Sept leçons de vie que j’ai retenues de « The Island »

Les émissions de télé réalité peuvent apprendre des choses... La preuve avec The Island dont Anouk a tiré bien des leçons !

Sept leçons de vie que j’ai retenues de « The Island »

Dans la vie, il y a les gens qui disent ne regarder que Arte et il y a ceux qui ne mentent pas. Perso, je suis du genre à kiffer en secret un petit replay pour poser mon cerveau une heure ou deux.

Une des émissions que j’adore, c’est The Island. Le dernier épisode de la saison a été diffusé mardi dernier et depuis mon petit coeur est meurtri.

Le principe ? Koh-Lanta… En pire ! Les candidat•es sont en autonomie totale sur une île déserte. Le but n’est pas de gagner ou de devenir célèbre, non. L’ambition est plus noble : survivre.

Cette télé-réalité m’a appris pas mal de chose sur comment organiser mes voyages. Car après tout, les expériences les plus extrêmes ne sont-elles pas les plus formatrices ?

Avant de partir quelque part en voyage, il faut bien vérifier la météo

  • L’expérience The Island

Les candidat•es sont allé•es dans le Pacifique en pleine saison des pluies. Du coup c’était un peu nul : un mois tout•es trempé•es. Une expérience ma foi fort désagréable.

  • Dans la vraie vie

Pensez toujours à faire un petit coucou à Google avant de choisir votre prochaine destination ! Je sais maintenant qu’à Grenade, il pleut beaucoup et qu’en Amérique du Sud, c’est l’hiver quand ici c’est l’été.

meteoDerrière son sourire, elle sait

Rien ne sert de faire compliqué quand on peut faire simple

  • L’expérience The Island

Les candidat•es l’ont bien compris : l’énergie est précieuse. Rien ne sert de la dépenser à la chasse quand on peut aller à la pêche aux bulots et manger du manioc sans se fatiguer.

  • Dans la vraie vie

Le plus souvent, pas besoin d’aller à l’autre bout du monde ou chercher absolument le meilleur restaurant sur Internet pour passer un bon moment ! Parfois, le plus simple est aussi le plus apaisant.

petit plaisir

Si le plan A ne marche pas, il y a toujours un plan B

  • L’expérience The Island

Le premier jour, les filles n’ont pas réussis à faire du feu avec du bois ? Et alors ! Le lendemain, elles en ont fait avec des protections hygiéniques !

  • Dans la vraie vie

Vous arrivez dans une auberge de jeunesse toute pourrie ? Il y en a sans doutes une plus sympa dans le coin ! Tous les restaurants de la ville sont fermés ? Il y a des super-marchés ! Et cætera.

L’alphabet a 26 lettres, soit autant de solutions possibles quand tout ne se passe pas comme prévu.

Quand on voyage en groupe, l’union et l’organisation font la force !

  • L’expérience The Island

À un moment, les gars se sont séparés en deux camps et ça les a plus fatigués qu’autre chose. D’ailleurs, même à bout de forces, ils avaient toujours l’énergie de se cracher les uns sur les autres.

Pendant ce temps, les filles se sont organisées et sont restées soudées jusqu’au bout ! 

the Island fille

  • Dans la vraie vie

Les vacances entre ami•es, c’est parfois une fausse bonne idée. Comme c’est des proches, on n’ose pas leur reprocher ce qui ne va pas, ça crée des tensions, ça part en n’importe quoi…

Pour que ça se passe bien il faut faire comme l’équipe des filles : communiquer, faire des réunions, mettre les choses à plat. En fait, quand tout le monde fait en sorte que ça se passe bien, ça va !

À lire aussi : 5 astuces pour survivre aux vacances entre potes

Pour s’occuper, on peut se contenter des moyens du bord (et d’imagination !)

  • L’expérience The Island

Sans rien pour s’occuper, les naufragé•es ont dû trouver des solutions. Les gars ont fait des courses de crabes, les filles des gommages avec de l’eau de mer et du sable.

L’imagination, c’est le maître mot d’une expérience réussie sur une île déserte !

  • Dans la vraie vie

Sans être dans des conditions de survie, en vacances, rien ne vaut les petits jeux faciles à mettre en place ! Eh oui, pas besoin de faire une après-midi accro-branche pour passer un bon moment. Les actions ou vérités, devinettes ou simples discussions enflammées sont d’excellents passe-temps.

À lire aussi : Comment ne pas périr d’ennui en vacances

Le danger n’est souvent pas là où l’on croit

  • L’expérience The Island

On dit souvent que les petites bêtes ne mangent pas les grosses. L’émission nous a prouvé le contraire : nous autres être humains sommes d’excellentes friandises pour certains moustiques.

L’une des participantes, Kayla, a même dû abandonner à cause de ça.

  • Dans la vraie vie

On a souvent peur de tomber nez à nez avec un dangereux tueur, qu’il nous arrive un accident… En fait, il est plus probable de se péter la cheville en dansant le jerk ou bien de devenir rouge écrevisse à force de prendre le soleil.

En voyage, il est où le caca ? Pas là !

  • L’expérience The Island

27 jours à manger de la soupe de bulots et pourtant zéro caca de la part de Mexan. J’aurais pourtant misé sur le côté laxatif des fruits de mer.

mexan27 jours plus tard ça souriait moins

  • Dans la vraie vie

Même si vous êtes du genre complexé du plouf, il y a toujours un moment où il faut que ça sorte… Il ne faut pas en avoir honte, c’est juste la preuve que votre corps va bien. Il y a même plein de techniques pour le faire en toute discrétion ! Et si vous êtes coincé•e du colon, bon courage !

Sinon, en cas d’ingestion d’eau impure, parfois le caca est vraiment trop là. Ça m’est déjà arrivé, ce n’était pas la joie.

Dans tous les cas, il faut adapter son alimentation aux problématiques. Vous êtes constipé•e ? Mangez des fibres. Vous avez la chichi ? Mangez solide. Vous avez honte de faire caca ? Ne mangez pas.

À lire aussi : Six petites vérités sur le caca dans une vidéo mignonne

Et vous, qu’avez vous retenu de cette émission ? 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Magdana
    Magdana, Le 14 mai 2016 à 10h26

    Moi j'ai surtout retenu les bigorneaux :cretin:
    (coucou le CED!)

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)