L’accro du shopping dit oui (Sophie Kinsella)

Après le succès des Confessions d’une accro du shopping et L’accro du shopping à Manhattan, la londonienne Sophie Kinsella revient avec son héroïne inimitable, Becky Bloomwood, sur le point de se marier. Toujours à Manhattan avec son formidable amoureux et toujours aussi indécrottablement dépensière, Becky va donc avoir une occasion inoubliable et unique d’utiliser à […]

Après le succès des Confessions d’une accro du shopping et L’accro du shopping à Manhattan, la londonienne Sophie Kinsella revient avec son héroïne inimitable, Becky Bloomwood, sur le point de se marier. Toujours à Manhattan avec son formidable amoureux et toujours aussi indécrottablement dépensière, Becky va donc avoir une occasion inoubliable et unique d’utiliser à bon escient l’argent de son fiancé.

Mais entre un mariage show-off grand luxe à New York et un mariage traditionnel, familial et chaleureux dans le petit village so british où Becky a grandi, son coeur balance. Sur ces hésitations existentielles se greffent des problèmes plus graves que ceux que règlent Kofi Annan chaque jour : comment faire comprendre diplomatiquement à sa môman chérie que sa robe de mariée lui donne une allure de « saucisse dans un chausson de pâte feuilletée » ? Comment faire comprendre subtilement à sa belle-mère Cruella que son intervention dans l’organisation de la cérémonie n’est pas nécessairement une bonne chose ? Comment avouer simplement à son fiancé que deux mariages sont en préparation de chaque côté de l’Atlantique car on a su dire non ni à l’un ni à l’autre ? Comment choisir une seule robe de mariée alors qu’elles sont toutes sublimissimes ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Becky ne fait pas dans le mélodrame pathétique ou dans le thriller politique. Mais si tu es nostalgique de tes lectures de plage légères et innocentes, ce livre te fera passer un bon moment sans prise de tête ni crise de larme (sauf, éventuellement, de rire). Car dans son genre (le « roman de fille » sympa mais pas trop culcul), L’accro du shopping dit oui est bien écrit, dans une prose pleine de descriptions savoureuses, de situations cocasses et de petits jeux de mots efficaces.

La technique principale de Sophie Kinsella, ancienne journaliste financière définitivement reconvertie, c’est la caricature. Oui, les personnages et les situations sont souvent complètement loufoques, mais la fiction n’est-elle pas beaucoup plus drôle avec un zeste de caricature, d’extravagances et d’autodérision ?

L’accro du shopping dit oui (Sophie Kinsella) – Editions Pocket

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mathy
    Mathy, Le 26 septembre 2008 à 21h46

    Y'a un problème d'illustration là, on s'est planté de tome!

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)