Les Chansons d’amour

Réalisé par Christophe Honoré. Avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni…Les Chansons d’amour démarre sur un trio amoureux mal assuré. Julie (Ludivine Sagnier) et Ismaël (Louis Garrel) s’aiment mais ne savent pas se le dire. Pour leur servir de « pont », ils ont fait entrer Alice (Clotilde Hesme) dans leur vie de couple. A trois dans […]

Les Chansons d’amour

Réalisé par Christophe Honoré.
Avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni…

Les Chansons d’amour démarre sur un trio amoureux mal assuré. Julie (Ludivine Sagnier) et Ismaël (Louis Garrel) s’aiment mais ne savent pas se le dire. Pour leur servir de « pont », ils ont fait entrer Alice (Clotilde Hesme) dans leur vie de couple. A trois dans un même lit, ce n’est pas la panacée, mais le trio tient la route. Jusqu’à ce que Julie meure.

Découpé en 3 actes – le départ, l’absence et le retour – , le film explore la difficulté à dire son amour à l’Autre. Quand exprimer ses sentiments devient trop difficile, Lucie, Ismaël et les autres allègent le propos en le chantant. L’amour, la jalousie, le manque, etc. revêtent alors une dimension plus universelle, moins intime et donc moins effrayante.
Vraiment dommage, les chansons, écrites et composées par Alex Beaupain, m’ont laissé de marbre. A cela s’ajoutent quelques difficultés à rester attentives aux textes. Seules les interprétations données par les acteurs m’ont permise de ne pas totalement décrocher pendant les séquences musicales. Mauvais point pour un film musical… Une réussite, cependant : c’est la fluidité dans laquelle s’enchaînent les séquences parlées et les chantées.
N’empêche. J’ai aimé Les Chansons d’amour pour sa douce tristesse. L’atmosphère du film, mélancolique, a quelque chose d’élégant, de touchant mais pas de plombant.
Le film parvient à explorer des thématiques lourdes (le ménage à trois, le deuil, l’homosexualité), sans tomber dans le travers de la transgression pour la transgression, mais dans une sorte d‘évidence, de naturel.
La qualité du film tient beacoup à la finesse d’interprétation des acteurs. Au casting : Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni et quelques très bons seconds rôles. Tous beaux, tous intenses et complètement en phase avec leurs personnages. Comme Ismaël, lorsqu’il conclut (et sans chanter !) : « Aime-moi moins, mais aime-moi longtemps. »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fab
    Fab, Le 29 mai 2007 à 1h39

    Randominette
    sinon, je vais très bien, c'est gentil de le demander. et vous ?
    Quelle impatiente, celle-là :P

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)