« Le Dernier Verre », le premier sketch d’Alison Wheeler chez Studio Bagel

Le Dernier Verre, le dernier sketch du Studio Bagel vient de sortir et il est écrit et interprété par la mirifique Alison Wheeler.

« Le Dernier Verre », le premier sketch d’Alison Wheeler chez Studio Bagel

Oui c’est une fille qui a écrit un sketch du Bagel, chose suffisamment rare pour être soulignée.  (et comme Alison, c’est notre copine à nous, on a eu la chance d’être sur le tournage – vous retrouverez notre making-of maison dès demain !)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 50 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Dolly Wood
    Dolly Wood, Le 11 février 2014 à 21h21

    J'ai quand même une chose à dire concernant les féministes parano qui passent leur temps à se plaindre.

    Je trouve ça bien et nécessaire qu'il y ai ce genre de débat à la suite de vidéos comme celle-ci.
    Alors oui c'est chiant parfois, parce que ça pousse à la remise en question.
    Parce que ça nous met face à des choses que l'on trouvaient évidentes et qui ne posaient pas de problèmes et qui finalement en posent.

    Ça ne veut pas non plus dire que l'on doit culpabiliser d'aimer ou de rire à cet humour, mais déjà d'être conscient qu'il véhicule des idées qui ne sont pas si innocentes que ça, c'est un début.

    Alors oui ça fait parfois un peu mal de se rendre compte qu'il faut apprendre à déconstruire son système de pensée et parfois jusqu'à son éducation, mais c'est nécessaire, car on voit jusqu'où ça peut nous mener, et les dégâts que ça peut engendrer.
    Rien n'est vraiment "innocent", puisque ça finit par s'insinuer dans le subconscient, pour moi c'est les trucs qui paraissent les plus anodins qui le sont, souvent, le moins.

    Donc continuons de nous poser des questions et de réagir, c'est important, c'est nécessaire, ça veut pas dire qu'on va basher gratos Alison, mais si ça peut amener les gens à essayer de réfléchir différemment, ou au moins d'être confrontés à un regard autre, je trouve ça très bien, je vois pas le soucis.

Lire l'intégralité des 50 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)