesquels dans les commentaires. Celle qui gagnera recevra un gif de panda roux et notre admiration éternelle. Celle qui perdra devra se prendre en photo avec un slip sur la tête (propre ou sale hein, c’est comme tu préfères).

Qu’importe le sauvé pourvu qu’il y ait l’ivresse

L’histoire que je m’apprête à vous relater s’est déroulée à Vannes. Il était 4h15 du matin quand deux policiers se sont mis à la hauteur de notre héros du jour pour voir ce qu’il en retournait.

L’homme, âgé de 22 ans, était agenouillé et ivre, en train de gigoter sur un bateau pneumatique. Que faisait-il ? Il faisait un massage cardiaque à l’embarcation. Voilà qui n’est pas commun. Il a essayé d’expliquer aux policiers qu’il y avait quelqu’un sous la bâche, et que c’était cette personne qu’il essayait de réanimer. Il a même prévenu les pompiers, et tout.

Pourtant, quand les policiers ont soulevé la bâche, rien ni personne. Heureusement, d’ailleurs : je suis pas sûre qu’il soit très efficace de réanimer quelqu’un qui ne peut probablement pas respirer en-dessous de sa bâche.

En tout cas, le jeune homme a pu réfléchir à ce qu’il venait de faire à ce bateau gonflable pendant quelques heures, puisqu’il a été placé en cellule de dégrisement. Mais ne lui jetons pas la première pierre qui roule : ça partait d’un bon sentiment.

pimpon(Pin) VITE (Pon) JEAN- (Pin) MI,(Pon) A (Pin) PPUIE (Pon) SUR (Pin) LE (Pon) CHAM (Pin) PI (Pon) PI ! (Pon) Ce (Pin) ba (Pon) teau (Pin) gon (Pon) flable (Pin) ne (Pon) va (Pin) pas (Pon) bien (Pin) du (Pon) tout (Pin)

Quand constipation rime avec malchance

Le jeune Guillaume, domicilié dans le Bas-Rhin, n’a pas de chance. Il venait de se marier quand il a perdu son alliance. Ce sont des choses qui arrivent, mais, suite au stress dû à la préparation d’un grand et beau mariage, son couple était déjà quelque peu fragilisé. Sa compagne a trouvé que c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase et a quitté le jeune homme, qui n’a pas compris ce qui lui arrivait.

Gros blues pour Guigui, qui n’a eu de cesse, pendant six jours, d’essayer de joindre sa dulcinée pour recoller les morceaux. En vain. C’était vraiment la semaine la plus nulle de sa vie, parce qu’en plus, il était ballonné. Tu penses que ce détail n’a rien à voir avec la choucroute et que je dis ça simplement pour évoquer le caca tellement je me la raconte depuis que j’ai un collier étron ? Pas du tout. C’est vraiment important pour l’histoire.

Au septième jour, il alla enfin à la selle et quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que son alliance trônait au milieu des excréments ! Double soulagement.

Ce qu’il s’est passé, c’est qu’au repas étaient servies des carottes cuites qui ont constipé notre ami. Qu’à la fin du repas, il était tellement saoul qu’il ne se souvenait pas avoir avalé par mégarde son alliance (pourquoi ? Était-elle trop serrée ? S’était-il mis de la Chantilly sur le doigt ? Est-il totalement zozo ?). Constipation + aucune autre issue que les déchets corporels intestinaux pour extraire la bague = pas de bague tant que pas de caca.

Tout est bien qui finit bien, donc, même si l’article du journal en question ne précisait pas si Guigui avait retrouvé l’amour de son aimée.

Alors, quelle histoire est vraie, quelle histoire est fausse ? Viens donner tes pronostics dans le topic dédié à la Pause Culotte ou sur Twitter avec le hashtag #PauseCulotte !