La réforme du lycée 2010 est enclenchée

A peine annoncée, la réforme est déjà très mal accueillie puisqu’aujourd’hui on note des grèves dans l’enseignement, du primaire au supérieur. En quoi consistent ces réformes ? Voyons ça tout de suite : Pour la seconde : – Un « accompagnement personnalisé » de 2h/semaine pour bosser sur les méthodes de travail– Au moins un cours d’économie […]

La réforme du lycée 2010 est enclenchée

A peine annoncée, la réforme est déjà très mal accueillie puisqu’aujourd’hui on note des grèves dans l’enseignement, du primaire au supérieur. En quoi consistent ces réformes ? Voyons ça tout de suite :

Pour la seconde :

– Un « accompagnement personnalisé » de 2h/semaine pour bosser sur les méthodes de travail
– Au moins un cours d’économie pour tous
– Des « enseignements d’exploration » à choisir tout d’abord entre les sciences économiques et sociales et l’économie appliquée et gestion, ensuite entre un éventail assez large recouvrant toutes les filières.
– La LV2 redevient obligatoire et n’est plus à prendre parmi les enseignements de détermination
– Des « groupes de compétence » (va comprendre…) sont constitués parmi les élèves pour travailler les langues

Pour la première :

– Un tronc d’enseignement commun (qui représente 60% des heures de cours)
– Les 40% restants étant des enseignements de spécialisation (Maths, SES, Littérature française ou étrangère…)
– Pour les S, il apparaît un nouvel enseignement de spécialisation, intitulé Sciences de l’ingénieur
– La possibilité d’avoir des classes regroupant des élèves de plusieurs filières
– L’accompagnement personnalisé (2h) devient un projet d’aide à l’orientation
–  A la fin de la classe de première, les élèves qui souhaiteront se réorienter pourront faire un stage passerelle de remise à niveau pendant les vacances.

Pour la terminale

– Pour la filière S : 18h30 de mathématiques, une nouvelle spécialité intitulée « informatique et science du numérique » et la suppression de l’histoire-géo.
– Pour la filière L : les élèves auront la possibilité de suivre une spécialité en droit, intitulée « droit des grands enjeux du monde contemporain ». Ils conservent la possibilité d’opter pour une spécialisation renforcée en arts ou en langue.

Nicolas Sarkozy avait promis de grands changements dans cette dernière matière, avec un renforcement de l’apprentissage des langues vivantes, mais c’est finalement un changement moins radical qui va manifestement s’opérer. L’oral sera aussi déterminant que la compréhension écrite, c’est ce qu’on retient…

— Des infos plus exhaustives sur la page officielle de l’Education Nationale

Le bac, quant à lui demeure inchangé à la fin du cycle secondaire.

Alors, cette réforme va-t-elle servir à quelque chose ? Toi qui fut naguère au lycée, oui qui es encore, tu trouves qu’elle comble des manques à l’enseignement dispensé ? Va donc sur le sujet dédié à la réforme du lycée 2010, le débat a déjà démarré !

(et merci à Salto d’avoir lancé le sujet sur le forum)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 68 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Asmix28
    Asmix28, Le 7 avril 2012 à 11h10

    Pour les S, il apparaît un nouvel enseignement de spécialisation, intitulé Sciences de l’ingénieur => ça fait genre 10 ans que cette filière existe. C'était seulement pas très connu. Et cette filière est maltraitée, puisque lorsque des profs ont des svt et de SI, les profs ne sachant pas trop ce qu'on nous enseigne (je suis une ancienne SI), ils nous boycottent.

    Caesonia;1309003
    Peu d'enfants s'intéressent à leur langue. Ce n'est pas nécessairement la faute à l'école malheureusement. ^^
    Histoire de l'art au collège ça péterait du feu ! Parce que en art plastique j'ai jamais eu de vrai court sur l'histoire de l'art. A part en 4 je crois. Sinon c'était : "Dessine-moi cela, dessine-moi ceci".
    Mais ça existe déjà ! Mon petit frère passe l'examen d'histoire de l'art pour son brevet..

Lire l'intégralité des 68 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)