Le saviez-vous ? — Spécial infos mode #3

Pour savoir qui a inventé les premiers faux cils, combien valent les jeans les plus chers du monde et pourquoi il valait mieux ne pas porter les cheveux courts au XIXème siècle, suivez le guide !

Le saviez-vous ? — Spécial infos mode #3

Et hop, voici une nouvelle flopée d’anecdotes et de faits incongrus concernant la mode, la beauté, la Fashion Week et les grands créateurs qui devraient faire sensation dans les discussions, les repas de famille et les soirées entre potes.

L’invention de l’automobile a influencé la mode féminine

Les premières formes d’automobiles sont apparues à la fin des années 1800 avec des chariots à vapeur, des voitures à douze places ou encore les premiers véhicules à moteur à combustion. Mais pour emmener ces donzelles faire un tour en bolide, la robe drapée et les froufrous par terre c’était pas très très pratique.

Pour éviter de coincer leurs tenues dans les portières ou de prendre toute la place sur la banquette, les femmes ont progressivement raccourci leurs robes jusqu’à la coupe sous le genou dans les années folles (20’s).

La première Fashion Week date de 1943, et ce n’est pas celle de Paris

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est New York qui a instauré la toute première semaine de la mode. La rédactrice et publicitaire de mode Elenor Lamber a mis en place cette semaine de défilés pour donner une chance aux créateurs américains de présenter leur travail et d’attirer l’attention des stylistes de Paris, capitale ultime de la mode à l’époque.

Les quatre Fashion Week principales, appelées Big Four, se déroulent toujours dans le même ordre : New York, Londres, Milan et Paris. La plus récente du lot n’a même pas 30 ans : la Fashion Week de Londres n’existe que depuis 1984 !

Le bikini doit son nom à des essais nucléaires dans des îles du Pacifique

Louis en plein brainstorming en compagnie de deux bombes

Le tout premier itsy bitsy petit bikini a été inventé en 1946 par Louis Réard, un ingénieur automobile français qui bossait aussi dans l’industrie du textile à ses heures perdues. Ce brave Louis est donc le précurseur du plus petit maillot de bain du monde dont le nom est une référence aux îles Atoll Bikini où il expérimentait des tests nucléaires : au milieu de l’océan ou sur les plages, le bikini fait des ravages.

Les pantalons des femmes et des hommes ne se ferment pas du même côté

Si les braguettes de pantalons sont inversées chez les hommes et chez les femmes, ce n’est pas par souci pratique pour aller au petit coin mais simplement pour différencier les modèles.

C’est pendant la Seconde Guerre Mondiale que les femmes ont commencé à porter le pantalon : les couturiers ont donc inversé les braguettes pour distinguer les modèles plus rapidement. Pour les pantalons d’hommes, la partie gauche vient recouvrir la partie droite de la braguette alors que nos pantalons s’ouvrent sur la gauche. Véridique, vous pouvez faire le test !

Le concept de la mode pour enfants n’a pas toujours existé

À quoi ça sert d’avoir des vêtements si on ne peut rien faire dedans ?

Les marmots n’ont pas toujours eu la chance de porter des vêtements souples et confortables pour aller gambader dans les prés et se rouler par terre. Avant le milieu du XIXème siècle, les mouflets étaient habillés exactement comme leurs parents, façon répliques miniatures : collerettes, manches bouffantes, tailles ajustées et fraises de nobles gens…

Autant dire que les parties de loups glacé et de saute mouton devaient être limitées. C’est seulement au début des années 1900 que les notions de tranche d’âge apparaissent.

Karl Lagerfeld collectionne les lecteurs MP3 d’une célèbre marque à la pomme croquée

Le directeur artistique de la maison Chanel est connu pour ses phrases cultes et sa personnalité fantasque parfois à côté de la plaque, mais quand il s’agit de collection, Karlito dépasse carrément l’entendement.

Le styliste ne possède pas un, ni six, ni vingt-deux iPods mais bien une centaine. Oui, vous avez bien lu, une centaine, qu’il garde précieusement dans un sac Louis Vuitton, pour lui, tout seul. La question légitime c’est donc : pourquoi ? Qu’il soit passionné de musique, ok, très bien, mais il faudra peut-être lui expliquer qu’on peut mettre plusieurs chansons sur un seul appareil.

La muse de Marc Jacobs a quatre pattes, du poil entre les oreilles et une haleine fétide

Le styliste américain est un amoureux des chiens, et notamment du sien. Il l’aime d’ailleurs tellement fort qu’il a nommé l’un de ses parfums à son nom : Daisy.

À toutes celles qui pensaient que Daisy faisait référence à Daisy Buchanan de Great Gatsby, à la mignonne Daisy Duck ou encore à une muse imaginaire pleine de grâce et de légèreté : non, rien de tout ça. C’est juste un hommage à son toutou chéri.

C’est une maison italienne qui détient le record des jeans les plus chers du monde

Et cette fameuse maison, c’est Gucci ! Le livre des records Guinness World Records a élu les  jeans Genius de la maison italienne les plus chers du monde : à un prix moyen de 3500$, un jean Gucci relève de l’investissement bancaire.

La maison est suivie de Roberto Cavalli avec $2000 pour un denim et de Seven For All Mankind avec des jeans à seulement $1000. Autant dire qu’avec un prix pareil, je ne m’assois même pas de la journée.

À la fin du XVIIIème siècle, il valait mieux ne pas porter les cheveux courts

Si la tendance des cheveux à la garçonne ne suscite plus le moindre étonnement aujourd’hui, c’était une toute autre affaire en Europe au XIXème siècle : les femmes qui portaient les cheveux courts étaient considérées comme des infidèles alors que les femmes qui arboraient des longues crinières étaient les plus convoitées.

Comme quoi, les goûts et les couleurs : chez certaines tribus comme les Massai par exemple, ce sont les femmes aux coupes très courtes, voire au crâne rasé, qui sont considérées comme les plus attirantes.

Les premiers faux cils ont été inventés par un réalisateur de cinéma américain

C’est au réalisateur américain David Wark Griffith que l’on doit les premiers faux cils de l’histoire et ça remonte à 1916 : ce bon vieux David, qui voulait accentuer le regard de ses actrices, a eu l’idée de rajouter quelques postiches en cheveux humain par-dessus les cils des demoiselles pour un effet oeil de biche. Succès garanti : l’industrie de la beauté s’est empressé de reprendre le concept pour le commercialiser.

Pour plus d’infos sur le merveilleux monde de la mode, rendez-vous sur Le saviez-vous ? — Spécial infos mode, première édition ou sur la seconde !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Egwene
    Egwene, Le 30 juillet 2013 à 19h27

    Il n'y a pas que les pantalons qui ne se ferment pas sur le même coté. Les chemises des hommes et les chemisiers des femmes aussi, les boutonnière des hommes sont à gauche et celle des femmes à droite.
    En cours de l'art et du costume on nous a expliqué le pourquoi du comment pour les chemisiers. C'était pour que les femmes puissent déboutonner et donner le sein aux nourrissons tout en pouvant faire des choses de leur main droite.
    Car en déboutonnant à droite, elles nourrissaient du seins droit et avaient donc le bébé dans le bras gauche se qui leur permettait de pouvoir faire une autre activité avec leur main droite. Car à l'époque être gauché voulait dire qu'on était partisan du diable.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)