L’écrivain Gabriel García Márquez est mort

Gabriel García Márquez, l’un des plus grands écrivains latino-américains, est décédé hier des suites d’une pneumonie. Il était âgé de 87 ans.

Prix Nobel colombien de littérature en 1982, Gabriel García Márquez était considéré comme l’un des plus grands écrivains de langue espagnole et la maître de ce genre littéraire délicat qu’est le réalisme magique. Oui, « était » : l’auteur de Cent ans de solitude est mort jeudi 17 avril à son domicile, à Mexico.

Sa santé avait déjà été considérablement affaiblie par un cancer lymphatique il y a quelques années, mais c’est finalement une pneumonie qui l’a emporté. 87 ans.

L’annonce est venue du président colombien Juan Manuel Santos lui-même, et l’Amérique latine pleure l’écrivain qui avait su si bien faire résonner sa culture dans le monde entier : Gabriel García Márquez est parti, mais il laisse derrière lui des oeuvres traduites dans presque toutes les langues et vendues à plus de 50 millions d’exemplaires.

Gabriel García Márquez est mort, mais le monde n’est pas près de l’oublier.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cilece
    Cilece, Le 21 avril 2014 à 23h51

    Cent ans de solitude, ça m'a tellement plu et touchée, que ça m'a un peu remuée quand j'ai appris sa mort.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)