La lecture et ses (autres) bienfaits

La lecture a de nombreux bienfaits pour nous et notre cerveau. Lucie a néanmoins quelques ajouts à la liste habituelle.

La lecture et ses (autres) bienfaits

Quand on nous parle de la lecture, on nous rabâche très souvent ses bienfaits cognitifs, que hé-oh-dites vous serez moins stressé•e•s, vous aurez une meilleure mémoire et vous serez mieux concentré•e•s. Peut-être.

Pour ma part, je trouve que c’est très convenu tout ça, et très abstrait. Alors j’ai décidé de vous révéler d’autres aspects bien moins souvent abordés dans les études sur la question, et qui me semblent pourtant tout à fait pertinents.

À lire aussi : Comment se (re)mettre à la lecture

S’attribuer des traits d’esprit d’autrui pour briller

En général, les gens qui ont publié des livres sont des individus relativement intelligents qui manient à merveille leur langue. Ils ont un bon sens de la formule, légèrement supérieur au commun des mortels, forcément.

Tu fais peut-être partie de ces individus qui tiennent de petits carnets où tu compiles toutes les jolies citations que tu croises au fil de tes lectures.

L’avantage de cette pratique, c’est que ça te permet de mieux les retenir, et tu peux toujours glisser au passage une phrase percutante, une vanne efficace, ou une pensée philosophique pleine d’inspiration, en te l’attribuant.

loup-wallstreet-leonardo-dicaprioEt p’tet même qu’un jour tu gagneras un Oscar.

Alors oui, ce n’est pas très réglo en termes de droits d’auteur, mais ce n’est pas bien grave, personne ne le saura, on est entre nous. Ça te permet de faire impression auprès de tes pairs, ce n’est jamais désagréable, et ce qui compte c’est ton bonheur.

À lire aussi : Manifeste pour l’amour de soi

Expérimenter la vie pour se sortir de toutes les situations

L’avantage de lire, c’est qu’on accumule un savoir non négligeable – quoique plus ou moins utile dans la vie de tous les jours, ce n’est pas une nécessité absolue de connaître toutes les loses de Jean-Jacques Rousseau, mais ça a le mérite d’être drôle.

jean-jacques-rousseau

« Call me JJ »

On vit par procuration tellement de situations différentes qu’on peut acquérir de l’expérience à travers les péripéties des personnages. Tu récupères par-ci par-là des tips pour t’échapper d’un kidnapping, pour survivre dans la jungle, pour combattre une armée de robots qui n’aiment pas trop trop les humains, ou pour piloter un avion de ligne en plein bombardement. C’est souvent expliqué très en détails, et ça peut te servir de manuel à portée de main en cas de besoin.

À lire aussi : Ces philosophes à (re)lire de toute urgence

Pour certaines de ces propositions, je te conseille néanmoins de passer un permis avant de tenter l’expérience, mais pour le reste, sois sûr•e de toi et prends cette place de meneur•se qui te tend les bras.

Prédire l’avenir

Tellement d’auteur•e•s ont écrit des romans d’anticipation que je pars du principe que certains d’entre eux ont forcément réussi à trouver ce qui allait vraiment se passer dans quelques années/siècles/millénaires. Reste à savoir lesquels.

Du coup si on arrive à lire un certain nombre de livres qui se déroulent dans le futur, on peut commencer à anticiper plusieurs solutions de secours en cas d’invasion d’extra-terrestres, de propagation d’un virus incurable ou de vague de gel (la glace hein, pas la solution coiffante). Tu sais qu’il y a des probabilités pour qu’on finisse par se nourrir de gélules goût burger, et tu vas apprendre à accepter cette fatalité avec le temps.

tempete-boulettes-géantes

Adieu.

Prendre de l’avance, ce n’est pas du luxe : ça permet de ne pas paniquer le moment venu et de savoir quoi faire. Le côté embêtant, c’est que c’est rarement joyeux ces histoires, et que ça coûte quand même dans les 50 000 euros les bunkers. À vous de choisir entre insouciance et prévoyance.

Donner du piment à ses nuits

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une imagination débordante, c’est un fait et ce n’est de la faute de personne. Ton cerveau a bien vieilli depuis la dernière fois où tu avais fait combattre tes playmobils en skate contre une armée de dinosaures danseurs de tecktonik. Ah, l’enfance.

Pour peu que ton quotidien soit assez monotone, peut-être que tes nuits ne sont pas très palpitantes, faute d’inspiration. Lire permet d’élargir ses horizons et de blinder son esprit d’images belles ou dingues, qui peuvent ainsi de permettre d’alimenter l’hémisphère de ton cerveau responsable des rêves.

À lire aussi : REPLAY — L’éMymyssion spéciale sommeil

Finis les réveils du pied gauche : ta nuit t’aura mis•e d’excellente humeur !

Harry-Potter-école-des-sorciers

Avoue t’as déjà rêvé que tu allais à Poudlard et que c’était cool.

À toi de choisir le genre de littérature qui te servira de vidéoclub site de streaming mental : du médiéval, du policier, de la romance, de l’absurde, de la SF, de l’érotique… c’est l’ouverture à toutes les folies.

S’adonner à des passions inavouables en toute discrétion

L’un des avantages non négligeable de l’objet livre, c’est qu’il est très discret pour contenter ses passions dans des domaines spécifiques mais pas forcément très acceptés socialement parlant. Ne t’inquiète pas, on a tous nos petits jardins secrets.

Exemple, ton truc, c’est le tuning de brouette. Le problème, c’est que les gens autour de toi ne voient pas ça d’un très bon oeil et ils ont la vanne facile, ils sont méchants. C’est l’être humain, il est comme ça.

david-tennant-test-5

Alors regarder un documentaire sur la question ou faire des recherches sur internet au risque que ton historique ne te trahisse sur l’ordinateur familial, ça peut vite devenir embarrassant. Avec un livre, il te suffit à la limite de cacher un peu la couverture si elle est trop explicite, et tu peux assouvir ta passion en toute sérénité sans te soucier d’une quelconque moquerie ambiante.

À lire aussi : Quatre plaies inhérentes au manque de confiance en soi

À ton tour : vois-tu d’autres bienfaits de la lecture qui changent de ce que l’on entend habituellement ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pamo
    Pamo, Le 6 mars 2016 à 14h24

    Moi chaque fois qu'un livre me passionne ( souvent des trilogie ) , j'adopte le vocabulaire du livre et la façon de parler des personnages :lunette:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)