Quatre leçons (très sérieuses) que j’ai tirées des girls bands !

Par  |  | 3 Commentaires

Les Spice Girls, les Pussycat Dolls, les Destiny's Child et les Little Mix ont beaucoup appris à Alison. Notamment en termes de style.

Quatre leçons (très sérieuses) que j’ai tirées des girls bands !

Mon histoire d’amour avec les girls bands dure depuis plus de vingt ans. Tout a commencé avec les Spice Girls quand je faisais moins d’un mètre et qu’on m’avait déguisée en Géri Halliwell pour un spectacle de fin d’année à l’école (oui c’était gênant comme idée).

Puis j’ai découvert les Destiny’s Child et les Pussycat Dolls pendant l’adolescence. Et, après avoir vécu en Angleterre, les Little Mix ont fait leur entrée fracassante dans ma playlist.

Et au-delà de ce que j’ai retenu de leurs chansons prônant le « Girl Power », voici quatre leçons que j’ai tirées de ces groupes après les avoir finement observés.

La leçon tirée des Spice Girls : les cheveux sont le reflet de l’âme

Le groupe emblématique de tous les girls bands, les Spice Girls, joue la carte de la différence. Je trouve que la diversité de leurs looks fonctionne excessivement bien.

« Parle-moi de tes cheveux, je te dirai qui tu es ! »

#TeamGingerSpice, bien entendu.

Les cheveux de feu de Géri est à la hauteur de la rouquine incendiaire et de sa personnalité épicée.

Baby Spice ne serait pas si candide sans ses couettes.

Victoria a un carré sobre, élégant et sexy à son image.

La chevelure frisée de Mel B reflète bien son naturel et son grain de folie.

Et Mel C porte toujours sa queue de cheval emblématique de sa sportivité (et bien entendu je choisis la seule image où elle ne la porte pas).

La leçon tirée des Pussycat Dolls : le pouvoir des bandes de filles

Vraiment, j’adore les Pussycat Dolls, j’adore Nicole Scherzinger et… c’est qui les autres déjà ?

Quand un groupe de filles arrive quelque part en squad, ça impose. C’est « l’effet pom-pom girl » d’après Barney Stinson.

Anecdote à part, tu savais que cette théorie très amusante selon laquelle nous paraissons plus attirant•es en groupe évoquée dans How I Met Your Mother a été prouvée scientifiquement par des Américains ?

À lire aussi : Les girls bands d’hier et d’aujourd’hui : mon petit plaisir coupable

La leçon tirée des Destiny’s Child : les tenues coordonnées entre BFF sont ultimes !

Les reines du genre restent les Destiny’s Child (les Girls Aloud ont testé aussi mais c’était moins bien) !

Tout mon respect pour ces tenues monochromes assorties, concoctées par maman Knowles. Et oui, si tu l’ignorais, c’est la maman de Beyoncé qui était la styliste du groupe.

C’est grâce à la Mommy-Queen-B que Beyoncé, Kelly ou Michelle ont eu un look digne de The Supremes version R’n’B des années 90 au Texas, là où s’est formé le groupe (oui je suis une vraie fan).

La leçon tirée des Little Mix : côté coloration capillaire, sky is the limit !

Quatre filles et un arc-en-ciel de possibilités…

Du rose, du bleu, du vert, du violet, du gris, les chanteuses de Little Mix nous en montrent de toutes les couleurs depuis la création de leur groupe lors de l’émission X-Factor UK, et ça fait du bien.

L’Angleterre en général fait chavirer mon cœur avec ses groupes pop. Pour moi c’est le pays pionnier de l’audace capillaire.

Celles qui ont déjà été appelées les héritières des Spice Girls sont également des génies du cheveu voire des avant-gardistes en matière de coloration, n’ayons pas peur des mots (je suis à peine excessive).

Dans l’univers des girls bands, il y a deux grandes écoles qui apparaissent : l’américaine et l’anglaise. C’est un peu pareil pour les boys bands.

J’aime le côté fatal des Destiny’s Child et des Pussycat Dolls mais j’ai une préférence pour le petit brin de folie des anglaises des Spice Girls et des Little Mix, je l’avoue !

Chers girls bands, au-delà des leçons anecdotiques de cet article, merci d’exister et de diffuser autant de girl power dans le monde. Et merci encore de montrer différentes formes de féminisme et de liberté d’être soi-même.

À lire aussi : Comment la musique pop aide à rendre le monde meilleur

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Alison

Alison est arrivée dans la rubrique beauté de madmoiZelle après avoir vagabondé quelques années sur la planète. Elle n'est pas rousse mais blonde vénitienne cuivrée. Elle adore les Destiny Childs, James Franco et les bath bombs. Elle ne se présente pas comme la papesse du contouring mais elle va mettre ses compétences et sa curiosité à ton service. Son but est de t'aider à vivre ta féminité comme tu le sens, avec ou sans maquillage, avec ou sans poils, avec ou sans cheveux.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Valhou
    Valhou, Le 20 juin 2017 à 16h01

    @Alison Merci de l'avoir pris en compte :top: Je te comprend, je suis moi même non racisée du coup j'ai pas vu le problème avant qu'on me le dise, c'est très innocent pour nous, mais les personnes racisées râlent pas mal pour ça (et à raison !), on s'en rend pas compte mais ça les objectifie beaucoup.

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement