Les éclaireurs, d’Antoine Bello

Les Éclaireurs est la suite du roman Les Falsificateurs, mais le deuxième opus se lit sans avoir besoin de lire le premier (ce qui était mon cas). Je pensais me retrouver face à un récit de science fiction, je me suis en fait plongée dans l’Histoire que l’on côtoie depuis quelques années… Sliv est un […]

Les Éclaireurs est la suite du roman Les Falsificateurs, mais le deuxième opus se lit sans avoir besoin de lire le premier (ce qui était mon cas). Je pensais me retrouver face à un récit de science fiction, je me suis en fait plongée dans l’Histoire que l’on côtoie depuis quelques années…

les éclaireurs antoine bello

Sliv est un agent du CFR, autrement dit le Consortium de Falsification du Réel. Derrière ce nom se cache une organisation répartie dans le monde entier. Son but ? C’est bien tout le problème, personne ne le connait, ou presque. En fait les agents du CFR sont chargés de modifier le réel. Dit comme ça on imagine vite des mecs en costards avec des petits tubes métalliques et leurs flash lumineux à la Men In Black, mais la réalité est beaucoup plus terre à terre. Glissez un faux rapport, des photos trafiquées, ou un soit disant témoin au milieu du vrai, et chaque évènement de l’Histoire dévie un tout petit peu de sa trajectoire. Il s’agit parfois de sauver une espèce menacée, d’appuyer une candidature, et bien d’autres choses en fait, les domaines où agit le CFR semblent sans limite.

Oui mais voilà, quand survient un certain 11 Septembre, Sliv ne peut s’empêcher de réfléchir un peu trop. Parce que le CFR n’est pas tout à fait innocent dans la création d’Al Quaida. Le but à l’époque, était, entre autre, de grossir une menace pour faire prendre conscience aux États-Unis de leur comportement vis-à-vis du monde arabe, pour éviter une guerre. Et c’est finalement tout le contraire qui se produit. Et Sliv ne se contente pas de culpabiliser pour son rôle dans cette histoire, savoir la vérité devient une nécessité. Quelle est vraiment la finalité du CFR ? Est-ce que l’organisation pour laquelle il vient de sacrifier 12 ans de sa vie agit vraiment avec de bonnes intentions ? Sont-ils seuls responsables de ce drame ?

Ce nom de ‘Consortium de Falsification du Réel’ sent l’atmosphère froide et aseptisée de la plupart des romans de SF, mais il suffit de quelques pages pour se retrouver plongé dans la toute aussi froide réalité. Parce que même si le CFR est le fruit de l’imagination de l’auteur, notre paranoïa de la conspiration a envie de le croire réel. Et plus largement, on sait bien que tout ce que les médias, politiques, etc, nous offrent comme information ne sont pas la réalité absolue. Il est si facile de changer un chiffre, une légende sur la photo, pour en modifier très légèrement le sens…On suit donc le cheminement du raisonnement de Sliv, qui cherche à comprendre, et par là-même à donner un sens à sa vie, et on vit avec lui ce moment de l’Histoire auquel nous avons tous assisté, de quelques mois avant le 11 septembre, jusqu’à la déclaration de guerre des États-Unis contre l’Irak. Et c’est terrible parce que même si on l’espère, on sait que les membres du CFR ne pourront plus rien faire pour arrêter le compte-à-rebours…

Intelligent et flippant à la fois, Les Eclaireurs nous fait réfléchir sur la nature humaine, sur la politique, sur l’importance de l’information dans notre monde, où tout va si vite grâce aux nouvelles technologies. C’est aussi comme une balade dans les coulisses de l’Histoire, même si les personnages dont on suit le parcours pendant ces longs mois n’existent pas pour de vrai, les faits, eux, sont bien là.

Les éclaireurs sur Amazon

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Maiia76
    Maiia76, Le 19 octobre 2010 à 0h00

    J'ai chez moi Les falsificateurs mais je n'ai pas encore commencé le roman... ça me donne envie de le faire!! mais du coup ça m'en fait 2 à lire!!

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)