Le pape à propos du Sida : le préservatif aggrave le problème

Allô le Pape, est-ce que tout va bien ? Il fait fort le Vatican. Il y a eu Williamson, ce négationniste que le pape a repris sous son aile alors qu’il niait l’existence de la Shoah. Il y a eu cette brésilienne de 9 ans, excommuniée parce qu’elle avait avorté de son beau-père qui l’avait […]

Le pape à propos du Sida : le préservatif aggrave le problème

Allô le Pape, est-ce que tout va bien ?

Il fait fort le Vatican. Il y a eu Williamson, ce négationniste que le pape a repris sous son aile alors qu’il niait l’existence de la Shoah. Il y a eu cette brésilienne de 9 ans, excommuniée parce qu’elle avait avorté de son beau-père qui l’avait violée.

Et puis Benoît XVI est allé en Afrique. A propos du SIDA, le pape répond, toute conviction en branle, que selon lui, le meilleur moyen de contrer la maladie, c’est l’abstinence. « Sans renouveau spirituel, point de salut« . Et puis il ajoute qu’à son avis, la distribution de préservatifs ne fait qu’aggraver les choses. Et c’est là que je boucle ma boucle en demandant : « Allo le Pape, est ce que tout va bien ? »

Soeur Emmanuelle se baladait avec plein de capotes dans la poche (dixit) et depuis 25 ans, les associations se battent pour faire rentrer le slogan « sortez couverts » dans les moeurs.

Concernant cette affaire, Benoît XVI a peu de partisans dans l’opinion publique, mais il peut compter sur Christine Boutin, qui a déclaré hier sur RTL que « ça n’est pas drôle de mettre un préservatif quand on fait l’amour« . La ministre du logement, catholique pratiquante, engagée contre l’avortement et la pilule du lendemain, a ajouté qu’il ne fallait pas s’attendre à ce que le Pape conseille l’usage du préservatif et que dans ce domaine, « chacun fait comme il peut et comme il veut ».Hében.

A propos de la réaction de Christine Boutin, la réponse de Michel Cymès, présentateur du Magazine de la Santé sur France 5. Un pétage de genoux dans les règles de l’art.

Parmi ceux qui n’entendant pas les choses de la même façon, il y a Roselyne Bachelot, ministre de la Santé. Elle s’est dite « catastrophée », jugeant les propos du Pape « irresponsables« .
Alain Juppé, quant à lui, de religion catholique « parce que je suis né dedans » et parce que « je suis attaché aux valeurs chrétiennes », a déclaré sur France Culture que « ce pape commence à poser un vrai problème », car il vit « dans une situation d’autisme total ».

On ne peut pas reprocher au Pape de véhiculer les dogmes de son Eglise. On peut juste se demander si, comme sur le sujet de la Terre ronde, il va falloir attendre 500 ans pour que l’Eglise retire ses oeillères sur le sujet du SIDA… ça risque de faire long vus les dégâts que fait le virus sur le continent africain.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 66 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lady Dylan
    Lady Dylan, Le 27 avril 2009 à 19h19

    Je n'ose pas imaginer l'augmentation des contaminations s'il y avait un message comme ça en gros sur les capotes... Un trop bon argument pour dire "oh mais la capote, ça ne sert à rien..."

Lire l'intégralité des 66 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)