Lanvin, la tradition françaiseuh

« J’aime énormément le style classique et raffiné de la Maison Lanvin, j’ai d’ailleurs quelques pièces dans mon armoire que j’ai réussi à chiner » Élodie Frégé, notre rédac’ chef d’un jour. Au commencement, il y avait… La maison Lanvin, c’est un peu Le Denver (le dernier dinosaure c’est mon ami et bien plus encore) de la […]

« J’aime énormément le style classique et raffiné de la Maison Lanvin, j’ai d’ailleurs quelques pièces dans mon armoire que j’ai réussi à chiner » Élodie Frégé, notre rédac’ chef d’un jour.

Au commencement, il y avait…

La maison Lanvin, c’est un peu Le Denver (le dernier dinosaure c’est mon ami et bien plus encore) de la mode, puisque c’est la plus ancienne maison de couture parisienne à être encore active aujourd’hui. C’est Jeanne Lanvin, en 1889, qui décide de créer sa propre marque. D’abord modiste (créatrice de chapeaux), elle conçoit ensuite des toilettes pour petites filles, puis, leurs mamans, séduites, lui demandent d’élargir ses collections à la Femme.

Une histoire de fifille à sa maman

Jeanne vouait une admiration sans limite à sa fille, Marguerite. Source d’inspiration à part entière, elle imaginait toutes ses collections pour elle. Le logo art déco de Lanvin reprend d’ailleurs la mère et la fille, en osmose. C’est beau d’être la muse de sa môman. Qui a une mère qui lui dédie des collections hautes couture et des parfums tous les jours ? Hein ? Bah oui, c’est bien c’que je disais : c’est pas commun.

Jeanne marguerite Lanvin

La mode selon Jeanne

Madame Jeanne percevait la mode de manière très noble. Influencée par tout ce qui l’entourait – arts, mobiliers, parfums, etc… – c’était une question de capter “l’air du temps”. Un peu touche-à-tout, Jeanne imposa la marque Lanvin comme un véritable way of life. Elle fut la première à réunir différents secteurs d’activités sous une seule et même bannière. Déco, lingerie, sportswear, parfumerie, ligne Homme, Madame Jeanne était une stakhanoviste, plus rien ne pouvait l’arrêter.

Impossible de trouver chez ses fournisseurs les coloris qu’elle souhaitait ? Pas de problème, Madame Jeanne a trouvé une solution : ouvrir une usine de teinture pour pouvoir créer ses propres coloris. Retiens ce Bleu Quattrocento, le Vert Vélazquez et le Rose Polignac (bah tiens, voilà encore la fifille. Polignac était le nom d’épouse de Marguerite).

Lanvin

Bleu Quattrocento – Vert Vélazquez – Rose Polignac

“Ça ?! C’est le style Lanvin, Madame.”

Comme toutes les grandes maisons de couture, Lanvin a une essence – que les nombreux directeurs artistiques qui se succèdent doivent s’efforcer de suivre d’ailleurs. A la tête de la collection Femme depuis 2001, Alber Elbaz maîtrise les codes imposés par sa fondatrice.

Lanvin

Plutôt facile de reconnaître la Lanvin’s touch dès lors. Deux choses principalement à retenir :

  • le goût de Jeanne Lanvin pour les broderies exotiques (avec perles/paillettes/sequins/strass, faut qu’ça briiille !)
  • les robes de soirées monochromes, fluides et drapées.

Et pour t’aider encore plus, un ptit champ lexical du style Lanvin : robe – drapé – broderie – à la française – fluide – raffiné – simplicité (apparente seulement) – uni – luxueux – féminin – classique

Lanvin

A ne pas oublier, la future collaboration entre Lanvin et H&M annoncée en septembre dernier. Il faudra attendre novembre pour les premiers aperçus de la collection. En attendant, une seule question hante les adoratrices de la marque : « l’esprit de la maison sera-t-il respecté ? » Mystère et slip à paillettes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • !Mamzelle Swing!
    !Mamzelle Swing!, Le 15 octobre 2010 à 13h20

    Une maison bourrée d'histoire!!!
    Le travail qu'Albert Elbaz accompli aujourd'hui est sublimissime.​

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)