La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh

« J’ai emprunté un livre au CDI du collège cette semaine. Ca s’appelle La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh (M6 Editions). Y paraît que y’a un jeu d’mots dans le titre, mais j’l’ai pas trouvé. Alors Brad-Pitt, c’est un mec de 17 ans et demi qui raconte sa vie dans un blog. J’l’ai cherché […]

La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh

« J’ai emprunté un livre au CDI du collège cette semaine. Ca s’appelle La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh (M6 Editions). Y paraît que y’a un jeu d’mots dans le titre, mais j’l’ai pas trouvé.
Alors Brad-Pitt, c’est un mec de 17 ans et demi qui raconte sa vie dans un blog. J’l’ai cherché sur skyblog, mais j’l’ai pas vu*. Alors, j’ai pris le livre parce que j’me suis dis que ça serait bien de savoir c’qui s’passe dans la tête des mecs. Ben, j’suis dég’. Les mecs c’est vraiment tous des porcs…  »
Marion, 15 ans

La prochaine fois, Marion, tu sauras qu’il n’y a pas que skyblog dans la vie : La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh.

Brad-Pitt Deuchfalh est un cra-cra

Brad-Pitt dit plein de gros mots (et moi je n’aime pas ça). Il raconte aussi des choses qu’on ne dit pas… Des accidents de sphincter, ce genre de choses.

Brad-Pitt est obsédé par le sexe. Il se masturbe sans arrêt dans les toilettes, s’entraîne à rouler des pelles avec des escalopes de dinde, essaie de pratiquer l’auto-fellation et parle tout le temps de son « zboub ».

Ce qui est étonnant avec Brad-Pitt, c’est qu’il n’a aucun tabou. Qu’il rêve de pénètrer sa mère ou qu’il se fait arrache la tronche par le chat qu’il tente de sodomiser, il le raconte. C’est parfois atroce. Mais c’est raconté avec tellement de naïveté que ça n’est jamais vulgaire. Et pourtant figure-toi que je suis une âme sensible, moi !

Il faut dire aussi que Brad vient d’une famille azimutée. Papa est pasteur Yavish et grippe-sou, maman a le cerveau grillé depuis un accident de la route et est fan de la Compagnie Créole. Le grand frère est suicidaire et persuadé qu’il a été adopté.

On pourrait croire que Brad-Pitt est un monstre. C’est un peu vrai parfois. Mais il est aussi d’une très grande sensibilité.

Brad-Pitt Deuchfall n’est pas neuneu

Entre deux histoires de prout, Brad-Pitt évoque ses relations avec sa famille. Quand il parle de sa mère, c’est avec une tendresse dont on imagine mal un ado capable. Quand il parle de son frère, c’est avec une justesse rare : « Ca c’est des trucs de frères alors je peux pas vous en dire plus. C’est même pas des secrets. C’est carrément des bouts de nos âmes. »

Brad-Pitt a peut-être un vocabulaire limité et des centres d’intérêts assez potaches, ça ne l’empêche pas d’avoir un vrai recul sur les choses et les gens qui l’entourent.
Les garçons de son âge qui traitent les filles comme des morceaux de viande, il les appelle Crétin et Connard. A propos des filles de son collège qui portent tee-shirts courts et pantalons taille basse, il dit: « Les pantalons descendent et les tee-shirts remontent, c’est l’évolution. C’est ça le darwinisme. »

Et on voudrait me faire croire que le bonhomme qui a écrit ça a 15 piges ?

Ce n’est pas pour rien si des rumeurs sur l’identité de l’auteur du livre/blog circulent sur le net.
Je te raconte. A l’origine, La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh, c’est un blog. La personne qui tient ce blog prétend être un garçon de 15 ans, au moment de l’ouverture. Mais la justesse de son regard sur les choses, la sensibilité du propos et la cocasserie des histoires ont poussé les lecteurs à s’interroger sur l’identité réelle du jeune blogueur. D’après le rumeurs, il s’agirait d’un écrivain ou d’un autre blogueur célébre. Les noms d’Amélie Nothomb, Philippe Solers, Daniel Pennac et même Michel Houellebecq ont été cités. Du côté des stars de la blogosphère, on a d’abord pensé à Max et, aujourd’hui, c’est Ron l’infirmier qui est pisté. Evidemment Brad-Pitt et tous ces gens démentent. Le mystère reste entier… suspense. Y aura-t-il une fin façon Scoubidou et qu’en fait, ça serait le majordome ?

Appel à Brad-Pitt Deuchfall : Je suis OK pour t’apprendre à rouler des pelles. J’ai dix ans de pratique et une bonne haleine. Si tu le veux bien, contacte-moi à cette adresse : charlotte@madmoiZelle.com (Sait-on jamais… C’est peut-être un écrivain belle gueule, genre Florian Zeller, qui se cache derrière Brad-Pitt Deuchfalh…).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lisoren
    Lisoren, Le 23 décembre 2007 à 20h22

    Hum...um...subtil le jeu de mots. Bin ça me donne bien envie de lire le bouquin! Je pense que que l'écrivain(e) mystère pointera le bout de son nez quand il/elle sera ruiné(e), dans la misère, donc besoin d'argent! :)
    Pessimiste, moi?

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)