Le seske expliqué à mon mec (et à mes eskes)

Chéri, voilà ce que tu vas faire : laisse tomber la soirée câlinou façon « montage de meuble Ikea », avec le manuel d’instruction tout bien suivi. Exit la fig A vissée dans la fig B, ce soir c’est freestyle ! Mais bon, si on est avec chéri, c’est parce qu’on aime quand même ses […]

Le seske expliqué à mon mec (et à mes eskes)

Chéri, voilà ce que tu vas faire : laisse tomber la soirée câlinou façon « montage de meuble Ikea », avec le manuel d’instruction tout bien suivi. Exit la fig A vissée dans la fig B, ce soir c’est freestyle !

Mais bon, si on est avec chéri, c’est parce qu’on aime quand même ses manières à l’horizontale. Avant chéri, on a connu des mecs autrement plus zarbi :

Genre des indiens, qui rejouaient le chant Peaux Rouges d’imploration de la pluie (Hou-Ha-Hi-MMH-Hou-Ha, etc.) au lieu de se contenter de la danse de l’amour. Pas cool…

Genre le mec qui aurait pu inspirer un épisode de Friends : « Celui qui gardait ses chaussettes ». Alors que tu jettes un coup d’œil en perspective sur ce qui est en train de se passer, tu réalises Ô HORREUR, que le mec qui fait du boogie woogie avec ta structure n’a pas tombé les socquettes. Ca craint…

Genre le mec qui faisait sa grande bouche, (c’est d’ailleurs pour cette particularité que tu avais décidé de lui consacrer le 5 à 7 qui occure). En te promettant qui une fessée, qui un accessoire châtoyant, et puis au moment de se mettre en branle, pffuit, le rat quitte l’after et c’est une acrobatie silencieuse et époussetée qui se passe en la couche. Remboursé !

Genre le mec qui dure 7 secondes (ndlr : cette catégorie peut être une sous catégorie des catégories précédentes). Conclusion ? Ben RAS, j’ai rien vu venir !

Genre le mec super top mega bien foutu, mais qui porte un vieux slip râpé. Un slip « Boy » acheté par maman. Moi je trouve dommage de sabrer le potentiel d’un jeune éphèbe huilé (facultatif), mais que voulez vous, chaque mère a son petit truc pour contrarier une belle fille potentielle !

Et pour finir, genre le mec qui te demande juste au moment où tu vas lui montrer de quel bois tu te chauffes, « t’aimes ça bébé hein ? »… A cette heure précise, apprendre le Bescherelle par cœur me paraîtrait plus excitant. Vous voici monsieur le détenteur du brevet « coupe-faim verbal ». Un marché porteur pour Gerlinea peut-être, mais en l’affaire sexuelle, c’est un jeudi noir libidinal. Je remballe.

Mais heureusement, d’aventures en aventures, (de train en train, de ports en ports), ces histoirettes nous permettent de faire rigoler les copines, d’avoir des souvenirs divertissants et de constituer la farce du présent article. Donc on en tire au final une moelle ludique… après coup… ( Et c’est le cas de le dire !)

Cependant, l’âge, la technologie et l’expérience aidant, on se sent parfois l’envie d’aider la gent d’en face dans le jeu de l’amour. Les filles de Sex and the City l’ont fait, rattrapant des décennies d’éducation sexuelle catastrophique dispensé par les personnages des feux de l’amour, les garçons en rêvent, eh bien faisons le ! Ils veulent savoir quoi nous faire, on va leur dire !

Ce qu’on aime :

  • Quand ça n’a pas l’air calculé. Tu n’es pas un Boyz II Men, ne te pince pas les lèvres en gémissant, c’est ridicule !
  • Les massages. C’est comme le plastique, c’est fantastique.
  • La musique. Tu peux aller dans le cliché, la musique adoucit les mœurs, c’est bien connu. Elle adoucira aussi ta douce, mon ami.
  • Prends ton temps, sauf si on sollicite l’inverse. Ce soir l’horloge est ton alliée, plus tu dures, plus t’as de chance d’être reconvoqué ! (NDFab : et c’est à ce moment-là de la démonstration qu’on traumatise tout un tas de mectons)
  • Oublie ce que tu sais avec ton air de « t’inquiète je sais où je vais ». Si tu te plantes t’auras l’air con. Alors reste humble et vire ce regard Topgunesque, la victoire est plus savoureuse encore quand elle est humble. (Confucius, c’est toi ?!)

Voilà Maryse, j’espère que ces quelques conseils t’auront aidé à y voir plus clair, et puisque je n’ai pas l’intention de mettre mon soutif en étendard pour sortir manifester, la prochaine fois, on expliquera le sexe aux filles (qui se croient toujours tout permis).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 51 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mademoiselle7594
    Mademoiselle7594, Le 8 décembre 2007 à 20h29

    mdr génial cet article:P

Lire l'intégralité des 51 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)