Leggings + chaussettes + jupe à bretelles = Madonnaze

Je pourrais remplir le Placard de la Honte toute seule, tant je possède de clichés compromettants. Mais j’ai une tendresse toute particulière pour celui-ci, où ma béatitude n’a d’égale que mon élégance naissante. 1- La coiffure Spirit of the 90sPourquoi donc cette hilarité ? Je te signale que ce petit édifice capillaire avec mini-queue sur […]

Leggings + chaussettes + jupe à bretelles = Madonnaze

Je pourrais remplir le Placard de la Honte toute seule, tant je possède de clichés compromettants. Mais j’ai une tendresse toute particulière pour celui-ci, où ma béatitude n’a d’égale que mon élégance naissante.

1- La coiffure Spirit of the 90s
Pourquoi donc cette hilarité ? Je te signale que ce petit édifice capillaire avec mini-queue sur le côté (parfois agrémentée d’un chouchou) a eu son heure de gloire, dans les années 90.

2 – Le sous-pull moule nénés naissants
A 11 ans j’avais plus de nichons que maintenant. Rapport à ma masse grasse un peu élevée à l’époque (non mais regarde comme je m’accroche à ce gâteau… C’est mignon). Une précocité que soulignaient avec grâce les bretelles de…

3 – … La jupe piquée à ma soeur
Noire à pois, équipée de bretelles, cette jupe a fait ma joie pendant plusieurs mois, avant que consciente de mon allure, je passe à d’autres tenues encore plus seyantes. Le pire m’attendait encore.

4 – L’ensemble « caleçon-chaussettes »
Caleçon court remonté ici et descendu là (on disait « caleçon », pas « leggings » à l’époque), grosses chaussettes blanches… Ne me demande pas ce que je cherchais. Sans doute un look vaguement Madonna. Vaguement, oui… Chante avec moi : « Like a Pumpkin ! Dressed-up for the very first time… »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mihari
    Mihari, Le 23 mai 2009 à 12h49

    la queue de cheval sur le côté me rappelle des souvenir.

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)