La Vie d’Adèle, la bande-annonce

La Vie d'Adèle, Palme d'Or du Festival de Cannes 2013, ne sortira qu'en octobre en salles. La première bande-annonce vient d'être dévoilée !

Souvenez-vous : ce printemps, Fab vous parlait de La Vie d’Adèle, sa grosse claque du Festival de Cannes — et il avait eu du flair puisque le film, réalisé par Abdellatif Kechiche et porté par Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, a reçu la Palme d’Or.

Adaptation de la BD Le bleu est une couleur chaude par Julie Maroh, La Vie d’Adèle raconte le chemin parcouru par Adèle, 16 ans, sur les traces d’Emma, étudiante aux cheveux bleus. Les deux jeunes femmes tomberont amoureuses, mais leur parcours chaotique et passionnel ne sera pas de tout repos.

La Vie d’Adèle ne sort que le 9 octobre au cinéma, mais il se dévoile dans une première bande-annonce !

Alors, pressées d’être début octobre ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yoyotte06
    Yoyotte06, Le 25 août 2013 à 14h01

    azeleen;4313557
    yoyotte06;4309582
    HUGE SPOILER BIS


    Spoiler
    Dans la BA est indiqué
    Spoiler


    ... Mais ça ne me donne pas envie de voir le film. Je suis du genre très fidèle à l'œuvre, et entre le changement du titre, de la fin, et de la COULEUR des cheveux d'Emma (le détail qui m'a achevée): la BD s'appelle le Bleu est une couleur chaude en référence permanente aux cheveux bleus d'Emma qui les assume tout du long... Et ça, là, c'est quoi ?! Bref, prendre des libertés d'accord, le fond reste magnifique, mais a force de dénaturer l'œuvre d'origine, autant créer sa propre œuvre, surtout quand je vois à quel point la BD d'origine est oubliée justement...
    Je suis d'accord. J'ai pas tout a fait le même point de vue parce que je ne connaissais pas la BD et je ne suis pas une grande fan de BD en général. Mais c'est vrai que c'est hyper frustrant quand une oeuvre adorée est adapté au cinema (je n'irai jamais au grand JAMAIS voir l'écume des jours de Michel Gondry).

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)