Le denim à la sauce été 2006

Je sais, je sais, on peut porter le jean tout le temps, et, d’accord, tu peux quand même ressortir celui de la saison dernière sans passer pour une has been… n’empêche, si tu veux être à la pointe, cette saison, il y a des trucs à savoir en ce qui concerne le jeanswear. Tu l’as […]

Je sais, je sais, on peut porter le jean tout le temps, et, d’accord, tu peux quand même ressortir celui de la saison dernière sans passer pour une has been… n’empêche, si tu veux être à la pointe, cette saison, il y a des trucs à savoir en ce qui concerne le jeanswear. Tu l’as sûrement remarqué, depuis quelques années les tendances fonctionnent de moins en moins sur un modèle unique.
La mode se diversifie, propose des styles qui s’adaptent aux goûts et aux habitudes de chacun. Et c’est encore plus vrai pour le jeanswear.
Il n’y a donc pas un seul type de jean mais une grande variété de formes et de styles. Ce qui fait que tu devrais trouver celui qui s’adapte à ton goût, mais aussi à ta morphologie.

1) Le jean qui moule ton corps

Ben oui. Et même, il le moule depuis la fesse, en passant par le haut du cuissot, jusqu’à la cheville (Diesel, Zara, H&M, Gap, etc…). C’est le jean slim Old School, celui des années 80’s, à peine revisité. C’est aussi celui de Kate Moss et de toutes les brindilles de l’univers.
Alors, si même en mangeant comme un éléphant tu ne dépasses pas la taille moustique (voui, il y en a, j’en connais et je ne les dénoncerai pas !), et que tu en es un tantinet chagrinée, alors fonce, ce truc est pour toi.
Si ce n’est pas ton cas (c’est pas le mien non plus)… ben.. à toi de voir.
Dans tous les cas, il s’adapte très bien à un look un peu Rock & Roll (nan, j’ai pas dit droguée) : rayures contrastées, couleurs vives, veste de costard, etc … et tu peux le coupler à une toute petite jupe plissée (H&M, Manoush, Zara) ou boule (Morgan, Kookai, Mango, Levis), justement, ça permet de camoufler habilement le gras de la cuisse…

2) Le jean de Melody Nelson

Un jean 70’s, un bon gros patte d’eph’ (Mango, H&M) pour un look romantique et baba à souhait. Il est parfait avec tous les petits hauts de la tendance « campagne », pour un côté baba-chic, à porter avec des spartiates ou des sandales à talons compensés.
Mais il sera tout aussi mignon avec un look de petit marin et un caban (Promod, H&M), ou un simple polo rayé (H&M, Tara Jarmon) et des Converse.
On ne peut pas dire que ce jean joue dans un registre sexy ultra féminin, mais plutôt sur un sensualité androgyne à la Jane Birkin. Cela dit, il ira aussi bien aux pulpeuses qu’aux haricots verts.
Contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est une forme de pantalon qui élance la silhouette si tu le portes avec un top près du corps ou cintré, effet de contre-plongée oblige.
Mais si tu es mince, tu peux aussi l’associer à une large blouse romantique ou un chemisier à carreaux pour rester dans l’esprit « Melody Nelson » (d’ailleurs, clique si tu veux en savoir plus sur Serge Gainsbourg).

3) La salopette
Je n’aurais pas parié dessus, mais la revoilà, et après tout, pourquoi pas ?
Avec ses bretelles, sa poche frontale et tout le toutim (H&M, Comptoir des Cotonniers). Il faudra la jouer à fond sur le registre campagne ou cow-girl, avec une chemise à carreaux ou une blouse en broderie anglaise (Zara, Isabel Marant) et, comme chaussures, des bottes en caoutchouc aux couleurs acidulées (Gap) ou des sabots (H&M, Zara).
Allez hop, on va rentrer les poules, c’est d’actualité…

Retroussée et portée avec un petit t-shirt marin (Esprit, Comptoir des cotonniers) et des tongs, elle prendra un air de vacances au bord de la mer… Tiens, ça me rappelle une chanson…

Il y a une autre façon de donner un style actuel à la salopette : si elle est près de la jambe, comme chez Comptoir, tu peux envisager de la porter façon rock-star, avec une chemise blanche masculine (H&M, Naf-naf) et des escarpins ou des ballerines vernies (Zara).

4) Le jean court
S’il a un revers, il s’arrête sous le genou ou juste au dessus de la cheville (Ikks, Promod). Il assume très bien son côté plage. C’est d’ailleurs pour ça que ce modèle se marie harmonieusement avec un caban ou une marinière et actualise un style « Deauville » un peu classique. Il convient aussi très bien à une chemise à carreaux, associé à un petit cabas de paille et des sandales plates.
S’il est moulant et sans revers, le jean court se porte au-dessus ou au-dessous du genou, selon les marques (Zara, Sandro). Il se marie à presque toutes les tendances. Avec une robe en dentelle très courte, il prend un air de campagne. Avec un gilet de costume noir et des escarpins, il aura lui aussi l’esprit rock chic.

5) Les trucs en jean vraiment très courts
Cette saison, on trouve toutes sortes de petits articles miniatures en Denim. Jupes droites riquiquis (7 for all Mankind, Levis), shortys avec double boutonnage façon marin (Manoush, Mango), petits shorts de plage (H&M, Zara). Reste à savoir qui peut mettre ça. Celles d’entre nous qui ont un tout petit popotin, et des cuisses de mouches. Celles qui sont musclées précisément à cet endroit critique, là, en haut de la cuisse. Et éventuellement les moins de 13 ans, qui n’ont pas encore eu le bonheur d’acquérir maturité, sagesse et cellulite… Bon, ça peut nous donner l’occasion de nous muscler le gras, si besoin, et puis sinon, j’ai entendu dire que le mâle ne déteste pas toujours qu’une fille soit un peu mœlleuse. Après tout, tout le monde peut oser, il suffit d’assumer, je ne vois pas le problème (huhum…).

6) Le reste…
Car le denim est partout, cette année ! A tel point que toutes les fringues que tu vas retrouver au fil des tendances existent aussi en denim. Des vestes sahariennes (Bon, alors la saharienne, c’est une veste un peu baroudeur qui comporte obligatoirement des petites poches treillis et quelquefois une ceinture), des gilets de costume, des blouses, des petites robes chemisiers, des jupons, des vestes de costume, des jupes droites classiques…

A propos des usures :
Les marques ont décidé de jouer sur l’idée de l’âge du jean (et donc te donner envie d’avoir toute la collection).
Chez Gap, tous les modèles existent à différents degrés d’usure : depuis le jean « 1 an » d’âge jusqu’au jean « 10 ans », qui revient de loin, en passant par toute la palette des années. C’est la même chose chez Levi’s : ton modèle favori se décline en version « flambant neuf » jusqu’au jean « sorti du fond de la mine » (je cite…).
On trouve aussi des détails de trous reprisés, ou de tâches de javel, de peintures ou autres scories… Du coup, même si les usures qui tirent vers le beige ou le marron sont moins représentées, tu peux sans problème remettre le jean que tu avais acheté l’an passé. Voire le vieux troué du fond du placard que tu n’avais pas réussi à jeter.
Le jean noir, version rock, revient et il se décline évidemment lui aussi à tous les degrés d’usures. On retrouve aussi le jean blanc (bin ouais, désolées les filles) principalement avec la tendance marine et la tendance rock-chic.
Et pour finir, une surprise, en guest-star, le jean en denim marron (à ne pas confondre avec le pantalon forme jean en toile marron) qui nous revient du fin fond des origines du denim, puisque c’est la couleur qu’il avait à sa création.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cassandre
    Cassandre, Le 17 mai 2006 à 3h18

    Astéria
    Jon a bien vu revenir le bermuda y'a pas longtemps, alors bon...
    M'en parle pas? le bermuda? beurk? ça allait quand j'avais 13 ans, depuis j'en avais plus croisé un seul?:confused:

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)