« La Révolte des accents », le dernier Erik Orsenna

Par  |  | 1 Commentaire

Après La Grammaire est une chanson douce et Les Chevaliers du subjonctif, l’académicien Erik Orsenna poursuit sa croisade linguistique avec La Révolte des accents (éditions Stock). Le troisième volet de cette saga linguistique conserve ses objectifs pédagogiques : défendre la langue française tout en donnant au lecteur le plaisir des Lettres, bref sans faire tout […]

« La Révolte des accents », le dernier Erik Orsenna

Après La Grammaire est une chanson douce et Les Chevaliers du subjonctif, l’académicien Erik Orsenna poursuit sa croisade linguistique avec La Révolte des accents (éditions Stock). Le troisième volet de cette saga linguistique conserve ses objectifs pédagogiques : défendre la langue française tout en donnant au lecteur le plaisir des Lettres, bref sans faire tout un pataquès autour d’austères régles de grammaire, conjugaison et autres tortures.
Tu t’en seras doutée, l’auteur s’attaque cette fois-ci à l’accentuation. « La langue française est inséparable des accents. S’il n’y a pas d’accents, il n’y a pas de sel, puisqu’ils servent à distinguer ». C’est à partir de ce constat que l’écrivain a écrit un conte fantaisiste dans lequel les héros partent à la recherche d’accents et d’épices déclarés disparus.

Une jonque qui transporte une troupe de comédiens accoste un jour dans l’île où vivent nos amis Jeanne, son frère Thomas, M. Henri… Le soir-même, ils jouent « Roméo et Juliette », faisant rêver d’amour tous les habitants de l’île. Le lendemain, stupeur ! La jonque est partie. Elle a emporté avec elle les accents et les épices. L’île découvre alors comme la vie est morne sans eux. Comment avaler, jour après jour, du riz sans safran ? Comment s’émouvoir ou s’émerveiller s’il n’y a plus d’accent aigu sur le e ?

On sait d’ores et déjà que le quatrième volet s’attaquera à la défense d’un point non moins délicat de l’usage de l’écrit : la ponctuation.

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Charlotte


Tous ses articles

Commentaires
  • Super-euca
    Super-euca, Le 29 juin 2007 à 16h41

    Trop de mignon ça fait juste tarte. Dommage, La grammaire est une chanson douce était juste à la lisière entre les deux, dans le conte et l'enfance.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?